57e concours de jeunes chefs d’orchestre : fin des premières épreuves de présélection

Publié le 10/05/2021 - 17:18
Mis à jour le 10/05/2021 - 17:18

La première partie des épreuves de présélection du Concours international de jeunes chefs d’orchestre vient de se terminer à Paris et Besançon.

 © Y Petit - Festival international de musique
© Y Petit - Festival international de musique

Sur les 143 candidats initialement inscrits dans ces deux villes, 104 candidats se sont présentés avec l’espoir d’intégrer la sélection des vingt candidats pour les épreuves finales du 13 au 18 septembre 2021. 

Suite des épreuves de présélection

En visioconférence : Pékin et Montréal

Les épreuves de présélection doivent se poursuivre à Pékin, du 21 au 23 juin, et à Montréal, du 27 au 29 juin 2021.  Catherine Larsen-Maguire et Jacques Mercier, les deux membres du jury, visionneront en direct depuis la France les vidéos du passage des candidats.

En raison du contexte sanitaire et de la quarantaine obligatoire pour se rendre sur place, il a été décidé que ces deux étapes internationales se dérouleraient en visioconférence.

Les candidats inscrits sont appelés à se présenter sur le lieu des présélections d’où ils dirigeront, devant une caméra, deux pianistes engagés sur place et d’un niveau équivalent aux pianistes français, avec un programme identique et la même durée de passage, soit 12 minutes.

L’équipe d’organisation espère ainsi proposer des conditions de sélection au plus proche de celles pratiquées en Europe.

  • Les candidats qui ne souhaiteraient pas se présenter dans ces conditions seront remboursés de leurs frais d’inscription.

Berlin en présentiel

Pour terminer les sélections, l’Institut français de Berlin accueillera les derniers candidats du 1er au 4 juillet 2021. Sauf évolution des restrictions de circulation, cette dernière étape se déroulera en présentiel, avec le jury et les pianistes habituels.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

« Histoire de libellule », une auteure jurassienne évoque les violences sexuelles qu’elle a subit à l’adolescence

Anne-Marie Rouchon a consacré 18 ans de la première partie de sa vie au sport de haut niveau. A peine sortie de l’enfance et pendant plusieurs années, elle subit des agressions sexuelles de son entraineur. Quarante ans lui sont nécessaires pour trouver le courage de sortir du silence et enfin déposer sa parole dans un livre, Histoire de libellule (Z4éditions), sorti en septembre 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.74
couvert
le 19/10 à 6h00
Vent
1.66 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
73 %

Sondage