Yonne : mobilisation contre la fermeture de SKF à Avallon

Publié le 30/11/2020 - 17:43
Mis à jour le 30/11/2020 - 17:43

Des centaines de personnes, selon les organisateurs (une centaine selon la gendarmerie), ont défilé lundi à Avallon (Yonne) contre la fermeture de l'usine du groupe suédois SKF, dont la perte des 141 emplois serait une catastrophe pour cette région rurale, selon les syndicats.

© Capture Twitter @maellehamma
 ©
© Capture Twitter @maellehamma ©

Sans SKF, "Avallon serait une ville morte", a déclaré Abderrahmane Nassour, responsable syndical FO métallurgie dans l'Yonne. "C'est très compliqué de retrouver du travail à Avallon et même dans toute l'Yonne", estime le syndicaliste. Selon lui, "plusieurs centaines de personnes" ont défilé lundi après-midi dans les rues d'Avallon, dont des responsables politiques de tous bords. "Tous les politiques nous soutiennent", a assuré Mohamed Chanhih, membre du Comité social et économique (CSE) de SKF (également appelée RKS Slewing Bearings).

Pour le syndicaliste, la fermeture de SKF prévue fin 2022 vise à "sauver la maison-mère en sacrifiant les petits sites". "Il n'y a pas de raison économique de fermer Avallon, dont la fabrication de roulements pour les tunneliers et le militaire n'est pas impactée par la crise", estime M. Chanhih, responsable syndical de l'UNSA, deuxième syndicat chez SKF Avallon.

Une majorité des employés de l'usine ont tenu un piquet de grève lundi matin devant le site. Sa fermeture affecterait sérieusement les sous-traitants et les emplois externes, soit quelque 200 personnes, selon le syndicat FO, un nombre important par rapport aux quelque 15.000 habitants que compte Avallon, situé dans une zone rurale du nord du Morvan au tissu d'emplois faible.

Dans un communiqué, SKF dit "renouveler ses engagements" en vue de "la recherche de solutions adaptées pour chaque salarié concerné". La direction "recherche d'ores et déjà activement un repreneur", selon le communiqué qui justifie la fermeture par la baisse du volume des commandes "depuis 10 ans" à Avallon.

Lors d'une réunion à la préfecture de l'Yonne la semaine dernière, le secrétaire d'État au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne et conseiller départemental de l'Yonne, ainsi que plusieurs autres élus, ont averti qu'ils resteront "mobilisés dans les mois qui viennent" afin que "la recherche d'un repreneur soit effectivement menée".

A l'Assemblée nationale la semaine dernière, le ministre délégué aux PME, Alain Griset, a assuré que l'Etat "recherchera avec le plus grand sérieux un repreneur industriel solide".

Le groupe SKF est présent dans plus de 130 pays et emploie plus de 40.000 personnes dans le monde. En France, SKF a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de près de 1 milliard d'euros avec un effectif de près de 3 000 collaborateurs.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Sondage – Pensez-vous partir à la montagne pendant les vacances de février ?

Les nouveaux variants de la covid-19, un possible reconfinement et pas de réouverture des remontées mécaniques des stations de ski prévue n'encouragent pas les Françaises et les Français à prévoir des vacances au ski en février prochain. Pour autant, certains gardent la ferme intention d'y aller pour se promener, changer d'air, tester la raquette... Et vous, pensez-vous partir à la montagne pendant les vacances de février ? C'est notre sondage de la semaine...

Une nouvelle offre régionale de formation pour les personnes éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier 2021 l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

L’entreprise Sophysa prévoit un nouveau bâtiment de 5.700 m2 d’ici 2022 à Temis

Spécialisée en valves neurologiques et en systèmes de monitoring de la pression intracrânienne, l'entreprise est installée depuis 2007 sur le site de Temis à Besançon. Cette dernière a prévu de s'agrandir avec la construction d'un second bâtiment de 5.700 m2, apprend-on ce mois de janvier 2021. Objectif ? "Tripler la capacité de production", selon Philippe Nègre, dirigeant de Sophysa.

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.84
couvert
le 26/01 à 15h00
Vent
2.11 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
56 %

Sondage