variant Delta

Retrouvez les dernières informations variant Delta dans la Région Bourgogne-Franche-Comte

Accueil > Tags > variant Delta

Le conseil scientifique veut plus de dépistage à l’écoleLire plus

 Le dépistage du Covid-19 devrait être systématique et hebdomadaire à l'école primaire et conduire à n'isoler que les cas positifs au collège et lycée, selon un avis du Conseil scientifique cité par Le Monde.

Actuellement, le protocole retenu par le ministère de l'Education prévoit qu'un cas de Covid dans une classe en primaire entraîne une fermeture. En cas de contamination au collège ou au lycée, les élèves cas contacts non vaccinés doivent s'isoler une semaine.

Selon le quotidien, qui a consulté un avis du Conseil scientifique du 13 septembre n'ayant pas été rendu public, les experts estiment qu'"au primaire, ce dépistage devrait être systématique et hebdomadaire. Seuls les enfants détectés positifs seraient alors renvoyés chez eux".

"Dans les collèges et lycées, l'avis recommande de dépister, dès le lendemain de l'apparition d'un cas avéré, tous les élèves d'un même niveau (et pas seulement les élèves d'une même classe, compte tenu du large brassage des adolescents entre eux). Mais, ensuite, il suffirait de n'isoler que les élèves positifs", indique Le Monde.

"Une +stratégie gagnant-gagnant+ (...) censée éviter les fermetures de classes dans le primaire, et le +tri+ entre élèves vaccinés et non vaccinés dans le secondaire", souvent issus de milieux plus défavorisés, poursuit le journal.

Covid-19 : le nombre de cas quotidiens en hausse, de nouvelles mesures attendues

Le nombre de cas de Covid-19 à nouveau en hausse, en France. Après une baisse qui laissait espérer un été plus calme, la courbe s’inverse et remonte, sans doute à cause du variant Delta, plus transmissible. Pour la première fois depuis près d’un mois, le nombre de cas est repassé au-dessus des 4.000 cas (4.081) en 24h. contre 2 457 le mercredi précédent. Il faut remonter au 10 juin pour trouver un total plus élevé.

Le variant delta représente 46 % des tests positifs. L'exécutif appelle à la vaccination

Le gouvernement a de nouveau appelé mercredi à une "vaccination massive" contre le Covid-19, qui est "la carte maîtresse" pour faire face au "risque d'une quatrième vague rapide" avec la hausse du variant Delta. En Bourgogne Franche-Comté, le taux de tests avec la présence du variant Delta est de 46,8%

Le variant delta représente 34 % des tests positifs en Bourgogne Franche-Comté

Ça ralentit • Le variant delta se propage avec des clusters identifiés dans le Jura, le Doubs et en Haute-Saône. La part de variant a plus que doublé en Bourgogne-Franche-Comté cette semaine, pour s’établir autour de 34% des tests positifs(68% dans le Jura) . les autorités sanitaires appellent, à la veille des congés, à vacciner vite et plus : sur 105 000 doses allouées cette semaine aux centres des huit départements de la région cette semaine, seules 45 000 ont trouvé preneurs.

Covid-19: « Nous ne contraindrons pas les Français à se faire vacciner » (Véran)Lire plus

"Nous ne contraindrons pas les Français à se faire vacciner, la vaccination n'a pas à être obligatoire en population générale", a déclaré M. Véran lors d'un déplacement à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine).

En attendant, le ministre a de nouveau exhorté les Français à se faire vacciner, affirmant qu'"il n'y a aucun frein qui existe aujourd'hui", avec notamment "près de 1,5 million de doses disponibles pour des premières injections et qui n'ont pas encore trouvé preneur".

M. Véran a mis en garde contre "une menace potentielle de reprise épidémique dès cet été" à cause de la progression du variant Delta, qui "représente déjà près d'un tiers des cas positifs dans notre pays" et "pourrait venir gâcher l'été".

(AFP)

Un recul de l'épidémie "en trompe-l’œil" pour l'agence régionale de santé Bourgogne Franche-Comté

Derniers chiffres • Avec un taux d'incidence moyen à 12 cas pour 100.000 habitants, le virus circule de moins en moins en Bourgogne-Franche-Comté à l'exception du Jura qui affiche un taux d'incidence à 24 (+33% en sept jours). En revanche, le rythme de la  vaccination ralentit...en dessous des 50.000 injections par semaine.
CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.18
couvert
le 09/12 à 6h00
Vent
2.46 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
100 %

Sondage