Affaire Maëlys : le parquet souhaite que Lelandais soit jugé pour "viol"

Publié le 05/11/2019 - 15:33
Mis à jour le 05/11/2019 - 16:33

Le parquet général de la Cour d’appel de Grenoble a annoncé lundi 4 novembre 2019 s’être pourvu en cassation dans l'affaire Maëlys, comme l'explique Le Dauphiné libéré. Il conteste l’annulation d’une demande de mise en examen pour "viol" de Nordahl Lelandais, déjà poursuivi pour le meurtre de Maëlys de Araujo en août 2017. La chambre de l’instruction avait prononcé la nullité du réquisitoire supplétif du procureur visant des faits de meurtre "précédés, accompagnés ou suivis d’un viol" le 31 octobre.

maelys.jpg
© DR

Le 31 octobre, la chambre de l’instruction avait estimé qu’il n’y avait pas assez d’éléments pour que l’accusé soit poursuivi pour des faits de meurtre « précédés, accompagnés ou suivis d’un viol », rappelle un communiqué du secrétariat du haut magistrat grenoblois.

N. Lelandais aurait confié à un voisin de cellule avoir « violé » la petite Maëlys

Le parquet avait requis cette requalification des faits suite au versement dans le dossier de la jeune Maëlys, fin 2018, du témoignage d’un voisin de cellule de Nordahl Lelandais, à la prison de Saint-Quentin-Fallavier (Isère). Selon lui, l’ex maître-chien lui aurait confié avoir violé la fillette avant de la tuer.

Nordahl Lelandais, qui a depuis été entendu sur ces propos à charge et confronté à son ancien co-détenu, conteste cette version des faits. Il affirme avoir tué Maëlys « involontairement » de plusieurs coups au visage et nie toute agression sexuelle.

De leur côté, les parents de Maëlys et leur avocat attendent une décision sur leur demande de requalification des faits en viol et assassinat prévue pour le 17 novembre.

(AFP)

PUBLICITÉ

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.8
couvert
le 06/12 à 18h00
Vent
3.71 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
65 %

Sondage