Plusieurs Cités de la gastronomie préconisées avec un socle Tours, Dijon et Paris-Rungis

Publié le 11/01/2013 - 16:31
Mis à jour le 12/01/2013 - 11:09

Un réseau de "Cités de la gastronomie" comprenant le "socle" Tours, Paris-Rungis et Dijon, mais sans exclure Lyon : telle est la proposition de la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA) qui a reçu l'aval des trois ministres concernés par le dossier.

logo-cite-de-la-gastronomie.jpg
©
PUBLICITÉ

Vendredi matin, les ministres de la Culture, de l’Agriculture et de l’Agro-alimentaire se déclarent « favorables à la constitution d’un réseau des Cités de la gastronomie« . Ils demandent néanmoins que des « éléments complémentaires soient apportés aux dossiers sélectionnés, en particulier sur le plan du financement« . Les villes candidates ont jusqu’à la mi-avril pour rassembler les éléments nécessaires permettant aux ministres « d’annoncer leur décision définitive fin avril« .

La  mission Française du patrimoine et des cultures alimentaires a présenté à Aurélie Filippetti, Stéphane Le Foll et Guillaume Garot  son rapport d’évaluation sur la création d’une Cité de la gastronomie, mesure phare du plan de gestion de l’inscription par l’Unesco du « repas gastronomique des Français » au patrimoine de l’Humanité en novembre 2010.

Le projet de Beaune jugé difficilement réalisable

En fait, la Mission préconise donc « l’instauration d’un dispositif original et fédérateur, un réseau de Cités de la Gastronomie, dont le socle serait constitué par les projets de Tours, Paris-Rungis et Dijon« . La mission souligne également que « Lyon ne doit pas être exclu du schéma  proposé ». En revanche, le projet de Beaune jugé « très difficilement réalisable » par la mission a été écarté.

Les ministres souhaitent que des éléments complémentaires soient apportés aux dossiers sélectionnés par la mission, en particulier sur le plan de financement (investissement et fonctionnement) des cités candidates mais aussi sur le contenu de l’offre culturelle, la dimension pédagogique, éducative et scientifique de leur projet.

La création de la Cité de la gastronomie doit permettre à la France de se doter d’un outil de promotion de sa culture alimentaire et de valorisation de son patrimoine gastronomique. Ce sera aussi « un extraordinaire pôle culturel de développement économique et touristique« , selon la Mission.

L’enjeu est donc de taille pour les villes concernées et a suscité des rivalités, y compris politiques, entre les candidates.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quand la Saline royale fait revivre Woodstock

Quand la Saline royale fait revivre Woodstock

publi-info • Chaque été, la Saline royale d’Arc-et-Senans crée l’événement, à la fois par ses expositions temporaires, mais aussi au travers d’un festival des jardins. En 2019, avec la Saline royale, nous fêterons les 50 ans de Woodstock, le célèbre festival de musique qui a rassemblé 500 000 personnes en août 1969 à deux heures de New-York.

Soirée DisKO 2 à Besançon : « Un vrai plateau sportif de haut niveau pour rendre hommage à Jean Josselin »

Soirée DisKO 2 à Besançon : « Un vrai plateau sportif de haut niveau pour rendre hommage à Jean Josselin »

CE SOIR • Après une première édition à La Rodia en 2018, les créateurs du concept DisKO, Philippe Haag et Morrade Hakkar du Local Boxe Club de Besançon, organisent une seconde édition ce vendredi 22 mars 2019 au Palais des Sports. Au programme : un concert d'electropop et des combats de boxe de haut niveau masculins et féminin. Le tout, dans le but de donner un coup de pouce à Jean Josselin, illustre boxeur bisontin…

8 mars à Besançon : « Ce n’est pas la fête des femmes, mais une journée internationale de lutte pour les droits des femmes ! »

8 mars à Besançon : « Ce n’est pas la fête des femmes, mais une journée internationale de lutte pour les droits des femmes ! »

Programme à Besançon • Comme chaque année depuis 1977, le 8 mars est la journée de lutte pour les droits des femmes en France, mais aussi dans plusieurs pays du monde. À Besançon, un programme riche de nombreuses actions et manifestations du 5 au 24 mars 2019 est orchestré par le Centre d'information sur les Droits des femmes et des familles (CIDFF) du Doubs et ses associations locales.

Besançon : l’évènement DisKO revient en 2019 pour aider l’ancien boxeur bisontin Jean Josselin

Besançon : l’évènement DisKO revient en 2019 pour aider l’ancien boxeur bisontin Jean Josselin

VIDEO • Après une première soirée à succès en 2018 à La Rodia, les créateurs du concept DisKO, Philippe Haag et Morrade Hakkar du Local Boxe Club de Besançon organisent une nouvelle édition le 22 mars 2019 au Palais des sports. Objectif : récolter des fonds pour aider le boxeur bisontin à la retraite, Jean Josselin.

23e édition des artisans au Grand Cours à Pontarlier : 71 exposants, une grande roue, un écran géant…

23e édition des artisans au Grand Cours à Pontarlier : 71 exposants, une grande roue, un écran géant…

Les artisans reviennent au Grand Cours de Pontarlier ces 17, 18, et 19 août 2018… Cet évènement, encré dans le paysage pontissalien, est organisé par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat Interdépartementale de Franche-Comté et soutenu par la Ville de Pontarlier. 10 000 visiteurs sont attendus, 71 artisans dont 61 sont Francs-comtois...  

Retour en images sur le festival Bien Urbain !

Retour en images sur le festival Bien Urbain !

Du 8 juin au 8 juillet 2018, le festival Bien Urbain a rempli la ville de Besançon d'œuvres temporaires, à l'Arsenal mais aussi dans de nombreuses rues de la capitale comtoise ! La photographe Elise Murcia-Artengo vous propose un retour en images sur cet art dans l'espace public…

10 ans de l’UNESCO : la Ville vous invite à déguster un gâteau spécial Vauban

10 ans de l’UNESCO : la Ville vous invite à déguster un gâteau spécial Vauban

Ce  samedi 7 juillet 2018 commencent les célébrations du dixième anniversaire de l'inscription de l'oeuvre de Vauban au patrimoine de l'UNSECO. "Et pour fêter ça, quoi de plus adapté qu'un gâteau" se réjouit Jean-Louis Foussert, qui offre aux Bisontins de venir déguster une part du "Marquis de Vauban" ce soir, place de la Révolution...

La rue Bersot déroule son tapis rouge ce samedi…

La rue Bersot déroule son tapis rouge ce samedi…

Les commerces de la rue Bersot à Besançon organisent un défilé amateur ce samedi 9 juin 2018 afin de présenter leurs produits ; près de cinquante boutiques et restaurants participeront à l'événement. Un casting est prévu pour recruter les mannequins qui défileront sur un tapis rouge…

Pas de transhumance des chèvres cette année à Besançon

Pas de transhumance des chèvres cette année à Besançon

Les célèbres chèvres de Philippe Moustache débroussaillant avec délectation l'herbe des collines de Besançon depuis 2007 se repaissent depuis quelques jours au Rosemont. Annulée en 2017, notamment en raison de Vigiprirate, la traditionnelle randonnée pour accompagner la transhumance des 70 chèvres bisontines n'a encore pas eu lieu cette année. Mais la Ville de Besançon tient toujours autant à faire perdurer l'évènement… 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.81
couvert
le 20/08 à 3h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1021.57 hPa
Humidité
89 %

Sondage