Rentrée 2021 et Covid-19 : le pass sanitaire sera-t-il obligatoire pour aller en classe ?

Publié le 28/07/2021 - 17:58
Mis à jour le 28/07/2021 - 14:55

Seuls les collégiens et lycéens non vaccinés devront suivre les cours à distance si un cas de Covid-19 est détecté dans leur classe à partir de la rentrée, a annoncé ce mercredi 28 juillet Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale qui a précisé que les classes d’écoles primaires fermeraient, elles, dès le premier cas positif. Pour l’heure, aucune obligation vaccinale ou pass sanitaire n’a été décidée par le gouvernement.
 

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

“Dans le secondaire, seuls les élèves non vaccinés seront évincés et devront suivre l’enseignement à distance”, a déclaré le ministre de l’Éducation nationale sur Franceinfo, les autres pouvant poursuivre en présentiel. En primaire, “nous maintenons la règle de l’année” scolaire écoulée, a-t-il ajouté.

Se faire vacciner à l'école

Pour tendre vers un taux de vaccination maximal dans le secondaire, “6000 à 7000 centres de vaccination” seront déployés à partir de la rentrée “dedans ou à côté” des établissements scolaires. Comme l’envisageait déjà le monsieur vaccin du gouvernement, Alain Fisher, au printemps, les élèves pourront donc se faire vacciner à l’école avec l’accord parental.

Un pass sanitaire dans les universités ?

Interrogé sur l’application du pass sanitaire dans les universités et restos U, le ministre a indiqué que sa collègue de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal s’exprimerait dans la semaine. “Notre objectif n’est pas d’appliquer le pass sanitaire en milieu scolaire ou universitaire”, a néanmoins ajouté Jean-Michel Blanquer qui a par ailleurs dévoilé le procotole sanitaire pour l’année scolaire 2021-2022.

La vaccination obligatoire pour les soignants ?

Si la vaccination va devenir obligatoire pour les soignants, il n’est pas envisagé que les enseignants soient logés à la même enseigne. Selon le ministre près de 80% d’entre eux sont déjà vaccinés.

Concernant les élèves de primaire, le dépistage sera intensifié avec un objectif de 600.000 tests salivaires par semaine.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Covid-19 : le repli de l’épidémie se confirme selon l’agence régionale de santé

Avec un taux d’incidence en population générale désormais sous la barre des 400 cas pour 100/000 habitants, l’épidémie confirme son repli en Bourgogne-Franche-Comté selon les derniers chiffres de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.  Le taux de positivité des tests perd 5 points mais reste cependant élevé à près de 25%.
 

Covid-19 : le nombre de patients testés a doublé en un mois en Bourgogne-Franche-Comté  

Le nombre de tests a "de nouveau franchi" la barre des trois millions en une semaine, selon des chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé, sur fond de septième vague de l'épidémie de Covid-19. En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 77.000 personnes ont réalisé un test antigénique ou PCR entre le 27 juin et le 3 juillet 2022 contre 54.000 la semaine précédente et 33.000 début juin.

Education

UTBM : 50 heures pour créer un court-métrage lors du festival Film d’un jour

Organisé par les étudiants de l’université de technologie de Belfort-Montbéliard, la 19e édition du festival Film d’un jour revient cette année dans l’Aire urbaine pour une 19e édition du 9 au 11 mai 2024. Durant ce festival, les étudiants sont réunis autour d’un même objectif commun, parvenir à créer un court métrage de A à Z en 50h maximum.  

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.63
ciel dégagé
le 25/05 à 9h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
66 %