Alerte Témoin

Rappel des Morbiers de la fromagerie Perrin : "Le protocole sanitaire mis en place a démontré son efficacité" (syndicat)

Publié le 10/02/2020 - 17:40
Mis à jour le 10/02/2020 - 17:41

Le Syndicat du Morbier a été informé par la DDCSPP du Doubs le 7 février 2020 d’une enquête en cours, suite à une toxi-infection alimentaire collective (TIAC) à la salmonellose Dublin survenue au mois de décembre dernier.

Dans le cadre de ces investigations, l’administration a demandé à une seule entreprise de la filière Morbier, la fromagerie PERRIN, de procéder à des retraits rappels de certains lots de Morbier. Ces rappels sont en cours depuis le 07/02/2020.

"La qualité sanitaire et la santé des consommateurs sont la priorité absolue pour nos fabrications traditionnelles au lait cru. Le protocole sanitaire mis en place par la filière en 2016 en concertation avec les autorités sanitaires a démontré son efficacité", explique le syndicat.  Une enquête administrative est actuellement en cours à la Fromagerie PERRIN pour déterminer les causes exactes de cet épisode.

Pour rappel, le plan de contrôle qui est actuellement appliqué comprend notamment :

  • Cinq analyses salmonelles pour chaque lot de fromage avant commercialisation o L’analyse du lait de chaque producteur, au minimum une fois par semaine
  • La destruction des lots fabriqués avec un lait non conforme
  • La transmission des résultats d’autocontrôles à l’administration sanitaire
  • La prévention avec « Le passeport lait cru » : 18 points d’hygiène et de propreté sont contrôlés dans tous les élevages
  • La recherche systématique des causes dans les élevages touchés avec des analyses vache par vache et le partage des informations avec les vétérinaires pour coordonner les actions.

Les objectifs sanitaires et les modalités de surveillance sont définis en concertation avec l’administration régionale et nationale, avec un objectif commun : garantir au consommateur un produit sûr.

"La qualité sanitaire des produits a toujours été et demeure la priorité absolue de la filière Morbier. L’ensemble de ces actions permet à toute la filière de continuer à proposer aux consommateurs des produits de grande qualité tout en maximisant leur sécurité", conclut le syndicat.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Rassemblements amicaux et familiaux : les conseils du préfet du Doubs

COVID-19 • Depuis lundi 28 septembre 2020, les rassemblements privés de plus de 30 personnes sont interdits, ce qui n'empêche pas les repas en famille et les apéros entre amis qui peuvent eux aussi être des sources de propagation de la Covid-19. Entre "bulles sociales" et rencontres rares avec des personnes, le préfet du Doubs donne ses conseils. Il évoque également la présence des personnes fragiles en réunion familiale…

Doubs : rassemblements de plus de 30 personnes interdits à partir de ce lundi

Suite aux annonces du ministre de la Santé Olivier Véran jeudi 24 septembre, le préfet du Doubs Joël Mathurin publie un nouveau décret ce lundi 28 septembre 2020 interdisant notamment les rassemblements de plus de 30 personnes dans le cercle privé. Le port du masque devient obligatoire dans les centres-ville de six communes supplémentaires du département.

Besançon : un nouveau centre de dépistage « Covid-19 » en drive pour les patients prioritaires

La préfecture du Doubs, l’Agence Régionale de Santé, Grand Besançon Métropole et la ville de Besançon ont travaillé en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 pour proposer depuis mercredi un centre de dépistage rue du Docteur Mouras pour les bisontins et grands bisontins. Le site est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h et le samedi de 8h à 16h.

 

Coronavirus : le nombre d’hospitalisations augmente « très nettement » Bourgogne Franche-Comté

Point sanitaire • En Bourgogne Franche-Comté le taux d'incidence avoisine les 60 cas pour 100.000 habitants. Seuls les départements du Jura et de la Haute-Saône restent en dessous du seuil d’alerte. En moyenne, dix nouvelles hospitalisations sont enregistrés par jour dans la région et 550 regroupements de cas restent en cours d’investigation, de traitement ou de suivi, dont 17 clusters.

Coronavirus : cinq des huit départements de Bourgogne Franche-Comté en « rose »

Zone d'alerte • Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté mercredi 23 septembre 2020  les nouveaux niveaux d'alerte selon la situation sanitaire à l'échelle des départements. En Bourgogne Franche-Comté, la Côte d'Or, le Doubs, le Territoire de Belfort, la Nièvre et la Saône-et-Loire sont en simple "alerte". Le Jura, la Haute-Saône et l'Yonne restent en "gris" sans alerte particulière.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.84
nuageux
le 29/09 à 21h00
Vent
0.96 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
96 %

Sondage