L'exécutif espère une adoption du pass vaccinal d'ici fin janvier, annonce Gabriel Attal

Publié le 20/12/2021 - 09:39
Mis à jour le 20/12/2021 - 09:39

Le gouvernement espère une adoption du pass vaccinal, qui doit remplacer le pass sanitaire, d’ici fin janvier pour une entrée en vigueur « dans la foulée », a indiqué dimanche son porte-parole Gabriel Attal.

 © Luan D
© Luan D

L'exécutif souhaite que le projet de loi visant à transformer le pass sanitaire en pass vaccinal, "un quasi-confinement" pour les non-vaccinés, soit "définitivement adopté et promulgué avant la fin du mois de janvier pour qu'il puisse entrer en vigueur dans la foulée", a déclaré M. Attal sur LCI.

Face à la cinquième vague du Covid-19 et l'arrivée du variant Omicron en France, le Premier ministre Jean Castex avait annoncé vendredi plusieurs nouvelles mesures, dont la transformation du pass sanitaire en pass vaccinal.

  • Concrètement, pour entrer dans les lieux soumis à ce pass (restaurants, lieux de culture, de loisirs...), un test négatif ne suffira plus: il faudra forcément avoir été vacciné (ou guéri du Covid) et avoir reçu une dose de rappel.

"Ce week-end", soit depuis cette annonce, "on a vu une augmentation des rendez-vous pris pour une première injection", s'est félicité M. Attal, évoquant le chiffre de 16.000 rendez-vous de primo-vaccination pris samedi. Il reste autour de 5 millions de Français non-vaccinés, a-t-il indiqué.

"C'est eux qu'il faut aller convaincre encore une fois, en prenant des mesures, comme on le fait avec le pass vaccinal mais aussi en utilisant la pédagogie", a-t-il ajouté.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.44
nuageux
le 28/06 à 21h00
Vent
1.06 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
39 %

Sondage