vaccin

Retrouvez les dernières informations vaccin dans la Région Bourgogne-Franche-Comte

Tags associés
vaccination
Accueil > Tags > vaccin

Covid-19 : l’ARS observe de premiers indices de rebond en Bourgogne-Franche-Comté

7 départements sur 8 de la région Bourgogne-Franche-Comté sont en dessous du seuil d'alerte fixé à 50 cas pour 100.000 habitants. La Haute-Saône enregistre toutefois une forte augmentation du nombre de cas avec +56,25 % en sept jours. Elle se trouve au niveau du seuil d'alerte... L'Agence Régionale de la Santé a d'ailleurs noté un indicateur à la hausse chez les plus de 65 ans en Haute-Saône et en Saône-et-Loire.

Covid : la circulation du virus poursuit sa baisse en Bourgogne Franche-Comté, l’ARS veut maintenir la dynamique de vaccination

La circulation du virus poursuit sa baisse lentement mais continuellement en Bourgogne Franche-Comté selon les derniers chiffres de Santé publique France en date du 14 octobre 2021. Malgré une baisse du nombre d'hospitalisations, le nombre de patients en réanimation est en hausse.

Vaccins : la 3e dose désormais ouverte aux soignantsLire plus

Tous les soignants peuvent désormais se faire injecter une troisième dose de vaccin anti-Covid, a annoncé jeudi le gouvernement, suivant ainsi un avis publié la veille par la Haute autorité de Santé (HAS).

"Nous mettons en oeuvre l'avis de la HAS: l'ensemble des soignants seront concernés par la dose de rappel, comme les proches des personnes immunodéprimées. J'appelle toutes les personnes éligibles à faire rapidement leur dose de rappel", a indiqué le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur Twitter.

"Dès aujourd'hui, les soignants qui sont complètement vaccinés (...) depuis plus de six mois peuvent recourir au rappel vaccinal", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, après le Conseil de défense sanitaire puis le Conseil des ministres.

"C'est près de trois millions de soignants qui sont concernés par cette ouverture de la campagne de rappel vaccinal"

Mercredi, la Haute autorité de santé (HAS), dont les avis doivent être entérinés par le gouvernement, avait préconisé "d'élargir le périmètre de la dose de rappel", en la proposant aux "soignants, transports sanitaires et professionnels du secteur médico-social", ainsi qu'à "l'entourage des personnes immunodéprimées" (personnes en chimiothérapie par exemple).

Covid-19 : l’efficacité du vaccin Pfizer confirmée contre les formes gravesLire plus

Selon une étude américaine, deux doses de vaccin Pfizer/BioNTech sont efficaces contre les risques d’hospitalisation et tous les variants pendant au moins six mois.

La revue américaine The Lancet publie ce mardi 5 octobre 2021 une étude menée conjointement par Pfizer et le réseau de santé Kaiser Permanente.

Les deux entités ont analysé les données médicales de 3,4 millions de personnes en Californie du Sud entre le 4 décembre 2020 et le 8 août 2021. Sur cette période, il ressort que l’efficacité du vaccin contre les risques d’infection diminue avec le temps, passant de 88 % dans le mois suivant l’injection de la deuxième dose à 47 % après six mois.

En revanche, le vaccin reste efficace à 90 % contre les risques d’hospitalisations liées au Covid-19, y compris en cas d’infection au variant Delta, pour au moins six mois, souligne-t-elle. Ces résultats confirment les résultats de précédentes estimations des Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) et du ministère de la Santé israélien, souligne The Lancet dans un communiqué.

CHARGER LA SUITE
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.92
peu nuageux
le 25/10 à 12h00
Vent
2.45 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
87 %

Sondage