Info traffic à Besançon

Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières actualités !

Mon compte

Basket : le BesAC toujours très inspiré !

- cliquez sur l'image pour agrandir

On parle souvent d’alignement des planètes en cas de grand succès. Ce fut sans doute le cas samedi soir, pour le BesAC qui, d’une part, est allé remporter sa 12e victoire de la saison, et ça il ne le doit qu’à lui-même. Mais il y a eu aussi les défaites conjuguées de Beaujolais et de Monbrison. Autant de paramètres qui assoient un peu mieux encore le BesAC sur la seconde marche du podium. La soirée parfaite !

Publicité

A Pont de Cheruy, BesAC bat SOPCC Pont de Cheruy 68-57

Les quarts-temps : 18-15, 10-20, 25-11, 15-11.

Pourtant ce match dans la salle de Pont de Cheruy, l’encadrement du BesAC le craignait. Le coach Nicolas Faure en tête.

Mais une nouvelle fois, la notion d’équipe qui définit sans doute le mieux le BesAC cette saison, a fait son effet. Et pas le moindre...

Car Pont de Cheruy jouait sans doute là son dernier va-tout pour espérer pouvoir encore coller aux ambitions pour lesquelles a été bâtie la formation iséroise, la plus riche en quantité et en qualité du championnat. Des résultats pas à la hauteur des attentes avaient même provoqué l’éviction d’Oriol Valls le coach espagnol, remplacé par Dumortier rappelé aux affaires. La semaine de préparation des Isérois avait été celle de toutes les motivations. Du côté de Pont de Cheruy, on attendait ce fameux déclic.

Sans doute, les supporters locaux massés dans leur petite salle y ont-ils cru quand lors du 2e quart-temps, Pont de Cheruy a pris les devants pour mener 35-22. Treize longueurs d’avance.

Le BesAC aurait alors pu craquer, couler. Mais non ! En équipe, le BesAC a fait front, uni, solidaire, laissant passer l’orage, limitant cette avance adverse à la mi-temps grâce à 5 points signés Stankovic d’un dunk rageur, Guerrier sur lancer et Ikuesan en pénétration.

Mais c’est au retour des vestiaires que les Bisontins allaient changer la face des choses.

Nicolas Faure, en fin tacticien, mettait en place une zone défensive. avec un cinq sans meneur. Plutôt Inédit

Cette zone, vrai réseau de fils de fer barbelés autour du panier comtois, s’appuyait sur un Vorotnikovas héroïque, défenseur au sol hors pair.

Et le plan sorti de l’imagination du coach et au bon moment, faisait son effet sur des attaquants isérois d’un coup déboussolés. ET puis, il y eut aussi simultanément de l’autre côté du terrain la manifestation du talent bisontin : Stankovic s’offrait le luxe de deux paniers primés, très vite imité par Ikuesan.

La machine bisontine était véritablement lancée au point de totaliser un terrible 22-4 en 7 minutes et de remporter le 3e quart-temps sur le score de 25-11.

L’affaire était cette fois bien partie.

Le BesAC toujours aussi vigilant, solidaire, rigoureux et intense défensivement, contrôlait les opérations. Stankovic, John et Guerrier grand provocateur de fautes, faisaient avancer le compteur du BesAC qui restait concentré, lucide et ne tremblait pas.

Vous l’aurez compris, le BesAC contrôlait la fin de match pour signer son 12e succès en championnat et confortait sa 2e place au classement général. Avec dorénavant 4 victoires d’avance sur son adversaire du soir, mais également 3 points de mieux que le trio Montbrison, Beaujolais et Lyon SO. A savourer pleinement !

Un moment de liesse partagé sur le terrain Par Guerrier et ses coéquipiers, avec une petite cohorte de supporters qui n’avaient pas non plus ménagé leur peine pour encourager leurs protégés.

Puis, dans l’intimité du vestiaire, ce fut une danse de la joie, cris, chants et champagne pour les 27 ans d’Ikuesan et les 19 ans d’Ignakpelila qui ne pouvaient trouver meilleure occasion pour fêter leur anniversaire.

Même s’il reste 11 matches de championnat, le BesAC, cette fois, ne peut s’empêcher de regarder vers le haut et cette Nationale 1 qui pourrait lui être promise.

En attendant, les deux prochains rendez-vous auront lieu à Besançon. En 16es de finale du Trophée – Coupe de France contre Golfe Juan, ce samedi 27 janvier (20h30) au gymase Saint-Claude. Et en championnat, une semaine plus tard, le samedi 3 février (20h) contre Sapela 13 aux Montboucons.

Les marqueurs

  • SPOCC Pont de Cheruy : Damachoua 15 (3 X 3 pts), Delmas 12 (1 X 3 pts), Da Silveira 7 (1 X 3 pts), Damachoua 15 (3 X 3 pts), Borval 4, puis Basse 12, Girma 5, Kipplé, Rigoulot.
  • BesAC : Stankovic 29 (3 X 3 pts), Ikuesan 12 (2 X 3 pts), Vorotnikovas 12, Guerrier 11 (1 X 3 pts), John 4, puis Régnier, Martin, Ignaklelila.

Les résultats de la 15e journée

  • Pont-de-Cheruy – BesAC : 57-68
  • Beaujolais – Feurs : 61-96
  • SMUC Marseille – BesAC : 68-63
  • Prissé-Macon – AL Lons : 80-66
  • Golfe Juan – Ouest Lyon : 76-65
  • Sapela 13 – Le Cannet : 76-83
  • Le Puy – Lyon SO : 85-92 

Le classement après 15 journée : http://resultats.ffbb.com/championnat/

 

 

Alexane

Votre météo avec

Evénements de Besançon

Lun, 30 Avril 2018 18h00 - Mar, 22 Mai 2018 20h00
HABITAT JEUNES LES OISEAUX - Besançon
Mar, 22 Mai 2018 20h30
HABITAT JEUNES LES OISEAUX - Besançon
Mer, 23 Mai 2018h
Centre-Ville de Besançon - Besançon
Mer, 23 Mai 2018 18h30
Restaurant la Gibelotte - Besançon