"Cachez ces bourrelets que je ne saurais voir !" Le coup de gueule d'une diététicienne à Besançon

Publié le 24/04/2021 - 12:01
Mis à jour le 25/04/2021 - 07:17

Après avoir expliqué les bienfaits des fruits et des légumes du printemps en mars dernier, Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon, pousse un coup de gueule sur la dictature de la minceur (maigreur ?) de certains magazines féminins et autres réseaux sociaux à quelques semaines de l'été...

Comme tous les ans, pour bon nombre de femmes, l’arrivée des beaux jours s’accompagne de… l’angoisse du maillot de bain. Une certaine presse féminine ne manque pas de nous le rappeler : comment perdre 3 kg avant l’été, conseils pour être au top en maillot de bain… Mesdames, cachez ces bourrelets que je ne saurais voir !

Car oui, nous pouvons bien parler d’angoisse, d’anxiété : les injonctions permanentes à la minceur, les canons de beauté inatteignables, le contrôle social des corps (en particulier celui des femmes) peuvent engendrer une auto-dévalorisation constante, une haine du corps – une haine de soi.

"Les régimes restrictifs sont dangereux"

Tout part souvent d’un petit complexe : des cuisses jugées trop grosses, un ventre trop flasque, des hanches trop larges… Arrive ensuite la restriction : on se met au régime, on s’interdit de manger certains aliments, on s’affame. Et on perd du poids. Ça fonctionne ! Tout du moins au début. Car le corps, les restrictions, il n’aime pas ça. Il va donc changer sa façon de stocker les nutriments, pour être bien sûr d’avoir des réserves d’énergie au cas où une nouvelle restriction arriverait. Il stocke davantage : voilà comment on reprend les kilos perdus – voire même au-delà. Alors on recommence : on perd à nouveau du poids, que l’on reprend, et ainsi de suite… Voici comment on fabrique l’obésité.

Car c’est un fait : les régimes restrictifs sont dangereux, et aggravent l’obésité ; l’immense majorité se solde par une reprise de poids après 5 ans. Ils sont de manière générale déconseillés (sauf cas particuliers), et interdits chez les enfants et adolescent-es. Ils nous coupent de l’incroyable capacité d’auto-régulation de notre corps, qui nous permet de reconnaître les signaux de faim et de satiété – et d’y répondre de façon adaptée. Ils sont facteurs de risque d’apparition de troubles du comportement alimentaire.

"Le meilleur moyen de grossir est de s’astreindre à des régimes restrictifs"

Il est vrai qu’être obèse augmente les risques de développer certaines pathologies, comme le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardio-vasculaires. Quelle personne en situation d’obésité l’ignore encore ? Ils et elles le savent : pour leur santé, "il vaut mieux perdre du poids". Seulement, comme l’a dit le professeur Arnaud Basdevant, spécialiste de l’obésité, "le meilleur moyen de grossir est de s’astreindre à des régimes restrictifs". L’obésité est une maladie multifactorielle, et ce serait une erreur de ne prendre en compte que l’alimentation et l’activité physique dans son accompagnement, sans considérer les aspects psycho-affectifs, émotionnels, socio-culturels, génétiques, environnementaux, etc.

"Il y a de la place pour tous les corps, même à la piscine, même à la plage"

La solution doit être collective : proposons d’autres modèles d’identification que ceux dont on nous inonde actuellement, en particulier aux adolescentes. Donnons de la visibilité aux corps hors-normes : il y a de la place pour tous les corps, même à la piscine, même à la plage. Hommes et femmes en surpoids, occupez l’espace : vous êtes légitimes. La piscine de Port Joint a rouvert ses portes, profitez des belles journées qui se profilent ! Et pour les plus frileux-ses, vous pouvez attendre l’été en dansant – et en chantant – au rythme de "All about that bass" de Meghan Trainor : "Every inch of you is perfect from the bottom to the top" ("Chacun de vos centimètres est parfait de bas en haut"). Je vous livre donc ma recette secrète pour bien vivre l’été :

©

How to have a beach body ?

1.      Have a body

2.      Go to the beach

("Comment avoir un corps de plage ? 1. Ayez un corps. 2. Allez à la plage")

Et si bien sûr, vous avez malgré tout envie de perdre du poids, il est tout à fait possible de vous faire accompagner sans passer par un régime restrictif !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.32
couvert
le 19/10 à 0h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
93 %

Sondage