Yannick Jadot contre la chasse le week-end et pendant les vacances

Publié le 29/10/2021 - 14:15
Mis à jour le 29/10/2021 - 14:19

Yannick Jadot, candidat écologiste à la présidentielle, venait à être élu, il interdira « la chasse le week-end et pendant les vacances scolaires », parce qu’il veut « qu’on puisse se balader dans la nature », a-t-il expliqué sur BFMTV et RMC vendredi 29 octobre au matin.

 © Hélène Loget
© Hélène Loget

Pour justifier sa proposition, l’eurodéputé EELV a évoqué les nombreux accidents de chasse touchant les particuliers, prenant l’exemple d’un "promeneur [jeudi] en Haute-Savoie, qui a pris une balle à côté d’un cimetière".

"Les trois quarts des personnes qui vivent dans la ruralité n’osent pas aller se promener le dimanche quand il y a des tirs de fusil, ce n’est pas normal", s’est aussi insurgé Yannick Jadot. Selon lui, "70 % des chasseurs viennent des villes", alors que "la ruralité c’est le plaisir des paysages, de pouvoir randonner, faire du vélo, se balader avec son chien sans avoir peur qu’il se fasse shooter [qu’on lui tire dessus, NDLR] au bout du chemin".

Yannick Jadot réclame l’étourdissement des animaux lors des abattages rituels

La chasse, qui ne peut se pratiquer qu’avec un permis, est autorisée chaque année pendant l’automne et une large partie de l’hiver. Les dates précises varient toutefois selon les départements, car la date d’ouverture est décidée par chaque préfet. Une journée hebdomadaire sans chasse, chaque mercredi, avait déjà été imposée au niveau national en 2000. Mais la mesure a été abrogée en 2003, laissant toutefois aux préfets la possibilité d’en instaurer au niveau départemental.

Vendredi, Yannick Jadot a aussi répété qu’il interdirait la chasse à courre et toutes les chasses « cruelles », dénonçant leur autorisation par Emmanuel Macron, à ses yeux "sous influence des lobbys de la chasse". Souhaite-t-il par ailleurs interdire l’abattage rituel, utilisé pour les viandes kasher et hallal ? "Oui, sans aucune ambiguïté. […] Aucune tradition ne justifie de faire souffrir les animaux", a répondu le candidat EELV. Son entourage a immédiatement précisé à l’Agence France-Presse que Yannick Jadot ne souhaite pas l’interdiction pure et simple de l’abattage rituel mais demande que les animaux soient étourdis avant l’opération. "Pas de malentendu sur l’abattage rituel. Chaque religion peut avoir ses traditions, mais personne ne peut s’affranchir des règles de bien-être animal, en particulier de l’étourdissement", a précisé peu après le candidat EELV dans un tweet, accompagné d’une courte vidéo filmée à la sortie des studios de BFMTV.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.33
partiellement nuageux
le 23/06 à 0h00
Vent
1.5 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %