Coronavirus : nouveau conseil de défense ce mardi à l'Élysée

Publié le 27/10/2020 - 11:30
Mis à jour le 27/10/2020 - 11:05

Ce mardi 27 octobre 2020, Jean Castex va recevoir en fin de journée « les forces politiques » et les partenaires sociaux à Matignon, comme l'a annoncé l'exécutif.

Emmanuel Macron  © D Poirier
Emmanuel Macron © D Poirier

Ce mardi matin, Emmanuel Macron a réuni un nouveau conseil de défense afin de discuter de la gestion de la pandémie de Covid-19. Plus tard dans la journée, le Premier ministre Jean Castex recevra « les forces politiques » et les partenaires sociaux à Matignon, comme l'a fait savoir l'exécutif. Le chef de l'État réunira ensuite, mercredi matin, un nouveau conseil de défense consacré à l'épidémie, a-t-on précisé de même source, alors que la seconde vague du Covid-19 flambe en France.

Les deux réunions prévues autour du chef du gouvernement mardi après le premier conseil de défense ont pour but d'évoquer « les durcissements envisagés dans la gestion de la crise sanitaire » du Covid-19, a indiqué Matignon à l'Agence France-Presse. Les présidents des deux chambres, les chefs de partis, les présidents des groupes parlementaires et les présidents des principales associations d'élus sont conviés à 17 h 30 chez le chef du gouvernement. Les partenaires sociaux suivront à 19 h 30. De telles consultations, semblables à d'autres organisées ces dernières semaines, paraissent précéder l'annonce d'un nouveau tour de vis, qui pourrait ensuite être acté mercredi matin.

54 départements concernés par le couvre-feu

Signe d'une accélération du calendrier face à une situation sanitaire qui se dégrade très rapidement en France et ailleurs en Europe, Emmanuel Macron a reporté lundi un déplacement qu'il devait effectuer le lendemain au Creusot (Saône-et-Loire) sur le nucléaire civil et militaire. Inimaginable il y a encore 15 jours, l'hypothèse d'un nouveau confinement six mois après le premier prend désormais corps face à une deuxième vague « brutale » du Covid-19, qui pourrait même être « plus forte que la première », selon le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy. Deux Français sur trois sont déjà soumis à un couvre-feu nocturne. Cela concerne 54 départements en plus de la Polynésie, soit 46 millions d'habitants privés de déplacements entre 21 heures et 06 heures du matin

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Régionales : la France Insoumise demande à Marie-Guite Dufay de lever ses « ambiguïtés » face à Macron

Séverine Véziès et Arnaud Guvenatam, chefs de file de la France insoumise en Bourgogne Franche-Comté pour les prochaines élections régionales demande à l'actuelle présidente de Région, si elle se représentait, d'exclure tout accord avec LREM tout en appelant "l’ensemble des forces de gauche et de l’écologie à un choix choix politique cohérent en rupture avec les politiques macronistes".

Jacob Delafon : la Région « à disposition » pour accompagner tout projet de reprise

Mardi, le groupe français Kramer a retiré mardi l'unique offre de reprise de l'usine Jacob Delafon dans le Jura. Alors que le gouvernement s'efforce de "renouer les liens du dialogue" entre le groupe américain Kohler et français Kramer, la présidente de Région espère encore trouver une issue favorable.

RN 57 Micropolis – Beure : les élus PS et Républicains de Besançon avancent les mêmes arguments… « écolos » !

Pour ! • C'est le débat politique du moment. Pour ou contre la réalisation de la 2 x 2 voies entre Micropolis et Beure ? Si pour les écologistes du Grand Besançon ou le parti Génération.s, des alternatives doivent être abordées, les élus socialistes au sein de la majorité de la maire EELV de Besançon, n'hésitent pas à soutenir le projet d'aménagement tout comme les élus LR de l'opposition.

Marie-Guite Dufay interpelle Emmanuel Macron sur les enjeux agricoles et industriels de Bourgogne Franche-Comté.

Après la visite d'Emmanuel Macron d'une ferme à Étaules au nord de Dijon ce mardi 23 février 2021, la présidente de région Marie Guite Dufay (PS) exhorte le président de la République à "agir enfin" sur les enjeux de la Bourgogne Franche-Comté notamment sur les dossiers de Général Electric et Jacob Delafon.

RN 57 : Jacques Grosperrin demande à Anne Vignot d’avoir « le courage de ne pas abandonner le projet »

Micropolis - Beure • Alors que EELV et Génération.s s'opposent au doublement des voies sur le trait d'union entre le boulevard et Beure, le sénateur du Doubs Jacques Grosperrin (LR) s'empare  à son tour du débat et exhorte la maire EEELV de Besançon à ne pas remette en cause le projet routier.

Macron à la rencontre d'agriculteurs mardi en l'absence de leur salon

Circuits courts • Le président de la République se rendra ce mardi 23 février 2021 dans une exploitation à Étaules, un village situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Dijon. Il sera accompagné par Julien Denormandie. Il s'entretiendra  avec des acteurs de la filière agricole pour démontrer "son intérêt" à ce secteur en l'absence du salon de l'agriculture, annulé cette année à cause de la crise du Covid-19, a annoncé lundi l'Elysée.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.99
ciel dégagé
le 01/03 à 0h00
Vent
1 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
75 %

Sondage