Motards en colère : "La vitesse n'est pas la cause principale des accidents !"

Publié le 12/04/2014 - 07:45
Mis à jour le 12/04/2014 - 07:45

La Fédération Française des Motards en Colère (FFMC), avec le soutien des associations membres de l’Union des Usagers de la Route (UUR) appelle à manifester partout en France les 12 et 13 avril 2014 « pour une meilleure sécurité routière et pour dire non à la politique du chiffre ». A Besançon, la manifestation est prévue samedi 12 au départ de Roche-lez-Beaupré. D’ici l’été prochain, le gouvernement prévoit d’imposer une nouvelle limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau routier national et départemental…

 ©
©

"L'objectif principal de cette manifestation est de lutter contre l'inflation sécuritaire du gouvernement. La vitesse n'est pas la cause principale des accidents et le gouvernement axe ses contrôles sur la vitesse mais n'axent pas sur les vraies causes que sont la drogue, l'alcool etc." explique Maxime Juif, coordinateur de la Fédération française des motards en colère dans le Doubs.

D’ici l’été prochain, le gouvernement prévoit d’imposer une nouvelle limitation de vitesse à 80 km/h sur le réseau routier national et départemental. "Annoncée par Manuel Valls, cette surenchère sécuritaire est inspirée par un petit comité d’experts qui prétendent atteindre un objectif décrété par les bureaucrates de l’Union européenne : diviser par deux les chiffres de la mortalité routière. Pour les associations de conducteurs regroupées au sein de l’Union des Usagers de la Route, la sécurité routière devrait au contraire être fondée sur le partage de la route, l’apaisement des comportements, la formation et l’information des usagers du réseau routier... mais avec une sécurité routière dictée par le ministère de l‘Intérieur, c’est encore et toujours la politique du bâton qu’on retrouve à l’extérieur ! Ça suffit !"

Appel à la solidarité

La FFMC 25, Fédération Française des Motards en Colère du Doubs, appelle ainsi à manifester tous les conducteurs. En 2, 3, 4 roues ou plus, "soyons solidaires pour dénoncer la politique de l’inflation sécuritaire du gouvernement !"

Le rendez-vous est fixé samedi 12 avril à 15h à Roche lez Beaupré, sur le parking de la concession Moto Expert, pour un départ jusqu’au centre de Besançon, et soutenus par les forces de l’ordre aux croisements et ronds-points. Départ à 13h de Pontarlier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Neutralisations de voies et fermetures de nuit, les Mercureaux bientôt impactés par des travaux…

Du lundi 15 avril au vendredi 14 juin 2024, la Direction interdépartementale des Routes Est (DIR Est), pour le compte de l’État, va procéder au remplacement des caméras DAI (détection automatique d’incident) qui équipent les tunnels de la RN57-Voie des Mercureaux à hauteur de Besançon (25). Ces travaux entraîneront des neutralisations de voies et des fermetures de la voie des Mercureaux dans un ou deux sens de circulation selon les phases de travaux.

Problèmes de stationnement du personnel du CHU : un syndicat ouvre le parking de la direction à tous

À 6 heures du matin mercredi 10 avril 2024, des membres du syndicat Sud Santé Sociaux du CHU de Besançon ont ouvert les parkings de la direction entourant le bâtiment blanc à tous les personnels de l’établissement hospitalier. ”Se garer au CHU, c’est dur pout tout le monde, les privilèges, ça suffit !” selon le syndicat.

Cluse-et-Mijoux : la route dans le sens France-Suisse sera fermée pendant plus de trois mois

Coût total : 3,8 M€ HT • Des travaux seront entrepris à partir du 13 mai 2024 afin de rénover le réseau d'eau potable. Ces derniers engageront donc la neutralisation d’une voie dans le sens France-Suisse au niveau de la Cluse-et-Mijoux… (et les deux voies du 24 juin au 14 juillet). Pour rappel, une pétition avait été lancée afin de demander notamment à ce que les travaux soient effectués de nuit. Une solution "impossible sur la partie terrassement", nous précise-t-on.

Mobilité à Besançon : “il faut accepter de réduire les performances de la voiture en ville”

En préambule de la conférence "Comment mieux se déplacer demain ? Quelle mobilité dans le Grand Besançon ? "qu’il a présenté mardi 2 avril 2024 à 18h30 au laboratoire Théma de Besançon, Frédéric Héran, économiste des transports et urbanistes à l’université de Lille, a accepté de revenir sur quelques-uns des enjeux de la mobilité en ville lors d’une conférence de presse ce mardi dans les locaux d’Hôphophop. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.61
légère pluie
le 18/04 à 18h00
Vent
2.69 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
83 %