Alerte Témoin

Déplacements urbains : pousse-toi de là, que je m'y mette !!!

Publié le 12/10/2016 - 10:11
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:31

Vous l'aurez remarqué nous avons été sollicités, et fort intelligemment d'ailleurs, il y a déjà quelque temps, à partager l'espace dans nos déplacements, de telle sorte que piétons, automobilistes, cycliste contribuent ainsi ensemble, à un apaisement de l'espace urbain. 

dsc_5534.jpg
Albert Ziri © damien poirier

Le regard d’Albert

Soit, mais en la matière, après un temps d'observation, il nous faut constater que c'est le piéton qui partage le plus et peut-être, in fine, pourrait se sentir lésé, voire en danger

Comme ceux-là, l'autre jour, rue Mégevand, vers midi, obligés de se plaquer contre un mur pour éviter, empiétant sur cet étroit bout de trottoir, une voiture conduite par une jeune dame sûrement très pressée et rendue impatiente par les bouchons…. 

Ou encore ces cyclistes – pas tous fort heureusement – se comportant en nouveaux conquérants, circulant dans les rues piétonnes, et mécontents que les badauds n'aient pas d'yeux dans le dos... 

Ceux-là, ces cyclistes, reproduisent à s'y méprendre les pires comportements de ces automobilistes  tellement heureux arriver premiers au prochain feu rouge  – quel exploit vous en conviendrez –, au volant de rutilantes allemandes aux pare-chocs équipés pour la chasse aux buffles ( il y en aurait dans la région ?)  qui ignorent le piéton patient qui attend, pour traverser la chaussée, au passage pourtant bien signalé. 

En agissant ainsi, et sans être rappelés à l'ordre par l'autorité publique, ceux-là, ne raisonnent pas en terme de partage de l'espace, mais plutôt de l'exclusion de l'autre, le plus fragile, le piéton.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.57
    légère pluie
    le 02/07 à 15h00
    Vent
    4.21 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    34 %

    Sondage