Remontées mécaniques : les modalités de l'aide de l'État aux exploitants

Publié le 26/03/2021 - 07:23
Mis à jour le 26/03/2021 - 07:27

Les exploitants de remontées mécaniques de montagne, publics et privés, à l’activité interrompue dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, pour faire face à l’épidémie de Covid-19, pourront bénéficier d’une aide dont les modalités ont été précisées par décret.

Cette aide, détaillée dans un décret du 24 mars publié jeudi au Journal officiel, doit "compenser partiellement les pertes de chiffre d'affaires ou de recettes" subies par ces exploitants à l'activité "particulièrement affectée par les mesures administratives interdisant l'accès au public" de leurs installations, prises pour lutter contre la pandémie.

Attribuée par le préfet, cette subvention à laquelle les collectivités territoriales exploitant des remontées mécaniques en régie sont éligibles, compensera au maximum l'équivalent de "49% du chiffre d'affaires annuel de référence" - celui-ci est la moyenne des chiffres d'affaires des exercices 2017, 2018 et 2019.

Mais le montant de l'aide tient aussi compte du "poids de la période d'interdiction d'accueil dans l'activité annuelle", précise le décret : pour la période allant du 1er décembre 2020 au 28 février 2021, "un taux de 75%" sera pris en compte. Ce taux sera ensuite dégressif pour mars et avril.

Pour toucher cette aide, les exploitants de remontées mécaniques doivent faire une demande d'aide en ligne, au plus tard le 30 juin 2021, et avoir vu leur activité interdite partiellement ou en totalité, en vertu du décret du 29 octobre 2020.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.25
nuageux
le 18/06 à 3h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
97 %