Paris : une marche contre la vie chère et l'inaction climatique le 16 octobre

Publié le 12/10/2022 - 15:50
Mis à jour le 13/10/2022 - 17:12

Une marche contre la vie chère et l'inaction climatique sera organisée à Paris Nation dimanche 16 octobre, à 14 heures. Parmis les revendications, le blocage des prix de l'énergie, l'opposition au report de l'âge de départ à la retraite ou encore la hausse des salaires et des minimas sociaux. Des bus en partance de plusieurs villes de France, dont Besançon, seront mis en place.

 © marche16octobre.fr
© marche16octobre.fr

Dimanche 16 octobre, une marche "contre la vie chère et l’inaction climatique" sera organisée à Paris Nation, à 14 heures.

Cette initiative nationale s’inscrit dans la continuité des mobilisations engagées par les syndicats et associations, dont les journées nationales d’action des 22 et 29 septembre et la mobilisation climat du 23 septembre.

Quelles revendications ?

  • "La hausse des salaires et des minimas sociaux et contre la réforme de l’assurance chômage ;
  • Le blocage des prix de l’énergie, des produits de première nécessité et le gel des loyers ;
  • La taxation immédiate des superprofits ; 
  • Des investissements massifs dans la bifurcation écologique créatrice d’emplois locaux ; et notamment dans les transports en commun pour les rendre accessibles à tous, dans l’isolation des logements pour réduire les factures et les pollutions, dans la conversion vers une agriculture écologique pour rendre l’alimentation saine accessible à tous, dans les énergies renouvelables moins coûteuses et écologiques ;
  • L’opposition au report de l’âge de départ à la retraite et pour le retour à la retraite à 60 ans ;
  • Une allocation d’autonomie pour les jeunes dès 18 ans."

Quels signataires ?

Parmi les premiers signataires : Europe écologie les verts, Ensemble !, FIDL, Gauche démocratique et sociale (GDS), Gauche écosocialiste, Génération·s, la France insoumise, l’Alternative, la Jeune garde, la Voix lycéenne, Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Nouvelle donne, Parti communiste français (PCF), Parti de gauche (PG), Parti ouvrier indépendant (POI), Parti socialiste, Place publique, Pour une écologie populaire et sociale (PEPS) et Révolution écologique pour le vivant (REV).

Plus de 700 syndicalistes et 25 associations ont appelés les Françaises et les Français à manifester le 16 octobre. Plusieurs personnalités ont également apporté leur soutien.

Infos +

Des bus, en provenance de plusieurs grandes villes (dont Besançon), seront mis en place pour emmener et ramener les participants. Plus d'informations sur le site de la marche.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

Le projet de Maison des femmes pour l’égalité à Besançon se concrétise

Dans le cadre de la future Maison des femmes pour l’égalité qui sera implantée à Besançon, le centre d’information sur les droits des femmes et des familles du Doubs et Solidarité Femmes organisent l'inauguration de l’association de préfiguration le dimanche 10 mars 2024 au Grand Kursaal de Besançon.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Soins dans l’Arc jurassien franco-suisse : une baisse du nombre de médecins du côté français

Dans le cadre d’un cycle de travail sur la santé, l’Observatoire statistique transfrontalier de l'Arc jurassien (OSTAJ) a publié le 27 février 2024 une nouvelle étude consacrée à l’offre de soins sur le territoire. Les chiffres reflètent particulièrement des tendances démographiques et structurelles différentes de part et d'autre de la frontière.

À Besançon, une brigade de police intervient désormais dans les transports en commun

À l’occasion du lancement du dispositif de Force d’action républicaine (FAR) le mardi 26 février 2024 à Besançon, la police nationale a présenté la nouvelle Brigade de sécurité des transports en commun (BSTC) mise en place depuis janvier 2024 dans la capitale comtoise. Les agents affectés à cette brigade auront pour principales missions de sécuriser les transports et rassurer la population.

L’inscription de l’IVG dans la Constitution française sera-t-elle votée par le Sénat ?

Le Sénat se prononcera mercredi 28 février 2024 après-midi sur l'inscription de l'IVG dans la Constitution, un vote rendu très incertain par les réticences de la droite et qui pourrait bouleverser le calendrier parlementaire de la réforme. C'est l'étape la plus périlleuse de la révision constitutionnelle promise par le président de la République, Emmanuel Macron : l'exécutif ne pourra la faire aboutir sans un vote majoritaire des 348 parlementaires du Palais du Luxembourg.

Top départ du dispositif de Force d’action républicaine à Planoise

Aux côtés de Maubeuge et de Valence, Besançon fait partie des territoires retenus par le gouvernement pour expérimenter le nouveau dispositif Force d’action républicaine (FAR). Ce mardi 27 février 2024, à la préfecture du Doubs et en présence des représentants de l’État, le préfet Gilles Clavreul, coordonnateur de ce dispositif, a présenté les objectifs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.29
couvert
le 29/02 à 0h00
Vent
0.54 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
88 %