Le chauffage revient à l'hôpital Saint-Jacques

Publié le 14/11/2019 - 16:18
Mis à jour le 14/11/2019 - 16:18

Depuis plus d'une semaine, des patients du Pavillon Ledoux de l'hôpital Saint-Jacques au centre-ville de Besançon étaient sans chauffage en raison d'une panne sur une pompe de la chaudière. 

Hopital saint jacques
L’hôpital Saint-Jacques à Besançon © © miss dom

Depuis au moins jeudi dernier, les patients de l’Upup (unité de soins post-urgences psychiatriques) du CHRU de Besançon étaient sans chauffage. Cela concernait l’ensemble du bâtiment Ledoux qui abrite plusieurs autres service de l’hôpital. 

Voyant que les réparations tardaient, une patiente a décidé d’alerter les médias. « Déjà à mon arrivée jeudi, il n’y avait pas de chauffage et cela faisait plusieurs jours que cela durait. On dort avec nos pulls et trois couvertures. On ne nous a pas proposé de chauffage d’appoint. Ce matin, il faisait entre 17 et 18°C dans ma chambre,  ce qui est peu quand on ne bouge pas beaucoup… » nous explique-t-elle. Dans la salle CATTP (centre d’accueil thérapeutique), la température serait descendue à 14°C obligeant l’annulation des activités.

La direction du CHRU de Besançon explique qu’il n’y a pas eu d’absence de chauffage, mais, mais un défaut sur une pompe diminuant baisser la température de l’eau chaude du réseau à 50°C,  au lieu de 65°C habituellement. « Cela engendre donc une baisse de température temporaire dans le service et dans les pièces en bout de bâtiment » est-il précisé. Sur sept chambres de l’Upup, « quatre  étaient principalement concernées avec une température de 18,8° selon un relevé de température effectué ce matin« .

Problème de communication…

Les équipes techniques de la direction du patrimoine, des investissements médicaux et de la sécurité ont « enfin » reçu la pompe commandée à titre préventif il y a huit semaines. Le matériel a pu être installé ce jeudi matin pour un retour progressif d’une température plus clémente dans l’après-midi dans le service, mais pas encore dans la salle d’activité.

Cette panne intervient alors que le service Upup devrait déménager début 2020 dans un autre bâtiment de l’hôpital Saint-Jacques qui accuse quelques marques de vétusté. À terme, l’ensemble des services devrait monter vers le CHRU Jean Minjoz.

PUBLICITÉ
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sorties festives : un quart des habitants de Bourgogne Franche-Comté ont déjà conduit sous l’emprise d’alcool

#BienRentrer • À la veille des fêtes de fin d'années, les associations Prévention Routière et Assurance Prévention relancent une opération de sensibilisation sur les dangers de l'alcool au volant et en profitent pour révéler les résultats d’une enquête régionale du nouvel observatoire des risques routiers et de la mobilité. En Bourgogne Franche-Comté, l'alcool au volant est à l'origine de 30 % de la mortalité routière.

Les internes en médecine en grève illimitée à partir du 10 décembre 2019 : deux manifestations à Besançon

Le syndicat national des internes en médecine lance un préavis de grève nationale à partir de mardi 10 décembre 2019 pour une durée illimitée. Une manifestation est prévue à Besançon à 14 heures le 10 décembre ainsi que le 13 décembre pour le "Black Friday des internes". Une mobilisation importante est attendue.

Nans-sous-Sainte-Anne : le tribunal administratif de Besançon suspend l’arrêté anti-pesticide

Mardi 19 novembre 2019, le tribunal administratif de Besançon a décidé de suspendre l'arrêté anti-pesticide du maire de Nans-sous-Sainte-Anne en octobre dernier. Le tribunal administratif de Besançon n'aura pas été influencé par les décisions du tribunal de Cergy-Pontoise…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.1
pluie modérée
le 13/12 à 6h00
Vent
9.95 m/s
Pression
985 hPa
Humidité
96 %

Sondage