Alstom : les élus belfortains demandent au PDG de tenir ses engagements

Publié le 29/10/2016 - 09:18
Mis à jour le 29/10/2016 - 10:41

Le député-maire de Belfort, Damien Meslot, le président du Territoire-de-Belfort, Florian Bouquet et le sénateur du Territoire-de-Belfort, Cédric Perrin ont annoncé, suite au comité central d’entreprise qui s’est tenu le jeudi 27 octobre 2016, dans un communiqué de presse que le PDG d’Alstom devait tenir ses engagements. Les élus s'inquiétent du discours tenu lors de cette réunion.

 © D Poirier
© D Poirier

Marche arrière ?

Les élus du Territoire-de-Belfort sont inquiets suite au comité central d’entreprise qui s’est tenu le jeudi 27 octobre 2016. En effet, le 4 octobre dernier, dans le cadre d’une déclaration commune avec l’État, l’engagement avait été pris par Alstom d’investir 30 millions d’euros dans le programme de développement des locomotives de manœuvre de la gamme H4 à motorisation diesel.

Les engagements pourraient ne pas être respectés

Mais lors de cette réunion, le directeur générale France d’Alstom, Jean-Baptiste Eyméoud a précisé que cet investissement était déjà inclus dans un programme destiné aux chemins de fers suisses et non à la France. C’est pourquoi, les élus belfortain ont rapidement interpellé le directeur général, Henri Poupart-Lafarge et le secrétaire d’état aux transports, Christophe Sirugue. Ils leurs demandent de maintenir les engagements qu’ils avaient pris au début du mois d’octobre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

alstom belfort

Le syndicat FO Alstom s’inquiète de l’avenir du site dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron

Le syndicat central FO Alstom exprime ses inquiétudes sur l'avenir d'Alstom depuis son mariage ferroviaire avec Siemens dans une lettre ouverte au président de la République. Depuis le 27 septembre 2017,  Siemens est entré au capital d'Alstom à hauteur de 50 % dans le cadre d'un rapprochement "entre égaux". L'État français n'est pas actionnaire du groupe. 

Le plan de sauvetage d’Alstom Transport confirmé par Bruno Le Maire

Suite à une rencontre avec les élus locaux et le préfet du Territoire de Belfort ce vendredi 4 août à Bercy, le ministre de l'Économie a déclaré qu’au-delà du plan de sauvetage, il était nécessaire de réfléchir à des mesures à plus long terme pour définir une véritable stratégie industrielle pour le groupe Alstom.

La SNCF confirme la commande de 15 TGV à Alstom

Le conseil d'administration de SNCF Mobilités a approuvé ce jeudi 23 février 2017  la commande au constructeur Alstom de 15 rames TGV, annoncée en octobre par le gouvernement pour sauver le site de Belfort, a indiqué la SNCF

Alstom : des élus demandent à François Hollande « d’user de toute son influence pour déclencher les commandes »

Dans une lettre ouverte datant de ce mardi 21 février 2017 au président de la République François Hollande, quatre élus du Territoire de Belfort lui demandent de "rassurer" les salariés d'Alstom en usant "de toute son influence pour déclencher" les commandes citées dans le plan de sauvetage de l'État. Une lettre qui prépare la visite du président à l'usine de Belfort ce mercredi 22 février.

Politique

Un troisième confinement inéluctable ?

Semaine cruciale •

"Il faudra probablement aller vers un confinement" dont les conditions relèvent d'une "décision politique", pour faire face aux variants du coronavirus qui "changent complètement la donne" sanitaire en France, a déclaré dimanche le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy. L'Élysée a fait savoir dimanche soir que la décision serait prise mercredi en fonction des chiffres et des dernières données sur les différents variants.

Castex n’a « jamais été convaincu » par la création d' »immenses régions »

À l'occasion d'un déplacement en Alsace samedi 23 janvier 2021, le Premier ministre Jean Castex a dit n'avoir "jamais été convaincu" par la création d'"immenses régions", qui ne répondent pas "aux besoins grandissants" de proximité. Ce qui n'a pas manqué de réjouir le fédéraliste bisontin Jean-Philippe Allenbach du Mouvement Franche-Comté

« Mise en difficulté par la crise sanitaire, la culture ne doit pas devenir l’enjeu de polémiques stériles » selon Marie-Guite Dufay

Interpellée sur les lieux culturels par François Sauvadet, président du département de la Côte-d'Or et président de l'opposition de droite à la Région, la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay, lui répond dans un communiqué ce mercredi 20 janvier.

2022 : Engageons-nous présente ses premières propositions de « transformation » de la société

Élections législatives et présidentielle le même jour, un référendum d'initiative populaire moins restrictif, ou encore un "indicateur de bien être" au côté du PIB:L'association Engageons-nous, créée en septembre par Laurent Joffrin, ex-directeur de Libération, a présenté  ses propositions en vue de 2022.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.1
légères chutes de neige
le 25/01 à 9h00
Vent
5.33 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
97 %

Sondage