Alerte Témoin

Réforme des retraites : "des milliers d'usagers d'électricité" en tarif réduit le soir du 24 décembre en Franche-Comté

Publié le 26/12/2019 - 11:16
Mis à jour le 26/12/2019 - 11:22

Des électriciens et gaziers francs-comtois membres de la CGT ont basculé "plusieurs milliers d'usagers de l'électricité" en tarif réduit le soir du 24 décembre 2019 dans plusieurs communes du Doubs, du Jura et d'Alsace. Cette action s'est déroulée dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites.

électricité, lumière
©Alexane Alfaro

"Le gouvernement, qui a décidé de son propre chef du calendrier de la réforme des retraites, bloque le pays depuis trois semaines. Il est maintenant urgent qu’il arrête ses provocations et prenne ses responsabilités en retirant son projet rétrograde et néfaste, pour les salariés et les retraités. Les électriciens et gaziers, en colère et déterminés, n’ont pas décidé de faire de trêve pendant la période des fêtes", est-il précisé dans un communiqué de presse de la CGT mines-énergie.

C'est pourquoi le soir du 24 décembre, sur les communes de Lons-le-Saunier, Dole, Besançon, Montbéliard et Mulhouse, ils ont basculé en tarif réduit "plusieurs milliers d’usagers de l’électricité". "Pour Noël, leur facture d’électricité sera un peu moins salée !" précise-t-on.

Le communiqué conclut : "La Fédération Nationale des Mines et de l’Énergie CGT soutient les initiatives du personnel toujours en lutte."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Essayage, nombre de clients, masques… : quelles sont les mesures prises par les grands magasins de prêt-à-porter ?

Depuis lundi 11 mai, les Franc-Comtoises et les Francs-Comtois peuvent circuler librement dans leur département respectif et à moins de 100 km sans attestation. Ils peuvent donc faire du shopping tout en respectant les règles sanitaires indispensables à la lutte contre la propagation du covid-19. Quelles sont les mesures prises par les grands magasins de vêtements ? Nous nous sommes procurés un document distribué dans tous les magasins d'une grande chaîne française de prêt-à-porter pour homme.

Covid-19 : l’application StopCovid pourrait être disponible à partir de ce week-end

StopCovid est une application de traçage de contacts pour smartphones voulue par le gouvernement dans le plan global de déconfinement dans le contexte de l’épidémie de Covid-19. L’utilisation de l’application fera l’objet d’un débat et d’un vote au Parlement ce mardi 26 mai. À l’issue, le gouvernement pourra décider du lancement de l’application qui pourrait être ce week-end des 30 et 31 mai.

Auriez-vous envie de tout casser pour vous détendre à Besançon ?

C'est l'idée de Clément Ducret, 24 ans, et Lucas Chartier, 25 ans, deux jeunes entrepreneurs bisontins : créer un lieu où tout le monde pourrait venir se défouler dans le but d'évacuer son stress… Ce concept de salle de défoulement existe aux États-Unis, au Canada, et dans des grandes villes de France . Avant de lancer le concept à Besançon, les deux entrepreneurs lancent un questionnaire à la population…

Déconfinement : découvrez les autorisations dérogatoires accordées par le Préfet du Doubs

Dans le cadre du déconfinement progressif régi par le décret n°2020-548 du 11 mai 2020 et sur proposition des autorités concernées, ce vendredi 22 mai 2020, le Préfet du Doubs a autorisé à titre dérogatoire, par arrêté plusieurs accès et pratiques dont la réouverture du musée du Temps à Besançon ou encore l’accès du public aux bateaux de plaisance "Bateaux du Saut du Doubs" et des "vedettes panoramiques" sur la commune de Villers-le-Lac.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.84
nuageux
le 26/05 à 18h00
Vent
3 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
53 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune