Élections départementales : Génération.s Grand Besançon appelle à l'union de la gauche

Publié le 12/10/2020 - 14:32
Mis à jour le 12/10/2020 - 18:01

Réaction de N. Bodin •

La Gauche a perdu la possibilité d'avoir un siège au Sénat pour représenter le département du Doubs lors des dernières élections. Génération.s. Grand Besançon appelle l'ensemble des formations de gauche à se réunir en vue des élections départementales de mars 2021...Un appel que l'un des principaux intéressés (N. Bodin), a appris par la presse...

generation
© génération Grand Besançon logo

Pour rappel, Nicolas Bodin et Barbara Romagnan, tous les deux à gauche, s’étaient présentés aux élections sénatoriales, mais sans s’unir. Ils n’avaient obtenu aucun siège à l’issue du vote.

"Les élections départementales doivent être l’occasion pour la gauche écologiste et sociale de parler d’une seule voix et de montrer qu’au-delà de ses divisions, elle porte la responsabilité d’apporter des réponses communes en matière de solidarité, de protection des plus faibles et d’appui à la transition écologique", est-il expliqué dans un communiqué de presse de Generation.s ce lundi.

"Je l'ai appris par vos soins", N.Bodin

Après avoir pris connaissance du communiqué, Nicolas Bodin se dit surpris et s'étonne de ne pas être informé directement via les partis, mais par la presse. Nous le contactions en effet pour avoir son avis sur cet appel. "Je l'ai appris par vos soins. Sur le fond, je suis d'accord sur l'union de la gauche. Il convient ensuite de voir sur quelles bases, avec qui ? Jusqu'où ? Il faut également accélérer les temps de discussion. C'est ce que je réclame au niveau du PS. Néanmoins, je m'étonne que l'on parle ici uniquement des élections départementales et pas des régionales."

Deux listes de la gauche aux sénatoriales

Nicolas Bodin présentait une liste d'"union de gauche" et Barbara Romagnan proposait une liste "divers gauche". Même si ces deux personnalités politiques locales avaient œuvré à l'élection d'Anne Vignot à la mairie de Besançon, ils partaient en septembre dernier chacun de leur côté pour les élections sénatoriales.

Cette fois-ci, Generation.s invite l’ensemble des formations de gauche et de l’écologie, ainsi que les personnes et mouvements souhaitant s’engager dans la démarche, "à se réunir pour élaborer ensemble sous un même label, une plateforme de propositions communes".

Ces dernières seraient portées au niveau "de chaque canton par des conseillers départementaux exprimant la diversité et la réalité du territoire départemental", est-il précisé dans un communiqué signé par Marcel Ferreol, référent de Generation.s du Grand Besançon et Barbara Romagnan et Kevin Bertagnoli, coordonnateurs territoriaux.

Nicolas Bodin nous reprécisait ce matin que deux listes avaient été formées, car il figurait "il y a eu à un moment des désaccords". "J'ai été désigné tardivement par le PS, car je n'étais le candidat initial". Il regrette également que "Barbara Romagnan se soit prévalue de soutiens qu'elle n'a pas eus au final".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.07
légère pluie
le 29/10 à 0h00
Vent
5.93 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %

Sondage