Le débat sur l'ISF vert "trop vite" évacué, juge Moscovici

Publié le 11/06/2023 - 17:13
Mis à jour le 11/06/2023 - 17:14

Deux semaines après que l'économiste Jean Pisani-Ferry a suggéré de taxer les contribuables les plus riches pour financer la transition écologique, une forme d'"ISF vert" écartée par le gouvernement, Pierre Moscovici a jugé dimanche que le débat avait été "trop vite" évacué.

"Il ne faut pas enterrer ce rapport", a insisté le premier président de la Cour des comptes sur Radio J. "Je ne vais pas dire que je suis d'accord avec la proposition fiscale, ce n'est pas mon rôle, mais je trouve qu'on évacue le débat trop vite", a-t-il regretté.

Le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu avait dans un premier temps affirmé que le débat n'était pas "tabou". Mais dès le lendemain, le ministre de l'Economie et N.2 du gouvernement avait fermé le ban en affirmant que pour financer les investissements nécessaires à la transition écologique, les impôts et l'endettement n'étaient "pas de bonnes options".

Un débat sans tabou

"Il faut avoir un débat sur cette question, il ne faut pas l'évacuer d'un revers de main", a commenté dimanche son prédécesseur à Bercy Pierre Moscovici. "Je ne suis pas en train de préconiser une imposition, je dis ayons ce débat complètement et sans tabou", a-t-il complété.

Des propos qui font écho à ceux tenus par Laurent Berger. Dans une interview donnée vendredi soir au quotidien Le Figaro, le secrétaire général de la CFDT sur le départ a déploré que le rapport soit "déjà dans les tiroirs alors qu'il devrait être sur les bureaux."

Une "erreur" de ne pas vouloir faire contribuer les plus aisés

"Le gouvernement est enfermé dans son dogme de ne pas vouloir faire contribuer les plus aisés, c'est une erreur", a cinglé le patron du premier syndicat français.

Toujours sur les sujets fiscaux, M. Moscovici a mis en garde sur Radio J contre les baisses d'impôts non compensées par des recettes équivalentes ou une réduction des dépenses publiques de même ampleur. "Nous n'avons plus aujourd'hui les moyens de baisses d'impôts sèches", a-t-il estimé, alors que le gouvernement a affiché son intention d'alléger la fiscalité sur les classes moyennes à hauteur de deux milliards d’euros.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

1,55 million d’euros de fraudes détectées par l’Assurance maladie dans le Doubs en 2022…

Le chiffre est pharamineux. En 2022, les fraudes à l’Assurance maladie ont augmenté de 38 % par rapport à 2021. Au total, le préjudice s’étend sur 88 dossiers. 55 actions contentieuses ont été décidées suite à des fautes ou fraudes. Fabienne Jacquemard, directrice de la CPAM du Doubs, nous en parle...

Réseau Initiative en Bourgogne-Franche-Comté : plus de 60 membres réunis à la Saline Royale

Dans le cadre du séminaire du réseau "Initiative Bourgogne-Franche-Comté", une soixantaine de personnes se sont réunies à la Saline royale d'Arc-et-Senans, vendredi 15 septembre 2023. Le thème du rendez-vous : "l'engagement bénevole au service de la création des entreprises".  

Le Cours hôtelier de Besançon demande son placement en liquidation judiciaire

Comme annoncé sur macommune.info le 8 août dernier, le Cours hôtelier de Besançon, ne fera pas sa rentrée 2023/2024. La première école privée de France comme indiqué sur son site internet, a même fait savoir dans un communiqué de presse paru lundi 18 septembre en fin de journée qu’elle mettait fin à son activité en demandant son placement en liquidation judiciaire. 

Appel à projets vélo : les collectivités régionales lauréates reçoivent 4,52 millions d’euros par l’Etat

Dans le cadre de l'appel à "projets vélo", un certain nombre de collectivités se sont mobilisées pour proposer leurs nouveaux projets. En Bourgogne-Franche-Comté, près de 18 collectivités lauréates ont été révélées par le Préfet dont leurs idées seront accompagnées par l'Etat, à hauteur de 4,52 M€. Objectif : amménager de nouvelles pistes cyclables dans les territoires.

À la découverte de la nouvelle salle de spectacle de la Saline royale d’Arc-et-Senans

Désormais, toutes les bâtiments qui constituent la Saline royale d’Arc-et-Senans ont une fonction depuis la fin des travaux de la toute nouvelle salle de spectacle et de congrès de 1.000 m2 dans la Berne Est du site. Les 14 et 15 septembre 2023, elle sera inaugurée lors de deux concerts dans le cadre du Festival international de musique de Besançon. Visite avec Hubert Tassy, directeur de la Saline…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.55
couvert
le 21/09 à 12h00
Vent
6.55 m/s
Pression
999 hPa
Humidité
50 %