Bientôt la fin des annuaires Pages Jaunes ?

Publié le 05/03/2018 - 18:46
Mis à jour le 06/03/2018 - 08:17

Le groupe SoLocal pourrait cesser l'édition des annuaires papier Pages Jaunes en 2019 ou 2020, s'il ne parvient pas à rétablir leurs résultats commerciaux d'ici là, a-t-il annoncé ce dimanche 4 mars 2018.

"La société pourrait choisir de se désengager" de l'activité annuaires papier "en 2019 ou 2020" si les efforts entrepris pour la relancer ne donnent pas leurs fruits, a indiqué SoLocal dans son communiqué.

"De moins en moins de clients et d'utilisateurs ont recours aux annuaires imprimés"

"Le chiffre d'affaires généré par nos activités Imprimé et Vocal est en recul, car de moins en moins de clients et d'utilisateurs ont recours aux annuaires imprimés pour leur communication", a indiqué l'entreprise.

Touché de plein fouet par la concurrence des spécialistes de l'Internet, SoLocal a annoncé mi-février qu'il allait supprimer 1.000 postes sur près de 4.500 d'ici à 2019, tout en accélérant sa reconversion dans les services numériques.

Le chiffre d'affaires de SoLocal a reculé de 6 % à 756 millions d'euros en 2016, tandis que le bénéfice des activités poursuivies du groupe (hors produit financier exceptionnel) baissait de 6 % à 51 millions d'euros.

Des services digitaux ?

SoLocal veut se rétablir commercialement en devenant une entreprise de "services digitaux", aidant ses clients à être bien visibles sur internet, grâce notamment à ses partenariats avec des entreprises comme Microsoft et son moteur de recherche Bing, Google, Facebook ou Apple.

"Nous sommes confiants sur notre capacité à renouveler ces partenariats", a souligné dimanche soir SoLocal dans son communiqué.

Le groupe peut s'appuyer sur sa présence ancienne sur internet. Les Pages Jaunes sont présentes sur la toile depuis 1997, et la première application mobile a été lancée en 2000. Entré en Bourse en 2004, le groupe PagesJaunes s'était rebaptisé SoLocal en 2013.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Concours Toqués de la Morteau et saucisse de Morteau IGP 2020 : les résultats !

Le concours de cuisine Les Toqués de la Morteau, organisé dans le cadre des 10 ans de l'IGP, a vu s'affronter depuis le 30 septembre 40 participants venus de Bourgogne Franche-Comté. Le pitch : associer la saucisse de Morteau à un ou plusieurs produits locaux (Comté, Morbier, Cancoillotte, Époisses, Vin du Jura ou de Bourgogne) et créer "la recette qui fera l'unanimité". Découvrez les gagnants du concours...

Sondage – Respectez-vous la « règle de 6 » personnes maxi à table chez vous ?

SONDAGE • Parmi les nouvelles règles à respecter pour limiter la propagation de la Covid-19, le président de la République recommande la "règle de 6", c'est-à-dire de ne pas être plus de 6 personnes lors de rassemblements chez soi notamment lors de repas. Et vous, respectez-vous cette règle à la maison ? C'est notre sondage de la semaine...

Samuel Paty tué : « Nous sommes scandalisés que des gens emplis de haine associent l’Islam à leur folie meurtrière » (Mosquées de Besançon)

Suite à l'assassinat du professeur d'histoire-géographique Samuel Paty vendredi dernier, les responsables des mosquées de Besançon dénoncent un acte "odieux" qui vient "remettre en question l'exercice du métier noble d'enseignant". Ils appellent "à la vigilance et à l'unité pour faire front contre l'extrémisime et toutes les tentatives de division de notre pays."

Enseignant décapité à Conflans : « Nous avons décidé qu’il fallait faire système autour de l’école » (A. Vignot)

Anne Vignot, la maire de Besançon, accompagné de Abdel Ghezali, 1er adjoint, ont souhaité faire part de leur tristesse ce 19 octobre 2020 suite à l'assassinat de Samuel Paty, enseignant à Conflans. Ils ont notamment évoqué plusieurs dispositifs sur lesquels ils travaillent comme des "assises de l'histoire des religions"...

Enseignant décapité à Conflans : rassemblement des profs d’histoire-géographie lundi après-midi

Effroi, émotion, incompréhension et colère. C'est un mélange de sentiments qui anime la communauté éducative au lendemain de l'attentat islamiste. Un enseignant qui avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves de 47 ans a été décapité à proximité de son collège. Dimanche, ils étaient plus de 900  à Be en hommage à Samuel Paty. Les professeurs d'histoire géographie du secteur de Besançon ont également  décidé de se rassembler ce lundi 19 octobre 2020 à 16h30, toujours devant la statue de Victor Hugo, esplanade des Droits de l'Homme.

Enseignant décapité : plusieurs rassemblements ce dimanche en Franche-Comté

Alors que les profs d'histoire-géographie de la région de Besançon organisent un rassemblement lundi à 16h30, les syndicats Solidaires, FSU, UNSA Education, Sgen-CFDT, FO et CGT Educ'action appellent à plusieurs rassemblements ce dimanche à 15h, à Besançon, Montbéliard, Belfort, Dole, Lons-le-Saunier, Vesoul ou encore Héricourt.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.44
couvert
le 20/10 à 12h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
52 %

Sondage