Vin : la Bourgogne lance sa Cité des climats

Publié le 16/05/2023 - 16:12
Mis à jour le 24/05/2023 - 10:23

"Mettre en lumière la Bourgogne viticole" : la Cité des climats et vins de Bourgogne, destinée à faire connaître le terroir viticole bourguignon, a été lancée mardi 16 mai 2023 à Chablis (Yonne).

 © Cité des climats et vins de Bourgogne/Facebook
© Cité des climats et vins de Bourgogne/Facebook

"Nous cherchons à mettre en lumière la Bourgogne viticole, archétype du terroir : c'est ici que cette notion a été poussée le plus loin", a déclaré Benoit de Charette, président de l'Association de la Cité des climats et vins de Bourgogne lors de la pré-inauguration du site de Chablis, un des trois espaces qui constitueront, avec Beaune (Côte d'Or) et Mâcon (Saône-et-Loire), le réseau de la Cité des climats. Le site de Chablis ouvre ce mercredi. Mâcon a ouvert début mai et Beaune le sera le 17 juin.

Plus de 1.200 climats forment la Bourgogne

Ces trois portes d'entrée ont pour but de faire découvrir la notion toute bourguignonne de "climat". Elle désigne une parcelle de vigne très précisément délimitée, souvent depuis des siècles (la plus ancienne l'a été en 630), avec toutes ses caractéristiques : sol, altitude, ensoleillement, cépage... Plus de 1.200 climats forment la Bourgogne, où le vignoble est extrêmement parcellisé, la taille moyenne d'un domaine bourguignon étant de 6,51 hectares, contre 17 dans le bordelais.

Depuis le 4 juillet 2015, les climats font partie du Patrimoine mondial de l'Unesco, un classement qui a relancé le projet de Cité des climats et vins, porté depuis 2010 par le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB), représentant l'ensemble de la profession. Même si elle se conjugue au singulier, la Cité est en fait un réseau de trois sites. Le vaisseau amiral, situé à Beaune, la capitale des vins de Bourgogne, fait découvrir l'identité globale de la région tandis que deux autres sites se concentrent sur leur terroir : Mâcon pour les vins du sud de la Bourgogne (Mâconnais, Côte Chalonnaise et Côtes du Couchois), et Chablis pour le nord (Chablisien, Auxerrois, Châtillonnais).

Infos +

Parallèlement, Dijon a ouvert l'an dernier sa Cité internationale de la gastronomie et du vin, un projet totalement indépendant. La Cité des climats vise "plus de 180.000 visiteurs chaque année" sur les trois sites, a indiqué à l'AFP son directeur, Olivier Leroy. "En une heure environ, on offre un parcours de visite immersif", dit-il, qui remonte à 200 millions d'années, où une mer tropicale recouvrait encore la Bourgogne, jusqu'à nos jours, en passant par le développement formidable des vins, impulsé par les moines et les ducs de Bourgogne au Moyen-Âge.

Infos pratiques

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.49
légère pluie
le 22/05 à 9h00
Vent
3.72 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
86 %