Comté, Mont d'or, Morbier, Bleu : les volumes de fromages sont désormais limités

Publié le 06/04/2020 - 12:25
Mis à jour le 28/04/2020 - 11:16

Les producteurs de fromages AOP du massif jurassien se mobilisent pour limiter les effets de la crise du coronavirus. Depuis le 1er avril 2020, une diminution des volumes de lait et de fabrication des fromages fabriqués a été décidée.

© D Poirier  ©
© D Poirier ©

Les filières fromagères AOP du Massif du Jura ne sont pas épargnées par la crise actuelle. Avec les mesures de confinement mises en place par le gouvernement, les ventes de fromages et les habitudes des consommateurs sont fortement impactées. Si nul ne sait vraiment comment la situation va évoluer, les filières fromagères AOP ont décidé de mettre en œuvre un plan d’action afin d’anticiper la situation des marchés.

"Avec ces mesures collectives, nous avons souhaité anticiper avec prudence l’évolution des marchés. L’écrêtement de la production laitière pourra ainsi accompagner la baisse des ventes", explique Joël Alpy, président du Syndicat Interprofessionnel de défense du Morbier, déclarait, à la sortie du Conseil d’Administration :

Les Syndicats de produits AOP Comté, Morbier, Mont d’Or et Bleu de Gex Haut-Jura ont adopté conjointement, le 1er avril 2020 et pour les trois prochains mois, les mesures suivantes à effet immédiat :

  • La diminution des volumes de lait produit ;
  • La limitation du volume de fromages fabriqués.

Ces décisions obligent les fromageries et les éleveurs à s’adapter très rapidement. Par exemple, pour limiter la production laitière, les vaches qui sont dorénavant en pâture, "profitent de la pousse d’herbe de printemps et elles reçoivent une alimentation complémentaire en céréales très réduite. L’effort demandé est collectif et équitable, à chaque maillon de la chaîne, pour traverser cette période difficile sans se retrouver en pénurie de fromages en sortie de crise", indique le syndicat.

Des producteurs des filières fromagères AOP du Massif du Jura se mobilisent également en procédant à des dons de fromages et en distribuant du matériel (blouses, charlottes...) pour soutenir le personnel médical et les personnes touchées par l’épidémie.

"Bien que la fabrication du Mont d’Or soit aujourd’hui à l’arrêt jusqu’au 15 août 2020, nos producteurs et de nos ateliers de transformation sont également producteurs de Comté. Au regard de l’évolution des ventes au cours des derniers jours, nous n’avons d’autre choix que d’avoir recours à une baisse importante de la collecte de lait et de la quantité de fromages fabriqués afin de préserver l’équilibre entre offre et demande même si bien des questionnements sont sans réponse à ce jour", souligne Eric Février, président du Syndicat du Mont d’Or.

Concernant le Bleu de Gex Haut-Jura, des circuits courts de distribution ont été pensés : "Nos fromageries, crémiers-fromagers et petits commerçants locaux font preuve de beaucoup d’imagination pour proposer de nouveaux circuits de commercialisation sûrs et accessibles aux consommateurs. Nous sommes fiers de continuer à produire nos fromages et de nous sentir utiles à la population" , indique Nicolas Cannelle, président du Syndicat du Bleu de Gex Haut-Jura.

À propos des fromages AOP :

Les trois filières Morbier, Mont d’Or et Bleu de Gex Haut-Jura représentent en effet plus de 2 000 producteurs de lait et plus de 50 ateliers de fromagerie et d’affinage, toujours mobilisés pour proposer aux consommateurs des produits de qualité, authentiques et de proximité.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : les derniers indicateurs ne sont pas bons (non plus) en Bourgogne-Franche-Comté

Le taux d'incidence dépasse désormais les 300 cas pour 100.000 habitants en Bourgogne-Franche-Comté avec un taux de positivité des tests désormais à 6 %. Le Jura connaît toujours le taux d'incidence le plus élevé (448 cas pour 100.000 habitants) devant le Doubs (375) et le Territoire de Belfort (315). Les hospitalisations sont aussi en augmentation.

Omicron : les personnes vulnérables non vaccinées doivent éviter de voyager

lors que le nouveau variant Omicron suscite toutes les inquiétudes, l’Organisation mondiale de la santé a dévoilé de nouvelles recommandations, mardi 30 novembre. Les personnes à risque non vaccinées contre le Covid-19, y compris les plus de 60 ans ou celles ayant des comorbidités (maladie cardiaque, cancer et diabète), doivent éviter de voyager dans les zones où la transmission locale du coronavirus existe.  

Huit cas possibles au variant Omicron en France. Les ministres de la Santé du G7 se réunissent à Londres

Alors qu'en France huit cas possibles au variant Omicron du Coronavirus ont été détectés, les ministres de la Santé du G7 sont attendus en urgence à Londres ce lundi 29 novembre, face à l’inquiétude suscitée par ce nouveau variant. Une mutation qui continue à se propager à travers le monde malgré les fermetures de frontières. Les ministres de la Santé de la France, des États-Unis, du Canada, d’Allemagne, d’Italie, du Japon et du Royaume-Uni se retrouvent pour discuter de l’évolution de la situation sur Omicron, lors d’une réunion d’urgence.

Large oui des Suisses au pass Covid

En pleine cinquième vague et alors qu'un cas probable du variant omicron aurait été détecté, une large majorité de Suisses ont approuvé dimanche la loi ayant permis d'instaurer le pass Covid, lors d'un vote marqué par une Alors que la police craignait des manifestations, seuls quelques dizaines d'opposants à la loi Covid se sont rassemblés devant le siège du gouvernement et du parlement à Berne, placé sous haute sécurité et entouré d'une clôture grillagée. au terme d'une campagne électorale houleuse.

Economie

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.

Noël à Besançon : des décorations lumineuses particulièrement écolo

Une entreprise qui a développé une matière 100 % biosourcée, fabriquée en circuit court en France, Greenfib, s'est associée à Leblanc Illuminations, concepteur d'éclairage et de décorations lumineuses, pour développer des décorations de Noël éco-responsables dans les villes de Besançon et Bordeaux, a-t-on appris ce mercredi 24 novembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.7
chutes de neige
le 02/12 à 12h00
Vent
3.08 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
98 %

Sondage