Edouard Philippe a démissionné, un nouveau Premier ministre "nommé dans les prochaines heures"

Publié le 03/07/2020 - 10:01
Mis à jour le 03/07/2020 - 10:24

Edouard Philippe a remis ce vendredi 3 juillet 2020 la démission de son gouvernement à Emmanuel Macron, qui l’a acceptée, a annoncé l’Elysée.

© Capture TV  ©
© Capture TV ©

«M. Edouard Philippe a remis ce jour la démission du gouvernement au Président de la République, qui l’a acceptée. Il assure, avec les membres du gouvernement, le traitement des affaires courantes jusqu’à la nomination du nouveau gouvernement», indique un court communiqué de la présidence.

En conséquence, le Conseil des ministres, prévu vendredi matin, ne se tiendra pas. La composition du nouveau gouvernement devrait être connue avant mercredi, date du prochain conseil des ministres.

Toute activité ministérielle a aussitôt été interrompue. A l’Assemblée, où était examiné le troisième projet de budget rectifié, la séance a été suspendue. Du fait de la démission du gouvernement, «nous allons interrompre nos travaux», a indiqué le président de séance Hugues Renson (LREM), alors que le secrétaire d’Etat Cédric O était présent.

Philippe maintenu ?

Emmanuel Macron avait réaffirmé en avril vouloir «se réinventer» mais sans «renier» les reformes du début du quinquennat, laissant planer le doute sur le maintien ou non d’Edouard Philippe, son Premier ministre depuis le début du quinquennat.

Depuis le début du quinquennat, Edouard Philippe a toujours été reconduit mais au total 17 ministres ont quitté le gouvernement, dont 13 démissionnaires, la dernière en date était Agnès Buzyn.

Avec ou sans Edouard Philippe, le prochain gouvernement sera chargé d’appliquer le «nouveau chemin» qu’Emmanuel Macron a commencé à dessiner, avec une priorité sur la politique de santé, le grand âge et un plan pour la jeunesse.

Un changement qui s’annonce dans la continuité avec notamment la remise en chantier de la réforme des retraites.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Gilles Platret

CANDIDAT N°7 • Gilles Platret a 48 ans. Depuis 2014, il est maire de Chalon-sur-Saône et conseiller régional à la Région Bourgogne Franche-Comté depuis 2015. Il est également vice-président du parti Les Républicains. Cette année, il se présente en tête de liste pour les élections régionales avec "Pour les Bourguignons et les Francs-Comtois" (LR-Debout la France-UDI).

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Stéphanie Modde

Candidate n°6 •

Stéphanie Modde a 53 ans. Présidente du groupe des élus écologiste a 10 ans, Elle a intégré les Verts en 1995. Depuis, elle n'a eu de cesse de faire de l'écologie politique son étandard avec une vision sociale clairement affichée à gauche. Avec sa liste  "Écologistes et Solidaires", Stéphanie Modde dit vouloir porter une écologie ambitieuse pour la Bourgogne Franche-Comté.

Régionales Bourgogne-Franche-Comté : le portrait et le programme de Marie-Guite Dufay

Candidat n°3 • Marie-Guite Dufay a 73 ans. Élue au conseil régional de Franche-Comté sur, elle devient 1re vice-présidente de la région. Au décès de Raymond Forni en 2008, elle prend le siège de la présidence qu'elle conservera en 2010 puis en 2015 lors des premières élections à l'échelle des grandes régions. Elle se représente à nouveau avec la liste "Notre Région par Coeur" (PS-PRG-PCF et société civile)
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.78
partiellement nuageux
le 16/06 à 9h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
12 %

Sondage