Le plan eau : un nouveau pas dans la sauvegarde des rivières comtoises ?

Publié le 24/07/2014 - 14:55
Mis à jour le 24/07/2014 - 14:55

Les mesures du "plan eau" qui a été présenté en conseil des ministres ce mercredi, par Ségolène Royal, ont été saluées par une partie de la classe politique, dont le sénateur du Doubs, Martial Bourquin, qui souhaite parler pour les rivières comtoises.

dsc_3078.jpg
La Loue © archives carvy
PUBLICITÉ

« Les mesures du « plan eau » peuvent permettre d’agir avec un cadre législatif nouveau et donner davantage d’impact et de résultats pour les actions menées au niveau local », écrit-il dans un communiqué. La spécificité des bassins versants karstiques typiques du Doubs tout comme celle d’une classification prochaine de territoires du département particulièrement touchés, devront rentrer dans le débat.

Tout comme « l’amélioration des conditions d’exploitation, de traitement et de stockage du bois, de manière à éviter tout risque d’infiltration dans l’eau de produits toxiques au moment du traitement et stockage des grumes », précise le sénateur.

Martial Bourquin souhaite également proposer l’interdiction de pesticides nocifs pour l’environnement et la santé publique « comme par exemple le glyphosate et le Round up, à l’instar du combat mené pour l’interdiction du bisphénol A. »

 

 

 



 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Décathlon Besançon : des passionnés et des produits « héros » pour vivre l’été

Décathlon Besançon : des passionnés et des produits « héros » pour vivre l’été

Publi-info • Chez Décathlon, parce que les salariés sont des passionnés de sports, parce qu’on sait innover et créer en écoutant des sportifs tout aussi passionnés, des produits adaptés à vos besoins vous sont proposés dans une très large palette de sports. En ce début d’été, qui plus est période de soldes, voici la parade des héros, du maillot de bain pour surfeuses, aux chaussures des joggeurs, en passant par un kit de tir à l’arc.

L’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté installée à Besançon

L’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté installée à Besançon

Le premier conseil d’administration de l’Agence Régionale de la Biodiversité de Bourgogne-Franche-Comté, une des premières en France, a été installé ce lundi 8 juillet à Besançon par Bernard Schmeltz, le préfet de région, en présence de Frédérique Colas, vice-présidente de la Région en charge de la transition écologique et de l'environnement et d’Anne-Laure Borderelle, directrice régionale de l’Agence française pour la Biodiversité (AFB).

Sécheresse de l’été 2018 et état de catastrophe naturelle : la décision sera prononcée ce mois-ci

Sécheresse de l’été 2018 et état de catastrophe naturelle : la décision sera prononcée ce mois-ci

Vigilance sur la date de l'arrêté ! • Suite à l'épisode de sécheresse de l'été 2018, la ville de Besançon avait déposé en mars dernier un dossier de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. La décision rendue par l’Etat pour Besançon, mais également pour l’ensemble des communes du département du Doubs concernées sera connue ce mois de juillet 2019.

Avez-vous vu cet insecte ?

Avez-vous vu cet insecte ?

Jusqu’au 30 juillet 2019, une enquête participative visant à améliorer les connaissances sur le Lucane cerf-volant, est conduite sur l’ensemble du territoire bourguignon et franc-comtois. Si vous l’apercevez, signalez-le ici ! 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.31
ciel dégagé
le 16/07 à 3h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1018.15 hPa
Humidité
94 %

Sondage