Gaz lacrymogène : le préfet répond au PS

Publié le 06/04/2011 - 19:40
Mis à jour le 06/04/2011 - 19:40

Le Préfet du Doubs, Christian Decharrière revient sur le léger incident survenu vers 11h30 devant le rectorat de Besançon. Selon lui, quatre policiers ont été légèrement blessés. L’un d’eux aurait été obligé d’utiliser du gaz lacrymogène pour se dégager.

PUBLICITÉ

500 manifestants étaient sous les fenêtres du rectorat contre la nouvelle carte scolaire. Le préfet donne ici la version de la police:

« Vers 11h30, le passage d’un bus dans la rue de la convention a provoqué le déplacement de la foule au contact direct des policiers. Certains manifestants virulents ont alors refusé de reculer et ont comprimé le cordon de policiers contre ce bâtiment administratif, blessant légèrement quatre fonctionnaires. Un des 6 policiers présents devant ces portes a été contraint de faire usage de son aérosol d’autodéfense à deux reprises pour se dégager et assurer sa propre sécurité. Le calme est revenu immédiatement ».

Dans son communiqué, le préfet tient à faire savoir que lors de manifestations sur la voie publique, l’usage de la force est toujours limité à la stricte nécessité pour prévenir les débordements. En réponse au communiqué du PS du Doubs, il indique qu’il « partage avec les fonctionnaires de police le souci constant du respect de la loi avec humanité et sens de la mesure ».

Voici une nouvelle vidéo de l’incident par "Jules Haag en lutte"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.74
partiellement nuageux
le 25/06 à 6h00
Vent
0.59 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
77 %

Sondage