Un exhibitionniste pédophile récidiviste confondu par son ADN

Publié le 14/02/2011 - 17:43
Mis à jour le 14/02/2011 - 17:43

En début de semaine dernière, un homme a suivi une petite fille de 9 ans au centre-ville de Besançon. Après avoir réussi à s’introduire dans le logement, il s’est masturbé devant elle, mais l’individu, déjà connu pour ce type de dérives, a été confondu grâce au mouchoir avec lequel il s’était essuyé le sexe.

Ce Bisontin de 30 ans, avait déjà été condamné en février dernier à 12 mois de prison, dont 8 avec sursis pour des faits similaires en 2004. Sous contrôle judiciaire avec obligation de soins, l’homme respectait ses rendez-vous chez le psychiatre. C’est d’ailleurs en sortant de son entrevue qu’il n’a pas résisté à ses pulsions. Il a alors suivi une fillette de 9 ans.

Au moment où elle rentrait dans l’appartement vide, il  est entré dans le logement avant de se masturber devant l’enfant médusée et apeurée. L’homme s’essuie le liquide séminal ensuite avec un mouchoir en papier qu’il jette à la poubelle. C’est grâce à cet indice et aux tests ADN que les enquêteurs ont pu le retrouver après la plainte déposée par la mère de la fillette le 8 février dernier.

Les enquêteurs ont également retrouvé des images pornos pédophiles sur son téléphone portable. Son ordinateur, également saisi, est en cours d’analyse. Dimanche, une information judiciaire a été ouverte à son encontre pour corruption de mineur, exhibition sexuelle, violation de domicile, détention d’images mettant en scène des mineurs. Le Bisontin a été mis en examen. Le juge des libertés et de la détention a ordonné son incarcération.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Permanence vandalisée à Besançon : la fédération du Doubs du Parti communiste porte plainte contre le syndicat UNI

Dans la nuit du dimanche 18 au lundi 19 octobre 2020, la permanence de la fédération du Doubs du Parti communiste à Besançon a été dégradée avec des affiches de l’UNI, le syndicat étudiant connu en région parisienne et qui tente de se réimplanter depuis peu à Besançon. Le PCF a décidé de porté plainte contre ce syndicat pour que "toute la lumière soit faite sur cette événement et que toutes et tous les responsables soient confondus."
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.94
légère pluie
le 26/10 à 6h00
Vent
2.42 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
97 %

Sondage