Eric Ciotti accuse la maire de Besançon de "déconstruire" Noël : pourquoi est-ce faux ?

Publié le 29/11/2021 - 11:51
Mis à jour le 29/11/2021 - 12:30

Le candidat à la primaire Les Républicains et député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, de passage dans le Grand Besançon la semaine dernière, a accusé, à tort, sur Twitter, la maire de Besançon Anne Vignot de "déconstruire" Noël… tout comme d'autres politiques bisontins tels que Ludovic Fagaut (LR).

"A Besançon, grâce à la maire écolo, on ne dit plus "Joyeux Noël" mais plutôt "Fantastique décembre". Je veux être le président qui défend notre culture et nos traditions chrétiennes face aux déconstructeurs d'extrême gauche et macronistes." Tels sont les propos du candidat à la primaire de droite. 

Pourquoi les propos d'Eric Ciotti sont-ils faux ?

Première raison : ce n'est pas la maire de Besançon qui choisit le nom des festivités de fin d'année mais l'Office du commerce et de l'artisanat de Besançon (OCAB).

Deuxième raison : "Fantastique décembre" était déjà l'intitulé du programme de Noël en 2019. A l'époque, le maire s'appelait Jean-Louis Fousseret (LREM). (Et, au passage, personne n'avait été choqué de cette appellation…)

© Capture ecran BFM TV d'une capture d'un article de maCommune.info

Le Fantastique décembre de 2019 à Besançon :

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Aucun pass sanitaire ne sera demandé lors des meetings politiques…

C’est une nouvelle qui va en faire grincer des dents plus d’un… Le Conseil constitutionnel (saisi par 60 députés de la France Insoumise) a validé ce vendredi 21 janvier 2022 le projet de loi concernant le pass vaccinal. Les sages ont toutefois refusé la possibilité pour les organisateurs de meetings politiques de demander un pass sanitaire aux participants.

Quatre députés du Doubs signent une tribune en faveur d’une « fin de vie libre »

Les Jeunes avec Macron (JAM) de Bourgogne-Franche-Comté ont rédigé ce mois de janvier 2022 une tribune afin de ramener dans le débat national la question du choix de la fin de vie. Fannette Charvier, Eric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier, députés du Doubs, ont co-signé cette dernière.

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Fermeture du pont de la République aux voitures : une idée « absurde » pour les élus de Besançon maintenant

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé le 7 janvier dernier la fermeture du pont de la République à la circulation des voitures au printemps-été 2022. Une décision qualifiée d'"absurde" dans une lettre ouverte du 19 janvier écrite par Claude Varet, conseillère municipale de Besançon maintenant, qui appelle la maire à y renoncer en l'invitant à lancer "un grand chantier visant l’étude de toutes les mobilités."
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.79
peu nuageux
le 22/01 à 9h00
Vent
2.47 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
92 %

Sondage