Guerre des Miss : polémique entre L’Est Républicain et la Région

Publié le 03/12/2008 - 11:30
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:30

Dans un billet intitulé « Même pas drôle », le quotidien laisse entendre que le film de Patrice Leconte tourné dans le Doubs et présenté mardi à Besançon et à Métabief «fait passer la Franche-Comté et les Francs-Comtois pour des ploucs suprêmes à la limite de l’idiotie». La réaction de Marie-Guite Dufay n’a pas tardé…

PUBLICITÉ
«Du facteur au maire du village en passant par les miss laiderons, le film tourné sous un ciel sombre et plombé est tout sauf une invitation à visiter le coin», poursuit L’Est Républicain sous la plume de Philippe Sauter laissant entendre qu’il y avait «de quoi faire regretter à la Région les 150 000 € investis et la logistique mise à disposition».
 
«Même pas vrai !», répond ce mercredi dans un communiqué Marie-Guite Dufay : «Non seulement je ne regrette pas que le Conseil Régional ait soutenu ce film, mais je pense qu’il donne une image vraie de notre région, de ses valeurs, et de la sensibilité de ses habitants. Benoît Poelevoorde joue dans un registre inhabituel, mais il se révèle comme l’excellent interprète sensible d’un franc-comtois très humain, trop « ordinaire », sans doute, aux yeux des critiques ! J’ai personnellement beaucoup apprécié ce film, qui, tout en délicatesse, décrit notre ruralité franc-comtoise dont les habitants sont des gens simples, mais pas des ploucs ni des idiots. La «chute» du film démontre précisément le contraire».
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Les Eurockéennes s’ouvrent en force avec la furia NTM

Avec son post punk sombre, Interpol a drapé de noir le chapiteau intermédiaire des Eurockéennes jeudi en ouverture de la 31e édition à Belfort (est de la France), mais les festivaliers en ont surtout vu de toutes les couleurs sur la grande scène avec les vétérans français du rap, NTM.

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

Eurockéennes : des trains à tarifs réduits…

La région Bourgogne-Franche-Comté et SNCF Mobilités mettent en place une tarification spéciale pour des allers-retours en TER à destination des Eurockéennes de Belfort du 4 au 7 juillet 2019 au prix de 4, 10 ou 24 € et au départ de toutes les gares de Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, 30.800 festivaliers ont rejoint Les Eurockéennes en train...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.71
couvert
le 23/07 à 3h00
Vent
3.23 m/s
Pression
1021.17 hPa
Humidité
69 %

Sondage