La ligne Belfort-Bienne pour développer le tourisme transfrontalier

Publié le 16/05/2021 - 11:45
Mis à jour le 16/05/2021 - 10:09

"Bien Bel Itinéraire" une nouvelle association franco-suisse a pour objectif de promouvoir un tourisme vert transfrontalier.

la Ferme du Bonheur, à Porrentruy (CH) © la ferme du bonheur
la Ferme du Bonheur, à Porrentruy (CH) © la ferme du bonheur

Plusieurs structures touristiques en France et en Suisse propose leur premier circuit touristique à vélo avec retour.

"Promouvoir un tourisme doux et transfrontalier, respectueux de l’environnement, des gens et du patrimoine" : avec l'amélioration de la situation sanitaire Bien Bel Itinéraire relance l'idée d'un tourisme tranfrontalier via notamment la ligne Bienne – Belfort.

L'association regroupe des structures touristiques des deux côtés  de la frontière et veut s’appuyer sur l’atout de la ligne de chemin de fer Belfort-Bienne, mais également sur le réseau de pistes cyclables qui se croisent et s’interconnectent dans le secteur.

Un circuit de six jours

Les fondateurs côté français sont :

  • Philippe Heitmann (camping de l’Étang des Forges, à Belfort)
  • Patrick Dupuis,(Gîte du Moulin Marion, à Courtelevant) ;

côté suisse :

  • Gabriel Schenk (la Ferme du Bonheur, à Porrentruy),
  • Vincent Chapuis (chambres d’hôtes et appartement de vacances VINITA à Boncourt),
  • Martial Lachat (gîte rural de Courcelon).

Chacun de leurs établissements constitue une étape à un voyage à vélo qui chemine de Belfort à Bienne et permet de découvrir la vielle ville et le Lion de Belfort, le moulin de Courtelevant, le musée du fruit et de la distillation de Porrentruy, la cité médiévale de Saint-Ursanne, etc.

Un circuit de six jours, avec des variantes selon le niveau sportif des vacanciers. Le retour se fait en train, de Bienne à Belfort (l’itinéraire peut bien sûr se faire en sens inverse).

La commercialisation de ce séjour est assurée par l’agence de voyage "La bicyclette verte", spécialisée dans les voyages à vélo.

Philippe Heitmann, responsable du camping de l’étang des Forges souhaite dans le futur proposer d’autres trajets à vélo pour les amoureux d’un tourisme vert et tranquille. Il réflechit à des extensions en direction de Bâle au nord et d’Yverdon, au sud. Il pourrait aussi développer des séjours sur l’axe Belfort -Besançon, en s’appuyant sur la piste cyclable EuroVélo 6.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.27
ciel dégagé
le 17/09 à 3h00
Vent
1.11 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
100 %

Sondage