TGV Rhin-Rhône : Marie-Guite Dufay lance un livre blanc pour "poursuivre la dynamique" dans l'Est

Publié le 12/10/2017 - 11:43
Mis à jour le 18/04/2019 - 09:46

Marie-Guite Dufay, présidente de l’Association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée et présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, a lancé un livre blanc appelant à mettre en œuvre des actions collectives pour poursuivre la dynamique du TGV Rhin-Rhône mercredi 11 octobre 2017. 

 ©
©

La présidente a également rappelé que seule la finalisation de la deuxième phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône répondra au cahier des charges du TGV Rhin-Rhône pour les territoires, populations et entreprises desservis.

Les propositions du livre blanc

Elus et acteurs économiques se sont retrouvés hier, à La Jonxion (gare Belfort-Montbéliard TGV), pour un séminaire de travail sur l’avenir du TGV Rhin-Rhône et le lobbying immédiat pour la terminaison de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône. Les participants ont échangé sur les différentes propositions du livre blanc, comme :

  • la création de produits touristiques autour des grands évènements intégrant les billets TGV,
  • un argumentaire pour l’utilisation du TGV Rhin-Rhône par les entreprises et l’organisation des réunions d’affaires autour des gares TGV,
  • la mise en place d’une tarification unique pour les gares terminus frontalières. 

La "nécessité" de terminée la branche Est de la LGV Rhin-Rhône

"La dynamique du TGV Rhin-Rhône est réelle et elle se concrétise par les 20 liaisons quotidiennes entre Paris et les villes de l’espace Rhin-Rhône (Dijon, Besançon, Belfort-Montbéliard et Mulhouse) ainsi qu’avec les huit relations internationales vers l’Allemagne et la Suisse. Il incombe à l’ensemble des acteurs d’identifier des pistes et de proposer des actions concrètes pour poursuivre le développement de cette clientèle" a indiqué Marie-Guite Dufay.  

A l’occasion du séminaire, Marie-Guite Dufay a insisté sur la "nécessité" de terminer la branche Est de la LGV Rhin-Rhône : "Seule la réalisation de la deuxième phase de la branche Est de Petit Croix à Lutterbach apportera le gain de temps nécessaire au TGV Rhin-Rhône pour pouvoir proposer plus de liaisons et plus de dessertes de manière régulière et systématique. Sans ces 35km de ligne à grande vitesse le TGV Rhin-Rhône ne pourra pas répondre pleinement aux besoins des territoires, comme par exemple de renforcement des échanges entre les entreprises, de développement des produits touristiques ou d’élargissement des bassins d’emplois" a-t-elle expliqué.

Infos +

Dans les prochaines semaines, l’Association va intensifier son lobbying. Marie-Guite Dufay emmènera une délégation d’élus de l’Association le 8 novembre prochain rencontrer la ministre des Transports Elisabeth Borne afin de lui rappeler la demande de l’Association de "mettre en place dans les meilleurs délais une mission de financement pour la 2ème phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône permettant d’engager le chantier dans les meilleurs délais, les acquisitions foncières et les études étant terminées".

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

LGV Rhin Rhone

Le Sénat vote en faveur de l’achèvement de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône

Marie-Guite Dufay peut avoir le sourire. Après de nombreux atermoiements, le dossier de la seconde phase de la branche-est reprend des couleurs sous l’impulsion des sénateurs Jean-François Longeot (Doubs) et Jérôme Durain (Saône-et-Loire). Un vote favorable qui « rectifie » selon la présidente de l’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée les conclusions du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures.

Jugé « non prioritaire », la suite du chantier de la LGV Rhin-Rhône est repoussée après 2038…

Philippe Duron, chargé du rapport du Conseil d’orientation des infrastructures, a annoncé jeudi 1er février 2018 que la deuxième phase de la LGV Rhin-Rhône sera repoussée après 2038, soit dans plus de 20 ans. Il est jugé « non-prioritaire » selon un rapport  remis à la ministre des Transports. 

Branche Est de la LGV Rhin-Rhône : MG Dufay relance l’État sur le financement de la deuxième phase

Suite aux études d’optimisation restituées à Dijon ce jeudi 16 mars 2017, la président de Bourgogne Franche-Comté et présidente de l’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée explique que des économies de l’ordre de 100 millions son réalisables sur la section Belfort-Mulhouse de la  2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône.

La LGV Rhin Rhône et la ligne Belfort Delle enfin connectée

Les deux premiers tabliers d’un nouveau pont ferroviaire de 80 mètres ont été mis en place dans la nuit du 16 au 17 août 2016 au-dessus de quatre oies en gare de Belfort Montbéliard TGV. Avec cette opération « La connexion de la ligne Belfort-Delle à la Ligne à grande vitesse Rhin-Rhône devient réalité » se réjouit la SNCF.

SNCF : quatre tunnels entre Besançon et Belfort en travaux pour mieux accueillir la LGV Rhin-Rhône

La SNCF entreprend des travaux de mise en gabarit des tunnels ferroviaires entre Besançon et Belfort jusqu’en octobre 2016. L’objectif est de disposer d’un itinéraire de délestage pour les TGV duplex circulant sur la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Rhin-Rhône en les détournant sur le réseau ferré classique entre Besançon et Belfort. 

Et l’on reparle de la 2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône…

Après l’annonce en juillet  de l’avenir incertain de l’exploitation de la LGV Rhin-Rhône et des freins liés à la poursuite du projet, l’association « Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée » a adopté à Dijon le 13 avril 2015 une résolution demandant l’engagement de la 2e phase de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône

LGV Rhin-Rhône : L’équilibre économique des TGV n’est atteint sur aucune des deux routes

Trois ans après le lancement de la nouvelle ligne à grande vitesse Rhin-Rhône, la SNCF a publié un premier bilan ce mardi 10 février 2015. 30 millions de billets auraient été vendus. La SNCF indique également que la gare Besançon Franche-Comté TGV est « particulièrement dynamique » avec « plus de 700.000 clients par an » tandis qu’environ 1,1 million de voyageurs étaient attendus par an. 

Politique

Emmanuel Macron charge Elisabeth Borne de former un « gouvernement d’action »

Dans un entretien à l’AFP ce dimanche 26 juin, Emmanuel Macron assure avoir demandé à la Première ministre, Elisabeth Borne, de lui présenter en fin de semaine prochaine des "propositions" pour "un nouveau gouvernement d’action" qui sera nommé "dans les premiers jours du mois de juillet". Soit, a priori, avant le discours de politique générale de la cheffe du gouvernement devant le Parlement annoncé pour le 5 juillet et l’adoption, le lendemain, du "paquet pouvoir d’achat" en Conseil des ministres.

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 23.77
partiellement nuageux
le 26/06 à 15h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
12 %

Sondage