Un notaire du Jura et un agent immobilier de Besançon soupçonnés de malversations

Publié le 20/02/2009 - 07:44
Mis à jour le 20/02/2009 - 07:44

Les deux hommes en garde à vue depuis mercredi à Dole seront présentés ce vendredi au parquet de Besançon. Ils pourraient être mis en examen pour une malversation portant sur plus d’un millions d’euros.

PUBLICITÉ
C’est une inspection de l’ordre régional des notaires qui a levé le voile en 2008 sur de « nombreuses irrégularités ». Depuis 2006, de l’argent ponctionné sur les comptes de l’étude notariale servait à renflouer des sociétés immobilières basées à Besançon et Paris.

Par ces versements, le notaire originaire d’Orchamps  est donc considéré comme gérant de fait, ce qui est illégal dans sa profession. Il est donc  soupçonné "d’abus de biens sociaux aggravé" en ponctionnant par exemple le compte d’une succession qu’il renflouait par un compte et ainsi de suite. (système de cavalerie)

 
L’agent immobilier de Besançon, qui menait un train de vie somptueux ,  est lui suspecté de "banqueroute et de recel d’abus de biens sociaux aggravé.
 
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General  Electric

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General Electric

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé ce jeudi 11 juillet 2019 saisir le parquet national financier (PNF) sur des "soupçons d'optimisation et fraudes fiscales de General Electric" en Suisse, demandant aussi de l'Etat "une amende extrêmement forte pour non respect des engagements pris" par le groupe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.03
ciel dégagé
le 22/08 à 9h00
Vent
4.07 m/s
Pression
1024.26 hPa
Humidité
61 %

Sondage