Les "grands projets" des candidats…

Publié le 22/03/2014 - 14:45
Mis à jour le 22/03/2014 - 14:45

Pour clore la liste des comparatifs des programmes que maCommune.info vous a proposé tout au long de cette semaine, à la veille du premier tour, voici les "grands projets" des candidats aux élections municipales de Besançon. Smart city, palais des congrès dans l'ancien hôpital Saint Jacques, le site de la Rhodia et les Prés de Vaux transformés en zoo ou en espace aqua-ludique… Certains candidats ne manquent pas d'imagination…

1233157586.jpg
Portes ouvertes samedi 31 janvier à l'hôpital Saint-Jacques©miss.dom

Jean-Louis Fousseret (Parti socialiste)

Smart city :

  • Création d'un espace (professionnels et particuliers) afin de développer la net économie et l'émergence d'un espace créatif et numérique
  • Création d'une "Maison du numérique"
  • Connexion gratuite sur des bornes wifi dans certains espaces publics
  • Acquisition d'outils numériques pour mesurer et contrôler la gestion de l'énergie
  • Raccordement total de la ville en fibre optique chez l'habitant
  • Une école numérique sera expérimentée dans le quartier Planoise puis sur la ville
  • Développement de l'e-santé
  • Des espaces de travail partagés aménagés à proximité des deux gares TGV
  • Développement en ligne des services offerts par la ville (e-administration) et open data

Hôpital Saint-Jacques – Arsenal :

  • Projet enrichi après une vaste concertation et un débat public
  • Transformation de cet espace patrimonial
  • Lieu d'accueil des habitants de tous âges
  • Programme de logements privés et publics
  • Réalisation de la bibliothèque universitaire, de la bibliothèque municipale et de la Maison des sciences humaines
  • Développer du commerce, de la culture, un cluster, un espace de travail collaboratif pour les industries culturelles et créatives (ICC)
  • Des investissements publics et privés seront recherchés pour réaliser l'ensemble du programme
  • Création d'un espace de congrès

Jacques Grosperrin (Union pour un mouvement populaire avec le modem et l'UDI)

Smart city :

  • Gestion de l'énergie et le concept de Grid City développé à travers de l'implantation de bâtiments à énergie positive et d'infrastuctures productrices d'énergie comme les micro-barrages
  • Gestion de la moralité via la création d'un pôle multimodal de transports doux mais aussi la mise en œuvre d'un parking relais touristique
  • Gestion de la tranquilité publique avec la mise en œuvre d'un réseau de caméras de vidéo protection en wifi public
  • Gestion intégrée par l'open data afin de permettre la libre circulation de l'information et son exploitation
  • Gestion de l'attractivité commerciale par la mise en œuvre d'applications comme le paiement sans contact et les offres commerciales en alerte de géolocalisation smartphone
  • Gestion du développement économique avec l'open data effectif afin de permettre aux développeurs informatiques de créer de nouvelles applications
  • Gestion du trafic par l'interconnexion des feux tricolores et leur adaptabilité aux flux de véhicules
  • Gestion de la santé par la télémédecine et téléassistance pour accompagner le vieillissement de nos habitants
  • Gestion des services publics avec la mise en œuvre de virtualisation des documents administratifs
  • Gestion de l'éducation avec l'enseignement à distance
  • Gestion de la communication avec l'envoi continu des informations utiles aux habitants

Hôpital Saint-Jacques :

  • Campus numérique dédié : bâtiments connectés, télétravail, ateliers de prototypage (fab-lab), salles de conférence
  • Palais des congrès de 1.500 places
  • Un foyer d'innovation et de rencontre des talents et des compétences : ingénieurs, artistes, communicants, développeurs, étudiants
  • Un lieu d'expérimentation, d'exploitation et de vente des produits, service et applications créés sur le secteur public et privé
  • Un centre commercial regroupant des commerces high-tech, des galeries d'artistes et des boutiques "geeks" appliquant le concept de vitrines web

Les Prés de Vaux ou "Port Citadelle" :

  • Un site préservé de l'habitat dans le cadre d'une démarche de développement durable active (déconstruction de la Rhodia), protection du fond de vallée
  • Un lieu de découverte de la faune et de la nature locale : aquarium, insectarium, vivarium, et ferme comtoise, composantes de la Citadelle réimplantées et développées en leader européen du patrimoine naturel jurassien
  • Un lieu de sport nature de proximité (kayak, vtt, randonnée, parcours santé)
  • Un lieu de loisir culturel multi activité : musiques actuelles, spectacle vivant à la Citadelle, événement-concert de plein air
  • Un site d'accès au patrimoine de l'Unesco de la citadelle via un téléphérique et un pont d'accès à la rive des Prés de Vaux
  • Un pôle intermodal touristique : accès via un nouveau pont, parking relais, petit train, halte fluviale, extension du port et gare-cycle, départ des boucles de randonnée.

Frank Monneur (Sans étiquette)

Hôpital Saint-Jacques :

  • Nouvelle crèche à Saint-Jacques, favoriser les regroupements des assistantes maternelles, rénovation et agrandissement si possible de crèches
  • Création d’aires de jeux  

Prés de Vaux :

  • Base aqua-ludique aux Prés-de-vaux et fosse pour les plongeurs 
  • Création de la Résidence de l’Artisan (stockage, mutualisation de services…)

Jean-François Humbert (Centre)

  • / / / 

Ismaël Boudjekada (Mouvement pour l'éveil national)

  • / / / 

Emmanuel Girod (Front de gauche)

  • Créer un pôle qui coordonne les efforts de lutte contre l'illettrisme, aides à la scolarité, éducateurs de rue, les aides aux parents, animations culturelles, sportives et scientifiques

Philippe Mougin (Front national)

  • Aucun grand projet mais un "état des lieux" des finances de la ville 

Lazhar Hakkar (Sans étiquette)

  • / / /  

Nicole Friess (Lutte ouvrière)

  • / / /  

Apolline Trioulaire (Parti ouvrier travailleur)

  • / / / 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Besançon : réaction d’Anne Vignot suite au confinement annoncé par le président de la République

La forte dégradation de la situation sanitaire a conduit le président de la République à annoncer un confinement à compter de ce jeudi 29 octobre à minuit. Anne Vignot, maire de Besançon, présidente de Grand Besançon Métropole, prend acte de cette décision, "nécessaire au regard de la crise sanitaire".

L’opposition fustige « l’échec » de Macron mais appelle au respect du reconfinement

Un "oui mais de colère", "pilotage incohérent", "échec cinglant" : avant même le débat prévu ce jeudi 29 octobre 2020 au parlement, les partis d'opposition ont fusillé la politique de l'exécutif face au Covid-19, même s'ils appellent au respect du confinement annoncé mercredi par Emmanuel Macron.

Confinement : les mesures précisées ce jeudi à 18h30 par J. Castex

Le Premier ministre s'exprimera ce jeudi 29 octobre 2020 pour détailler les annonces faites par le président mercredi soir, d'abord devant l'Assemblée nationale puis devant le Sénat l'après-midi, où les nouvelles mesures liées au confinement seront soumises à un vote des parlementaires, avant une conférence de presse prévue à 18H30.

Après le couvre-feu, le reconfinement ? E. Macron s’exprimera ce mercredi soir

Le chef de l'Etat présidera un nouveau Conseil de défense ce mercredi 28 octobre dans la matinée, le deuxième en deux jours, avant le Conseil des ministres. Conjectures et rumeurs devraient suivre jusqu'aux annonces d'Emmanuel Macron à 20H00 à la télévision. "Tout peut bouger jusqu'au dernier moment", a prévenu un conseiller ministériel.

Covid-19: Castex au front, nouveaux couvre-feux en perspective

"L'heure est grave", au point que Jean Castex remonte ce jeudi 22 octobre 2020 en première ligne pour annoncer le basculement de plusieurs départements en "alerte maximale" contre le Covid-19, avec de nouveaux couvre-feux à la clef. 54 départements seront à leur tour contraints de respecter un couvre-feu à partir de vendredi minuit. Dans la région, la Côte-d'Or, la Saône-et-Loire et le Jura sont concernés...    

Le groupe RN demande à Marie-Guite Dufay de donner le nom de Samuel Paty à l’un des lycées de Bourgogne Franche-Comté

Dans une lettre du 22 octobre 2020, Julien Odoul, président du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté demande à la présidente de région de donner le nom de Samuel Paty à l'un des 129 lycées de la région et l'organisation d'une exposition des caricatures de Charlie Hebdo à Dijon.  

Permanence vandalisée à Besançon : la fédération du Doubs du Parti communiste porte plainte contre le syndicat UNI

Dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 octobre 2020, la permanence de la fédération du Doubs du Parti communiste à Besançon a été dégradée avec des affiches de l’UNI, le syndicat étudiant connu en région parisienne et qui tente de se réimplanter depuis peu à Besançon. Le PCF a décidé de porté plainte contre ce syndicat pour que "toute la lumière soit faite sur cette événement et que toutes et tous les responsables soient confondus."
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.07
couvert
le 30/10 à 12h00
Vent
2.21 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
87 %

Sondage