L'ORSP cesse son activité : "un grand gâchis" selon la directrice

Publié le 23/10/2013 - 16:34
Mis à jour le 23/10/2013 - 18:26

En 2013, l’Observatoire régional de la santé publique (ORSP) de Franche-Comté a fait face à de multiples difficultés, en particulier économiques. Face aux perspectives négatives pour 2014, le Conseil d'administration a été contraint de décider, ce 3 octobre, d’arrêter l’activité de la structure et de licencier ses six collaborateurs.

capture_decran_2013-10-23_a_10.53.04.png
©http://www.orsp-franchecomte.org

FERMETURE

PUBLICITÉ

Le Conseil d’administration de l’ORSP en a pris acte et a choisi dans un premier temps de réduire la taille de son équipe. Cependant face aux perspectives négatives pour 2014, le CA a été contraint de décider, ce 3 octobre, d’arrêter l’activité de la structure et de procéder au licenciement de ses six derniers collaborateurs. Pour Cynthia Morgny, directrice de l’ORSP Franche-Comté, « c’est un grand gâchis ».

Depuis 1982, l’ORSP a assuré, aux côtés des décideurs publics, un rôle d’observateur de l’état de santé des Francs-Comtois avec le souci d’une indépendance et du respect des règles méthodologiques et scientifiques. La fermeture de l’ORSP signe donc la fin de cette mission initialement souhaitée par le Ministère de la santé et relayée par la Direction régionale des affaires sanitaires et sociales (Drass) puis l’Agence régionale de santé (ARS).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès « Mon 1er toit comtois », un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.3
couvert
le 20/10 à 9h00
Vent
3.19 m/s
Pression
1005.97 hPa
Humidité
88 %

Sondage