Anticipation du confinement : Besançon Verte et Solidaire interpelle Jean-Louis Fousseret

Publié le 08/04/2020 - 14:26
Mis à jour le 08/04/2020 - 14:26

Besançon Verte et Solidaire, liste engagée pour l'élection municipale 2020 menée par Claire Arnoux et soutenue par la France Insoumise a tenu à interpeller le maire de Besançon sur sa manière de gérer la crise sanitaire.

Le collectif souhaite attire l'attention de Jean-Louis Fousseret sur "l'anticipation du déconfinement" : "Ce point est la confection de masques. Point d’autant plus important à la lumière des difficultés que nous connaissons tous et toutes, ainsi que des récentes mésaventures de la région Bourgogne-Franche-Comté"* (* à savoir, le jeudi 2 avril 2020 dans la soirée, 1,3 million de masques commandés par la Région ont été réquisitionnés à l'aéroport de Bâle Mulhouse par la région Grand Est et l'ARS. Dimanche matin, une nouvelle commande de deux millions de masques destinée aux départements de Bourgogne Franche-Comté a de nouveau été intégralement saisie)

Les propositions formulées par Besançon Verte et Solidaire :

  • La création de masques : "Les compétences textiles, le savoir-faire, peut-être même quelques machines, n’ont pas encore complètement disparu. Des fabricants-négociants existent dans un rayon de 20 km autour de Besançon".
  • "Des modèles de masques à fabriquer sont disponibles et certains sont même validés par des organismes officiels (CHU Grenoble par exemple). Nous disposons à coup sûr, à Besançon d’égales compétences en hygiène, au CHU évidemment, qui nous permettraient d’élaborer si besoin, nos propres normes de filtration et de fabrication".

Une démarche qui complète celles des habitants qui "proposent déjà leurs services pour participer à ces opérations de confection, un signe parmi tant d’autres de l’entraide et des actions de solidarité qui se mettent en place. Nous serions évidemment prêts à y prendre notre part.", est-il indiqué.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

EN DIRECT | COVID-19 : point sur la situation sanitaire et les mesures destinées à lutter contre le virus.

EN DIRECT | #COVID19 : point de situation sanitaire du Premier ministre Jean Castex avec Olivier Véran, Roselyne Bachelot et Cédric O.Une progression rapide et très préoccupante de l’épidémie dans tous les pays d’Europe, et notamment en France est constatée. La situation est grave.

Publiée par Gouvernement sur Mercredi 21 octobre 2020

Covid-19: Castex au front, nouveaux couvre-feux en perspective

"L'heure est grave", au point que Jean Castex remonte ce jeudi 22 octobre 2020 en première ligne pour annoncer le basculement de plusieurs départements en "alerte maximale" contre le Covid-19, avec de nouveaux couvre-feux à la clef. Selon France Info, près de 40 départements vont à leur tour être contraints de respecter un couvre-feu.    

Covid-19 : quelles sont les communes les plus touchées en Franche-Comté ?

Avant les annonces de Jean Castex • Une carte du taux d'incidence sur une semaine et par commune (nombre de cas pour 100 000 habitants sur sept jours) vient d'être dévoilée par Santé Publique France. Selon les derniers chiffres disponibles au 18 octobre 2020, la bande frontalière avec la Suisse - de Pontarlier à Maiche en passant par Morteau - les secteurs de Valdahon ou encore de Saint-Claude sont particulièrement touchés avec un taux d'incidence supérieur à 250. Besançon oscille entre 150 et 250 cas pour 100.000 habitants. Regardez les cartes.

Rassemblements familiaux : « À défaut de les interdire, il est clair qu’il faut les limiter » (Pr Limat, CHU de Besançon)

La deuxième vague de l'épidémie de Covid-19 est prévue dans deux à trois semaines dans le Département du Doubs comme au niveau national. Pendant cette période, les cartes sont entre les mains de la population pour éviter que les hôpitaux soient subermergés. Pour le Professeur Samuel Limat, président de la commission médicale d’établissement au CHU de Besançon, cela passe par une limitation du nombre de personnes qui se rassemblent et particulièrement les personnes fragiles.

Covid-19 : quelles nouvelles mesures en Haute-Saône ?

La préfecture de Haute-Saône indique ce 20 octobre 2020 que la situation sanitaire s'est "rapidement dégradée" depuis le mois de septembre et annonce des mesures départementales complémentaires à celles édictées au niveau national.

Sondage – Respectez-vous la « règle de 6 » personnes maxi à table chez vous ?

SONDAGE • Parmi les nouvelles règles à respecter pour limiter la propagation de la Covid-19, le président de la République recommande la "règle de 6", c'est-à-dire de ne pas être plus de 6 personnes lors de rassemblements chez soi notamment lors de repas. Et vous, respectez-vous cette règle à la maison ? C'est notre sondage de la semaine...

Forte dégradation sanitaire dans le Jura : le préfet prend de nouvelles mesures 

Le centre et le sud du département du Jura sont particulièrement touchés par une "reprise extrêmement forte de l’épidémie de la Covid-19" dans le département avec une part de personnes âgées toujours plus importante dans les cas positifs et forte montée en charge de la pression hospitalière. C'est pourquoi, le préfet du Jura a décidé de renforcer les mesures dans le cadre de l'État d'urgence sanitaire comme  la fermeture des débits de boissons  à 22h dans 24 communes du Haut-Jura Saint-Claude.

Politique

EN DIRECT | COVID-19 : point sur la situation sanitaire et les mesures destinées à lutter contre le virus.

EN DIRECT | #COVID19 : point de situation sanitaire du Premier ministre Jean Castex avec Olivier Véran, Roselyne Bachelot et Cédric O.Une progression rapide et très préoccupante de l’épidémie dans tous les pays d’Europe, et notamment en France est constatée. La situation est grave.

Publiée par Gouvernement sur Mercredi 21 octobre 2020

Covid-19: Castex au front, nouveaux couvre-feux en perspective

"L'heure est grave", au point que Jean Castex remonte ce jeudi 22 octobre 2020 en première ligne pour annoncer le basculement de plusieurs départements en "alerte maximale" contre le Covid-19, avec de nouveaux couvre-feux à la clef. Selon France Info, près de 40 départements vont à leur tour être contraints de respecter un couvre-feu.    

Le groupe RN demande à Marie-Guite Dufay de donner le nom de Samuel Paty à l’un des lycées de Bourgogne Franche-Comté

Dans une lettre du 22 octobre 2020, Julien Odoul, président du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté demande à la présidente de région de donner le nom de Samuel Paty à l'un des 129 lycées de la région et l'organisation d'une exposition des caricatures de Charlie Hebdo à Dijon.  

Permanence vandalisée à Besançon : la fédération du Doubs du Parti communiste porte plainte contre le syndicat UNI

Dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 octobre 2020, la permanence de la fédération du Doubs du Parti communiste à Besançon a été dégradée avec des affiches de l’UNI, le syndicat étudiant connu en région parisienne et qui tente de se réimplanter depuis peu à Besançon. Le PCF a décidé de porté plainte contre ce syndicat pour que "toute la lumière soit faite sur cette événement et que toutes et tous les responsables soient confondus."

Ferrand « souhaite » un report des élections régionales

Le président LREM de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, a dit mercredi "souhaiter" un report des élections régionales prévues en mars, estimant qu'il sera impossible de faire campagne correctement en raison de l'épidémie de Covid-19. La décision doit être prise fin 2020 - début 2021.

Rebond de l’épidémie de Coronavirus : « Il nous reste trois semaines pour agir »

Suite aux annonces gouvernementales, le préfet du Doubs, Joël Mathurin, a précisé l'application locale émanant du décret instaurant l’état d’urgence sanitaire à compter de ce samedi 17 octobre 2020. Masques, rassemblements festifs, interdiction des soirées étudiantes, visites sur rendez-vous dans les Ehpad, registre pour les restaurants... : voici les mesures actuelles et à venir pour ralentir la circulation du virus et éviter un couvre-feu.
EN DIRECT | Conférence de presse sur les mesures de lutte contre la COVID-19.

EN DIRECT | Au lendemain des annonces du président de la République, je m’exprime sur l’application des mesures destinées à lutter contre la COVID-19.

Publiée par Jean Castex sur Jeudi 15 octobre 2020

Covid-19 : un nouveau tour de vis qui concerne toute la France…

Commerces fermés de 21h à 6h dans neuf métropoles, attestations de déplacement et aides aux entreprises... Au lendemain de l'annonce choc d'un couvre-feu par Emmanuel Macron, le gouvernement a détaillé le tour de vis des nouvelles mesures prises pour lutter contre l'épidémie.

Jusqu’à 1000 euros de primes Covid attribuées par le conseil départemental du Territoire de Belfort

Le Département du Territoire de Belfort a connu, en cette année 2020, une crise sanitaire inédite et inattendue. Le président du conseil départemental du Territoire de Belfort, Florian Bouquet, a choisi d’attribuer des primes exceptionnelles aux agents ayant œuvré pendant le confinement. L’attribution de ces primes a été votée à l’unanimité à l’occasion de la séance publique du conseil départemental de mercredi 14 septembre 2020.

Report des régionales ? B. Retailleau réclame une décision fin 2020, A. Genevard invite à être « imaginatif »

Le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau, attaché au "respect du calendrier électoral", a demandé mercredi 14 octobre 2020 qu'une décision soit arrêtée en "fin d'année" ou "tout début" 2021 sur un éventuel report des élections régionales et départementales à cause de la crise du Covid-19. De son côté, la députée du Doubs et vice-présidente LR de l'Assemblée nationale Annie Genevard déclare qu'il est encore trop tôt et met en garde contre de "possibles calculs politiciens" de la majorité présidentielle derrière un éventuel report.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.15
couvert
le 22/10 à 15h00
Vent
2.82 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
90 %

Sondage