Ligne TGV Rhin-Rhône : les nouveautés attendues

Publié le 11/02/2015 - 10:20
Mis à jour le 16/04/2019 - 08:34

Après un bilan moyen de la ligne TGV Rhin-Rhône publié mardi 10 février 2015 après trois de fonctionnement, la SNCF, en concertation avec la préfecture de région Franche-Comté et les différents acteurs des collectivités locales, a décidé de procéder à quelques ajustements.

 ©
©

La SNCF propose :

  • de mettre en place de nouvelles dessertes franc?aises en direct sur la route Nord- Sud (Thionville et Metz),
  • des possibilite?s e?largies vers le Sud de la France,
  • de nouvelles possibilite?s de voyages sur la route Est-Ouest entre les me?tropoles Rhin-Rho?ne, — de nouvelles liaisons directes a? l’international (Luxembourg et Mu?llheim en Allemagne) et en connexion entre Ba?le/Zurich et Luxembourg notamment,
  • et des temps de parcours ame?liore?s : Strasbourg <> Montpellier en 5h09 par exemple.

"Pour une meilleure performance e?conomique de l’offre, toujours en ade?quation avec les attentes de ses clients, SNCF propose e?galement certains ajustements" :

  • Sur la route Est-Ouest : une offre maintenue a? 19 allers-retours sur les 20 existants, des reformulations horaires le soir par exemple au de?part de Mulhouse ou Besanc?on pour permettre un de?part plus tardif et une desserte qui continue a? couvrir largement le marche?.
  • Sur la route Nord-Sud, une offre qui reste dense avec 7 allers-retours entre l’Alsace et le Sud-Est dont toujours 5 prolonge?s vers Marseille et 2 vers Montpellier via Lyon Part-Dieu par rapport aux 8 actuels. Des reformulations horaires permettant par exemple un de?part plus tardif de Lyon vers Belfort-Montbe?liard TGV le soir. Les « TGV bolides » dont l’un des deux desservira Dijon seront syste?matiquement prolonge?s vers le sud. 

Et il y aura toujours : 

  • Des "TGV bolides" Lyon-Franche-Comte?-Strasbourg en moins de 3h15
  • Une offre internationale inchange?e et dense vers la Suisse et l’Allemagne (Paris-Ba?le Zurich, Paris Lausanne, Ba?le Marseille, Francfort Marseille, Paris Fribourg)
  • Des gares nouvelles desservies par tous les TGV Rhin-Rho?ne
  • Une desserte importante sur l’ensemble des me?tropoles Rhin-Rho?ne pour plus de connexions

Lors de la rencontre de ce mardi 10 février, bilan de la concertation, les diffe?rents acteurs du territoire se sont exprimés et ont partagé leurs analyses. Il en re?sulte un certain nombre de points sur lesquels SNCF s’est engage?e a? retravailler :

  • desserte vers Paris depuis Besanc?on en fin de matine?e et depuis Belfort-Montbe?liard en fin de journe?e ;
  • premie?re arrive?e a? Strasbourg depuis Lyon, la Franche-Comte? et Dijon, l’articulation avec la Lorraine.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : les effectifs salariés du secteur privé se stabilisent au 1er trimestre 2024

Le niveau des effectifs salariés du privé continue de stagner ce premier trimestre 2024 en région avec une augmentation d’environ 300 postes, alors que le niveau national observe un léger rebond de +0.3 %, soit 65.000 postes, selon les analyses de l’Urssaf Bourgogne Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.3
légère pluie
le 21/07 à 00h00
Vent
1.45 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
96 %