Municipales 2020 : Jean-Louis Fousseret déclare pouvoir aider au rassemblement

Publié le 29/08/2019 - 08:44
Mis à jour le 29/08/2019 - 09:44

municipales 2020 • À sept mois des élections municipales, l’ancienne majorité plurielle du maire sortant est plus divisée que jamais. Comme un message à Éric ALauzet, le candidat officiellement investi par En Marche, le maire LREM de Besançon estime qu’aucun candidat ne peut gagner seul... Jean-Louis Fousseret, qui a toujours déclaré qu’il ne repartirait pas pour un quatrième mandat, se pose aujourd’hui en rassembleur. Une rencontre est prévue avec Éric Alauzet samedi...

PUBLICITÉ

Jean-Louis Fousseret a choisi le chantier du pôle tertiaire Viotte lors de sa conférence de presse de rentrée pour présenter la dernière ligne droite de son troisième et dernier mandat. Occasion de rappeler qu’il travaillera « jusqu’à la dernière minute » et de faire un point rapide sur le bilan de l’été, des 58 à 60 millions de passagers transportés en cinq ans de tramway, de la rentrée culturelle toujours chargée en septembre à Besançon (festival de musiques, livres dans la boucle, Détonations, journées du patrimoine…) , des projets urbains (RhodiaCeta, Viotte, Vaites…).

Sur la plan politique, Jean-Louis Fousseret a réagi à l’appel de l’intergroupe du conseil municipal l’enjoignant à prendre un arrêté anti-pesticipes à Besançon. « Oui, je suis contre l’usage des pesticides. Nous l’avons prouvé en étant une des premières communes zéro phyto de France il y a plus de 15 ans. Mais je ne vais pas prendre un arrêté dont je sais qu’il sera cassé devant le tribunal administratif. C’est aux législateurs et à nos parlementaires d’agir sur ce point. Tout ceci, c’est de la mousse médiatique… « 

Et les municipales 2020 à Besançon  ?

Impossible de ne pas parler en cette rentrée politique des prochaines élections municipales. Petite séance de rattrapage. Jean-Louis Fousseret a emporté son troisième mandat en 2014 en constituant une majorité plurielle d’union de la gauche (PS – EELV – PC – Société civile). Majorité effilochée depuis qu’il a quitté le parti socialiste après avoir été un des premiers maires à soutenir Emmanuel Macron lors de la présidentielle.

Depuis, à l’approche des élections municipales de 2020, les rangs ont bougé. Nicolas Bodin est le candidat officiel du PS. Anne Vignot est fortement pressentie pour prendre tête d’une « équipe » autour d’EELV, du PC, d’une association à gauche citoyens.

De son côté, le conseiller municipal et député du Doubs Éric Alauzet, a finalement obtenu l’investiture officielle d’En Marche face à Alexandra Cordier, référente départementale LREM dans le Doubs et première conseillère de… Jean-Louis Fousseret.  que ce dernier a fortement soutenue. De cette mini- primaire « En Marche » à Besançon est née une inimitié qu’il semble difficile de dissiper. Le premier rassemblement devra se  concrétiser au sein même d’En Marche. 

« Ne pas se rassembler serait suicidaire… »

Éric Alauzet et Alexandra Cordier et leurs délégations se rencontreront samedi après-midi à Besançon pour tenter d’avancer. Jean-Louis Fousseret sera présent. « Nous allons discuté… » interjecte-t-il sans en vouloir dévoiler plus. « Je regarde cela avec beaucoup d’intérêt, mais la situation actuelle ne me convient pas. Je ne vois pas de tendance se dégager et pour l’instant, je ne vois aucun candidat en mesure de rassembler. Et je le redis ne pas se rassembler serait suicidaire » prévient-il en faisant référence à l’histoire politique bisontine « J’ai travaillé avec le PC avec les verts j’ai longtemps été socialiste. Ce que nous avons fait, c’est ensemble que nous y sommes arrivés (…) Je souhaite que cette ville reste dans le bon camp politique autour des valeurs de progrès, de l’humanisme…  « 

Je peux aider au rassemblement

Jean-Louis Fousseret

« Certains pensent qu’ils peuvent partir seuls, mais s’ils le font, ce sera de leur responsabilité » prévient-il à l’égard d’Éric Alauzet sans le citer. « Aujourd’hui tout le monde s’affirme, tape du poing. C’est normal (…) Je suis là pour aider. Je peux aider au rassemblement. Il faut retrouver du bon sens. Je le répète, ne pas rassembler amènerait à l’échec. Échec des idées et des valeurs que je défends depuis de nombreuses années. Il faut se garder de tout triomphalisme » marque le maire sortant en étant conscient, que, sept mois avant les municipales des 15 et 22 mars 2020, « il peut se passer encore beaucoup de choses…  »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

municipales 2020 Besançon

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon étaient 86% à voter pour se rallier à l'Equipe.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Municipales 2020 : Nicolas Bodin souhaite rejoindre l’Equipe

Sous réserve du vote de ses militants, Nicolas Bodin (PS) a décidé de rejoindre l'Equipe (union de gauche) ce jeudi 10 octobre 2019. Le parti Generation.s (crée par Benoît Hamon) ainsi que Barbara Romagnan ont également rejoint cette alliance hier soir. Qu'adviendra-t-il de la candidature PS de Nicolas Bodin ? Nous lui avons posé la question…

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut, candidat LR à Besançon

Accompagné du sénateur LR Jacques Grosperrin qui avait porté la liste en UMP UDI Modem en 2014, le conseiller municipal d'opposition Ludovic Fagaut, 41 ans, a (enfin) annoncé samedi matin au cœur du marché couvert du centre-ville sa candidature pour porter la liste "Besançon, maintenant" lors des prochaines élections municipales des 15 et 22 mars 2020. Le candidat "Les Républicains" déclare vouloir donner "une nouvelle dynamique et un nouveau souffle" et appelle à une "communauté de projet"à Besançon.

K. Bouhassoun : « Besançon est une ville de gauche, nous nous considérons dans la tradition de la gauche »

K. Bouhassoun : « Besançon est une ville de gauche, nous nous considérons dans la tradition de la gauche »

Une semaine après avoir annoncé sa candidature "comme une évidence" à l'élection municipale de Besançon, Karim Bouhassoun (cofondateur du mouvement "Bisontine Bisontins") exposait ce 25 septembre 2019, des propositions "évolutives" devant une quarantaine de personnes au Kursaal de Besançon. Nous lui avons posé quelques questions…

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Municipale : Karim Bouhassoun, candidat « libre et indépendant » à Besançon

Mouvement "Bisontines - Bisontins" • Karim Bouhassoun, cofondateur du mouvement "Bisontine Bisontins" , a annoncé mardi 17 septembre 2019 à 18h sa  candidature "comme une évidence" à l'élection municipale de Besançon afin de "rendre la Ville aux habitants". Karim Bouhassoun veut inscrire sa campagne sous l'égide du renouveau et de la proximité autour d'une liste citoyenne et libre. "Nous devons rompre avec certaines pratiques et refonder la vie citoyenne à Besançon" a-t-il déclaré.

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Le téléphérique imaginé par Besançon Métropole 2020 n’est pas « une simple desserte de la Citadelle »

Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs et membre du collectif Besançon Métropole 2020, formulait en juin dernier trois propositions dans le cadre de sa candidature à l'investiture LREM. Ce 12 septembre 2019, elle a tenu a éclaircir le projet de téléphérique proposé par le collectif.

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Une liste dissidente « En Marche » à Besançon ?

Alexandra Cordier va-t-elle mener une liste dissidente face à Éric Alauzet, candidat officiellement investi par LREM le 10 juillet dernier pour l'élection municipale à Besançon ? La question est posée depuis le début de la semaine. La référente départementale "En Marche" dit actuellement ne pas être dans cet état d'esprit et espère qu'Éric Alauzet rassemblera "tous les marcheurs" bisontins.

Dans la catégorie

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon étaient 86% à voter pour se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…