66e Festival de musique de Besançon : encore plus de musique symphonique

Publié le 11/09/2013 - 15:21
Mis à jour le 11/09/2013 - 15:38

Le 66e Festival de musique de Besançon s’ouvre vendredi 13 septembre 2013 pour 15 jours de concerts. Les formations symphoniques venues de Moscou, Berlin ou Bruxelles sont à l’honneur de la manifestation, dont le point d’orgue demeure son prestigieux concours international de jeunes chefs d’orchestre.

20130911montagefestivalmusique.jpg
L'Orchestre-Opera de Rouen ©david morganti (en haut à gauche), l'Orchestre national de Lyon ©david duchon-doris (en bas à gauche), l'Orchestre philharmonique de Strasbourg ©marco borggreve (à droite) - (montage : miss dom)

15 jours de concerts

PUBLICITÉ

Cette année, « nous avons voulu renforcer la présence de la musique symphonique, coeur du festival. Besançon, c’est la fête de l’orchestre« , explique le directeur, Jean-Michel Mathé.

Le festival s’ouvrira vendredi avec un concert gratuit de l’Orchestre philharmonique de Strasbourg, qui s’attaquera au répertoire de Wagner et Verdi, sous la direction de Marko Letonja. Le concert de clôture sera assuré par le Russian Philharmonic dirigé par le Japonais Kazuki Yamada, qui interprétera aussi bien une composition contemporaine de la Japonaise Misato Mochizuki que les oeuvres de Khatchatourian et Rachmaninov.

Parmi les oeuvres emblématiques du répertoire symphonique, « Le Sacre du printemps » d’Igor Stravinsky sera interprété par l’Orchestre Victor-Hugo Franche-Comté et l’Orchestre de Rouen, tous deux réunis sous la direction de Jean-François Verdier. L’Orchestre national de Lorraine, dirigé par Jacques Mercier, interprétera entre autres le concerto « A la mémoire d’un ange » d’Alban Berg.Parmi les autres formations programmées figurent le Brussels Philharmonic, les Berliner Symphoniker et l’Orchestre national de Lyon.

Un concours de chefs d’orchestre sans candidat français

Corollaire incontournable du festival, le concours international de chefs d’orchestre dont ce sera la 53e édition a enregistré cette année un nombre record d’inscriptions. Au total, 296 candidats de 46 nationalités différentes, âgés de 15 à 35 ans, ont participé aux présélections de Pékin, Berlin, Montréal et Besançon.

Fondé en 1951 et organisé tous les deux ans, « le concours de jeunes chefs d’orchestre de Besançon est le concours de direction le plus complet au monde avec des épreuves de musique symphonique, de musique contemporaine, de concerto, d’opéra et d’oratorio », souligne Jean-Michel Mathé. « Pendant les présélections, j’ai ressenti de l’envie, du talent et de la passion chez tous ces jeunes dont c’est le rêve de gagner le concours comme l’ont fait avant eux de prestigieux chefs comme Seiji Ozawa, Michel Plasson ou le lauréat 2009, Kazuki Yamada, qui connaît une carrière fulgurante », raconte M. Mathé.

Quinze hommes et cinq femmes ont été sélectionnés pour participer aux phases finales qui se tiendront à Besançon du 16 au 21 septembre sous la présidence de Gerd Albrecht, chef d’orchestre allemand lui-même lauréat du concours en 1957. « Le niveau était très élevé aux présélections de Berlin, et on note une poussée des candidats chinois. En revanche, aucun candidat français n’a été sélectionné, ce qui me mène à m’interroger sur la filière de formation en direction en France« , ajoute le directeur.

De jeunes musiciens à l’affiche

Pépinière de jeunes chefs d’orchestres, Besançon fera aussi la part belle aux jeunes musiciens en plein essor, comme les violonistes Fanny Clamagirand et Nemanja Radulovic.

Les instruments à corde seront également à l’honneur avec la présence de la violoniste Viktoria Mullova, du violoncelliste Marc Coppey ou du quatuor Minetti. 

Les organisateurs du Festival de musique de Besançon, dont le budget est de 1,2 million d’euros, attendent plus de 20.000 spectateurs pour une trentaine de concerts de musique classique.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

« Peur dans la neige », le polar pour ados de Sandrine Beau

roman policier jeunesse • L'auteure jeunesse de Besançon vient de publier aux éditions Mijade un polar pour jeunes adolescents, "Peur dans la neige", qui se déroule en Franche-Comté. "Mais quelle idée d'emporter ce trésor... Voilà Fleur, son frère Julius et leur grand-mère embarqués dans une série noire. la curiosité est parfois un bien vilain défaut !"

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Mécénat des musées du centre : le « Cercle Pâris » veut soutenir le rayonnement culturel de Besançon

Baptisée "Cercle Pâris" du nom d'un des grands donateurs des musées et de la bibliothèque de Besançon, l'architecte Pierre-Adrien Pâris, l'association des partenaires et des mécènes des musées du centre a engagé 175.000 € dans des projets concrets et pérennes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.69
légère pluie
le 27/05 à 12h00
Vent
3.55 m/s
Pression
1011.47 hPa
Humidité
85 %

Sondage