"Les 24H du temps" de retour : une septième édition très "franco-suisse"

Publié le 09/06/2021 - 16:45
Mis à jour le 17/06/2021 - 09:35

C'est le rendez-vous annuel de l’horlogerie et de ses formations. La 7e édition des 24H du Temps revient et se déroulera le samedi 19 juin 2021 "en 24 temps" autour du palais Granvelle et… à l'école d'ingénieurs Ensmm de Besançon. Principale nouveauté : la présence du Musée International d’Horlogerie de la Chaux-de-Fonds et le Musée d’Horlogerie du Locle.

24h pour célébrer et prendre le temps

Créée en 2014, sur une idée originale de France Bleu Besançon en partenariat avec la Société Française des Microtechniques et de Chronométrie, et la Ville de Besançon, les 24h du Temps sont coordonnées depuis 2019 par Grand Besançon Métropole. L’évènement vise à promouvoir l’horlogerie et ses multiples savoir-faire à travers des visites et différentes animations.

Expositions de professionnels et designers, bourse horlogère, rencontre des formations spécialisées, visites thématiques, conférences, animations autour de l’établi, ateliers ludiques…

Après l'annulation en 2020, les "24h du temps" seront à l'heure franco-suisse cette année, alors que l’UNESCO a inscrit en décembre dernier  les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art de l’Arc Jurassien Franco-Suisse au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Une reconnaissance qui sera dignement fêtée le 19 juin 2021 avec les différents acteurs de l’horlogerie, de la mécanique d’art et de la mesure du temps sur l’ensemble du territoire de l’Arc horloger avec la présence dans la cour du palais Granvelle du musée International d’Horlogerie de La Chaux-de-Fonds (le plus grand musée d’horlogerie au monde) et le Musée du Locle.

L’exposition Transmissions du Musée du Temps, coréalisée avec le MIH accueillera pour l’occasion les photographes suisses qui ont participé à cette mise en scène artistique de part et d’autre de la frontière.

Villages formation à l'Ensmm et conférences

Plusieurs conférences accueilleront elles aussi des intervenants suisses et du Pays Horloger.

Pour la première fois, les  24H du Temps 2021 s’installent aussi à l'Ensmm qui a initié une formation unique en France : Le parcours Ingénieur Mécanismes et industries du luxe est parrainé par des professionnels de l’horlogerie. L'école accueillera les conférences et une dizaine d’établissements et d’organismes de formation spécialisés dans les domaines de l’horlogerie, de la mesure du temps et des microtechniques.

L’Association suisse de L’Horloge qui penche

Autour de Michel Bourreau, horloger d’art à Fleurier (Suisse), des entreprises et des institutions participeront à la création à l'Ensmm d’une œuvre d’art qui unit horlogerie et écologie pour sensibiliser le public à l’avenir de la planète.

Des visites

Les 24H du Temps se rendront dans l’atelier d’Utinam et de Maty qui réunit plus de 2 000 modèles de bijoux et de montres qui les différentes tendances de la bijouterie, de la joaillerie et de l'horlogerie depuis des années cinquante à nos jours

Le Laboratoire Temps-Fréquence  de FEMTO-ST qui met au point les “gardiens de temps" nécessaires aux applications high-tech les plus modernes proposera également des visites guidées.

Enfin, il sera possible de visiter gratuitement l’Observatoire de Besançon et découvrir la lunette astronomique méridienne qui permettait aux astronomes de donner l’heure aux horlogers de la ville.

24H du temps : Les temps forts

Programme d’animations pour petits et grands avec visites guidées d’expositions, rencontres avec les créateurs, découverte des gestes horlogers à l’établi, ateliers pédagogiques et créatifs, jeu-concours...

  • Quatre Musées réunis à Granvelle : autour du Musée du Temps, le MIH de la Chaux-de-Fonds, le Musée du Locle et le Musée de Morteau
  • La Bourse horlogère organisée par l’AFAHA
  • Une trentaine de créateurs et marques horlogères rassemblées
  • Visites dans les entreprises (MATY et son musée, UTINAM et son atelier)
  • Une fête du temps célébrée dans la Cour du Palais Granvelle et à l’ENSMM avec des visites dans les lieux emblématiques.

24H du temps : les rencontres à ne pas manquer

Musée du Temps :  séance de dédicace et rencontre avec les photographes français et suisses de l’exposition Transmissions, l’immatériel photographié qui seront présents à Besançon pour les 24H du Temps.

Marques et créateurs :

  • Xavier Rousset, ingénieur en micromécanique et créateur de montre de luxe, lancera sa marque XRby La Montre d’Art qui appartient à la tendance Green. L’ensemble des composants de la montre provient de l’Arc Jurassien et Xavier Rousset n’utilise dans la nature que le strict nécessaire.
  • Philippe Jacquin-Ravot, directeur artistique de Manufacto, vient à l’invitation de Xavier Rousset, initier les visiteurs à la peinture miniature. Rencontre avec un artiste du « fait main » pour les grandes manufactures et la haute joaillerie.
  • John-Mikaël Flaux, créateur en mécanique d’art horlogère, présentera en avant-première,  un automate de prestige qui a nécessité plus de 1500 heures de réalisation et comporte plus de 450 composants.
  • L’horloger Bruno Laville présentera ses montres modulables 3 en 1. Une seule montre pour une pendulette, une montre de poche et une montre-bracelet.
  • D’autres créateurs proposeront également de nouveaux modèles et quelques belles innovations dans la Cour du Palais Granvelle....

Cliquez sur l'affiche pour télécharger le programme

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Covid-19 : le concert test le 8 juillet à La Rodia est déjà complet

Le 8 juillet prochain, la smac La Rodia à Besançon accueillera le deuxième "concert test" de France (le premier s'est déroulé en février 2021 à l’AccorHotels Arena à Paris avec Indochine) avec 700 spectateurs debouts, masqués, vaccinés ou testés 48 heures avant le concert. Au programme : le groupe de punk rock français Tagada Jones !

Fête de la musique dans les bars et restaurants : les concerts autorisés en intérieur mais pas en extérieur

Mise à jour • La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a annoncé jeudi 17 juin l'assouplissement du protocole sanitaire pour la Fête de la musique le 21 juin : "les mini concerts dans les bars et les restaurants seront possibles". Dans le Doubs, les concerts en terrasses restent interdits. Seuls les évènement en intérieurs sont autorisés  dans le respect des restrictions sanitaires. 

Zoom sur 4 œuvres de l’exposition « Danser sur un volcan » à découvrir en ce moment au Frac Franche-Comté…

Quoi de 9 ? • Depuis le 19 mai dernier, le Frac Franche-Comté à Besançon est rouvert au public et l'entrée est gratuite tout l'été jusqu'au 31 août ! L'occasion de découvrir la nouvelle exposition de Danser sur un volcan. Zoom sur 4 œuvres emblématiques à ne pas manquer…

Fête de la musique dans le Doubs : les concerts impromptus interdits sur la voie publique

Afin de prévenir tout rassemblement et tout comportement favorisant une possible reprise de l’épidémie, Jean-Philippe Setbon, secrétaire général, préfet du Doubs par intérim, a pris un arrêté interdisant l es concerts, manifestations et diffusion de musique amplifiée dans les restaurants et débits de boissons (ERP de type N) ainsi que sur leurs terrasses sur l'ensemble du département du Doubs, le lundi 21 juin, de 12h00 à 23h00, heure du couvre-feu.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.61
légère pluie
le 23/06 à 18h00
Vent
1.96 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
87 %

Sondage