Alerte Témoin

Les lieux de culte ne rouvriront pas avant juin selon Emmanuel Macron

Publié le 22/04/2020 - 14:29
Mis à jour le 22/04/2020 - 10:10

Emmanuel Macron s’est montré prudent sur la possibilité de rouvrir les lieux de culte lors du déconfinement, évoquant une période d’observation jusqu’à “mi-juin”, ont rapporté des responsables de culte et de loges maçonniques, après une audio-conférence ce mardi 21 avril avec le président.

2013-02-08--eglise_saint-pierre_dsc_4779_.jpg
Eglise Saint-Pierre ©miss dom

La réouverture des lieux de culte, “ce sera sans doute plutôt pour le mois de juin plutôt que tout de suite, et encore, il faudra connaître les conditions très spécifiques de sécurité sanitaire”, a déclaré le président de la Fédération protestante de France François Clavairoly.

“Ce n’est pas à l’ordre du jour le 11 mai”, date prévue du début du déconfinement, le président “a parlé de mi-juin”, a ajouté le pasteur, précisant que le plan actuellement préparé par le gouvernement donnerait des détails.

"On n’a aucune idée des conséquences du déconfinement"

“On n’ouvrira pas nos lieux de culte si on n’est pas certains qu’il n’y pas de risques, et le président nous a dit que ce ne serait pas avant début juin-mi juin”, a confirmé le grand rabbin de France Haïm Korsia. Pour Emmanuel Macron, “ce serait ridicule de prendre le risque d’ouvrir et de devoir refermer après. On n’a aucune idée des conséquences du déconfinement”, a-t-il ajouté.

Dans tous les cas, une réouverture se ferait avec respect des gestes barrières et des mesures de distanciation, ont-ils précisé.

Pour Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, “ce sera extrêmement progressif. On sent que la tendance générale est à une très grande prudence, en particulier dans tout ce qui pourrait être brassage de gens venus de régions différentes”. “On a compris qu’il y aurait une période d’observation d’un mois et que si tout se passait bien, il y aurait une réouverture”, a noté Jean-Philippe Hubsch, grand maître du Grand Orient de France (GODF), dont les temples maçonniques sont également fermés.

"Nous sortirons plus humbles de cette crise”

Les participants ont également échangé sur les thèmes de la santé -en rendant hommage aux personnels de soins- ou encore de solidarité -en abordant la question des personnes âgées, des plus démunis, des sans-papiers, des détenus, selon leurs propos.

Selon Haim Korsia, le chef de l’État “a affirmé que nous sortirions plus humbles de cette crise”.

La question de l’“après”, de la “résilience” de la société française ou encore de la manière de “garder la mémoire” de cette crise ont aussi été discutés.

Étaient également présents, entre autres, les cultes musulman, bouddhiste, orthodoxe, ainsi que plusieurs obédiences maçonniques, la Fédération nationale de la Libre-Pensée, le Comité Laïcité République, et côté gouvernement le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Camaïeu placé en redressement judiciaire

Victime directe, selon la direction, de la crise du Covid-19, l'entreprise de prêt-à-porter Camaïeu, spécialiste de l'habillement féminin qui emploie 3.900 salariés en France dont 450 au siège social à Roubaix (Nord) a été placée mardi 27 mai 2020 en redressement judiciaire. Pour rappel, la ville de Besançon compte deux boutiques.

Essayage, nombre de clients, masques… : quelles sont les mesures prises par les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Religion

Cette année, le Ramadan sera « source de paix et de spiritualité » tout en « participant à l’effort national » contre le coronavirus

Si dans plusieurs pays musulmans la question de maintenir ou non le Ramadan au mois d'avril cette année se pose en raison de la pandémie du covid-19, en France, il n'y aura aucun changement : le Ramadan commence ce vendredi 24 avril jusqu'au 24 mai 2020, nous confirme Khalid Jarmouni, président du Centre culturel islamique de Franche-Comté.

Les lieux de culte ne rouvriront pas avant juin selon Emmanuel Macron

Emmanuel Macron s’est montré prudent sur la possibilité de rouvrir les lieux de culte lors du déconfinement, évoquant une période d’observation jusqu’à “mi-juin”, ont rapporté des responsables de culte et de loges maçonniques, après une audio-conférence ce mardi 21 avril avec le président.

Septième « urbi et orbi » de Noël pour le pape François

Le pape François doit adresser son traditionnel message "urbi et orbi" à la ville de Rome et au monde, en latin,  à l'occasion de son septième Noël dans ses fonctions, mercredi au Vatican, pour un vaste tour d'horizon des zones de conflits. Mardi soir, lors de sa traditionnelle homélie de la messe de Minuit, l'Argentin avait mis l'accent sur l'amour "inconditionnel" et "gratuit" face à la logique marchande  

Voile refusée dans une maison de retraite : la paroisse a trouvé un appartement à la religieuse

Le père Florent Belin, curé de la paroisse Notre-Dame de la Motte de Vesoul, tient à s'exprimer dans un communiqué après l'ampleur prise dans les médias après son édito sur la laïcité dans un bulletin paroissial. Le prêtre s'interrogeait que la notion de laïcité après avoir eu connaissance de l'histoire d'une religieuse venue prendre sa retraite à Vesoul et qui souhaite continuer à porter le voile et l'habit.

Polémique sur le voile : l’assemblée régionale « profondément marquée » selon Marie-Guite Dufay

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, qui se réunissait ce vendredi 15 novembre 2019 en assemblée plénière un mois après la polémique déclenchée par un élu RN au sujet d'une femme voilée dans le public, reste "profondément marqué", a estimé sa présidente (PS) Marie-Guite Dufay.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.35
partiellement nuageux
le 27/05 à 18h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
49 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune