Électricité : près de 10% de hausse le 1er février 2024

Publié le 22/01/2024 - 09:57
Mis à jour le 28/01/2024 - 17:48

Invité du 20h de TF1 le 21 janvier 2024, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, a annoncé une hausse des tarifs de l’électricité à compter du 1er février. Cette hausse consécutive à la fin progressive du bouclier tarifaire ne devrait pas dépasser les 10%. 

"La facture d'électricité sur les tarifs heure-pleine/heure-creuse va augmenter de 9,8 % au 1er février et sur les tarifs de base de 8,6%. C'est-à-dire que pour 97% des ménages français, l'augmentation sera sous les 10%", a déclaré Bruno Le Maire sur le plateau de TF1.

44% de hausse en deux ans

Le gouvernement s'était engagé à ce que la révision du tarif réglementé de l'électricité, qui intervient chaque année le 1er février et le 1er août, soit limitée cette fois à une hausse de 10% maximum. Précédemment, ce tarif réglementé avait augmenté de 4% en février 2022, 15% en février 2023 et 10% en août 2023. L'augmentation totale sur deux ans est donc de l'ordre de 43 à 44%.

"C'est une décision difficile, mais c'est une décision qui est nécessaire pour garantir notre capacité d'investissement dans de nouvelles capacités de production électrique et puis pour sortir définitivement du quoi qu'il en coûte", a-t-il justifié. Un "retour à la normale" en somme pour le ministre de l’Écononmie. 

La prochaine hausse du tarif réglementé devrait intervenir au 1er février 2025, avec la fin totale du bouclier tarifaire, a annoncé Bruno Le Maire.

Une "totale intox" pour Jean-Philippe Allenbach

En réaction de cette hausse des prix, le président du Mouvement Franche-Comté s’est exprimé en sa qualité de "trader professionnel sur les matières premières" pour réagir à ce qu’il considère comme "une totale intox de cette prétendue augmentation du prix des matières premières". 

Un véritable "coup de gueule" pour Jean-Philippe Allenbach qui avance, graphique à l’appui, que "voilà plus d’un an que le prix sur le marché international du gaz naturel, sur lequel est très largement fondé le prix de l’électricité, est inférieur de près de 20% à ce qu’il était avant que n’éclate la guerre en Ukraine en février 2022". 

Une "hausse des prix totalement injustifiée" pour le président du MFC qui s’insurge de devoir se "serrer la ceinture" pour permettre aux "grandes société, ainsi qu’à l’État, de pouvoir s’engraisser". 

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.56
peu nuageux
le 25/07 à 09h00
Vent
2.71 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
84 %