Contrôleur agressé : le suspect sera examiné par un psychiatre

Publié le 07/10/2011 - 10:26
Mis à jour le 07/10/2011 - 10:26

Le parquet de Besançon a requis un psychiatre pour examiner vendredi en urgence l'agresseur présumé du contrôleur SNCF grièvement blessé à l'arme blanche dans le train Lyon-Strasbourg, a indiqué le procureur Alain Saffar.

PUBLICITÉ

Par ailleurs l’état de santé de la victime, Bernard Mortelier, 54 ans, est resté « stable pendant la nuit », a précisé le centre hospitalier de Besançon, dans un communiqué diffusé par la préfecture du Doubs. « Aucune complication n’est intervenue après l’intervention chirurgicale. Il demeure sous surveillance médicale ». Un nouveau bilan devait être réalisé en fin de matinée, a ajouté l’hôpital.

L’auteur présumé des faits, présenté par la SNCF comme un « déséquilibré », était toujours en garde à vue vendredi matin à la gendarmerie de L’Isle-sur-le-Doubs, à une dizaine de kilomètres de la gare de Clerval (Doubs), où il avait été interpellé jeudi matin peu après l’agression.

« J’envisage de demander une prolongation de sa garde à vue », a précisé le procureur Saffar. « En fonction des résultats de l’examen psychiatrique et des conclusions des enquêteurs, je prendrai une décision quant à la suite de la procédure », a-t-il ajouté.

L’agresseur présumé pourrait alors être soit déféré au parquet en vue d’une mise en examen, soit placé d’office en hôpital psychiatrique.

 

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.01
ciel dégagé
le 22/05 à 15h00
Vent
3.57 m/s
Pression
1019.02 hPa
Humidité
61 %

Sondage