En vadrouille vers… un nouveau patron !

Publié le 31/03/2016 - 18:10
Mis à jour le 12/08/2016 - 12:07

Le magazine annuel En Vadrouille spécialisé dans les balades, randonnées et excursions touristiques, diffusé en Franche-Comté et en Alsace change de mains.

capture_decran_2016-03-31_a_18.08.55.png
capture_decran_2016-03-31_a_18.08.55.png
PUBLICITÉ

Dès sa création en 2003, En vadrouille appartenait à la SARL Mille et un chemins : tous deux fondés la même année par la journaliste d’origine lorraine et comtoise d’adoption Sylvie Debras.

Treize ans plus tard, le magazine qui connaît un succès important avec la diffusion de 25 000 exemplaires sur le territoire comtois, et 45 000 en Alsace, change de main ; sa fondatrice l’a vendu aux éditions du Belvédères basées en Franche-Comté. Avec un chiffre d’affaire de 300.000 euros, Sylvie Debras se dit « fière » de ce qu’elle a crée. 

Vive l’indépendance !

Ce n’est pas anodin si le magazine annuel est désormais détenu par une société éditrice indépendante, c’est ce que souhaitait Sylvie Debras, l’ancienne propriétaire. « C’est un jeune, il est libre, il n’est pas sous le joug d’autres entreprises » précise-t-elle. Elle-même avait bâtit le fonctionnement économique de son magazine sur ce même modèle. 

Liberté… et voyage

En tout cas, la journaliste est « super contente », elle reste la rédactrice en chef, mais « ne fait plus 70 heures par semaine ». La stratégie, ce n’est plus son souci même si Sylvie Debras continue de veiller au grain. Désormais c’est Emmanuel Vandelle, propriétaire des éditions du Belvédères et tout récemment de En vadrouille qui en a la charge.

Et des idées, il en a !

Emmanuel Vandelle compte étendre la diffusion du magazine à la Lorraine,  à la Suisse Romande, et même dans le Val de Loire car dans cette zone, un passionné de En vadrouille est prêt à tout pour que son numéro préféré voit le jour.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

L’hommage aux trois militaires « pourrait se faire » à Besançon en présence de la ministre des Armées

Mise à jour à 18h14 • Trois militaires français appartenant au 19eRG de Besançon sont décédés accidentellement dans le cadre de la mission « Harpie » de lutte contre l’orpaillage illégal en Guyane, selon l’Etat-Major des Armées. Un hommage leur sera rendu la semaine prochaine. La Ville de Besançon annonçait le mercredi 24 juillet 2019 mais le 19 Régiment du Génie précise que "rien n'est encore arrêté pour l'instant sur le lieu et la date".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.89
couvert
le 22/07 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1024.34 hPa
Humidité
81 %

Sondage