Municipales à Besançon : les réactions des candidats

Publié le 23/03/2014 - 21:21
Mis à jour le 24/03/2014 - 10:57

Nos reporters sur le terrain sont allés recueillir les réactions des candidats aux élections municipales à Besançon à propos des résultats de ce premier tour du dimanche 23 mars 2014.

Ils nous ont dit

PUBLICITÉ

Jacques Grosperrin (UMP-UDI-MoDem)

  • Liste UMP Modem UDI  : « Besançon, avec vous et pour vous » (31,64%)
 
« C’est un très bon score, le maire sortant a baissé de l’ordre de 40% par rapport son score de 2008. Nous sommes en capacité de gagner… » (la suite en vidéo ci-dessous) 
 
Ecoutez :

Philippe Mougin (FN) 

  • Liste Besançon Bleu Marine 11,76% (4.263 voix)
« C’est un score qui ne demande qu’à monter. »

Emmanuel Girod 

  • Liste Front de gauche (7,12% – 2582 voix : possiibilité de fusion)
« On a fait un score tout à fait honorable« 
Pour le second tour ?  « Non, pas d’alliance« . Emmanuel Girod décidera avec ses colistiers ce lundi des suites à donner pour le second tour.

Frank Monneur 

  • Liste Besançon Générations Citoyennes (divers gauche)  6,22% : 2.255 voix 

Jean-Louis Fousseret disait qu’on ne ferait pas plus de 2% (…) 6,2% c’est une grande victoire ! Nous avons déplacé des montagnes pour arriver à ça !”

Pour le second tour :  Frank Monneur peut fusionner avec une autre liste. Il va désormais demander avis à ses colistiers avant de se prononcer. 

Lazhar Hakkar

  • « Besançon Ambitieuse, Fraternelle et Solidaire » (2,48% 899 voix)

« Je remercie toutes celles et ceux qui nous ont offert ces suffrages ainsi que mes colistiers. On espère que la prochaine municipalité gardera nos idées surtout en matière de fraternité et de solidarité. Ce score n’est pas celui qu’on attendait qui est de 2,48% puisqu’on espérait 5,1%. J’appelle à voter pour la liste de Jean-Louis Fousseret. »

Ismaël Boudjekada 

  • Mouvement pour l’éveil national (0,76% 264 voix)

« Cette élection est une défaite, c’est incontestable, si je m’en tiens aux seuls résultats. C’est néanmoins une victoire quand je porte une attention toute particulière à ce que j’ai pu faire, avec mon équipe, dans une ville de 121 000 habitants, avec si peu de moyens financiers. »

Pour le second tour : Imsaël Boudjekada laisse ses électeurs libres mais il votera personnellement pour Jacques Grosperrin. 

Reportages : Roman et Alexane

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.57
couvert
le 20/10 à 6h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1006.3 hPa
Humidité
93 %

Sondage