Franche-Comté : inquiétudes pour Peugeot Japy (316 salariés)

Publié le 03/03/2018 - 17:30
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:23

De fortes menaces planent sur l'avenir de Peugeot Japy à Valentigney (Doubs), un sous-traitant automobile héritier de deux dynasties industrielles de Franche-Comté, qui emploie 316 salariés permanents (500 avec les intérimaires), a-t-on appris ce vendredi 3 mars 2018 de source syndicale.

L'entreprise est en redressement judiciaire depuis le mois dernier et son sort sera examiné le 15 mars par le tribunal de commerce de Grenoble (Isère), a indiqué l'intersyndicale FO-CFDT-CFE-CGC. Cette situation résulte des difficultés de sa maison mère, le groupe haut-savoyard Maike Automotive, alors qu'elle-même est "parfaitement viable", a estimé Dany Beugin, élu FO au comité d'entreprise.

Journée "ville morte" le 10 mars

La commune de Valentigney organisera une journée "ville morte" le 10 mars pour exprimer l'inquiétude des élus locaux et de la population, a annoncé M. Beugin. L'entreprise est l'héritière de plus d'un siècle d'industrie locale. Elle a débuté comme filature textile de la famille d'industriels Japy avant de se convertir à l'automobile avec la famille Peugeot qui en est restée propriétaire jusqu'au début des années 2000, a rappelé M. Beugin.

Elle fabrique aujourd'hui des pièces de boîtes de vitesse, principalement pour General Motors et PSA, avec un effectif de 316 salariés en CDI (contrat à durée indéterminée) et 180 intérimaires, selon les syndicats.

Deux candidats se sont manifestés pour sa reprise, a expliqué l'intersyndicale. D'une part, Farinia, spécialiste français de la forge-fonderie et fournisseur de Peugeot Japy, a déposé une offre qui prévoit 58 licenciements. D'autre part, 4A Industrie, association entre un ancien dirigeant de Peugeot Japy et le patron de la Fonderie du Poitou Fonte dans la Vienne, doit remettre son dossier la semaine prochaine.

"On ne tolérera pas de casse sociale", a averti M. Beugin. Les salariés ont
débrayé mercredi dernier pour cette raison, a-t-il ajouté. Les autres filiales de Maike Automotive ont été reprises en  février. "On était la pépite +de ce groupe+ et maintenant, c'est nous qui restons seuls en difficulté, avec l'épée de Damoclès au-dessus de nous", a dit M. Beugin.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Hommage à Samuel Paty au lycée Pergaud de Besancon : « Assassiner un professeur touche le coeur même de notre république, notre démocratie, notre laïcité… »

Enseignants, personnels, élèves, parents. Plus de 250 personnes de l'ensemble de la communauté éducative se sont réunies ce mercredi 21 octobre 2020 dans la cour du lycée Pergaud à Besançon pour rendre hommage au professeur d'histoire-géographie tué vendredi dernier près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine.

Enseignant décapité à Conflans : « Nous avons décidé qu’il fallait faire système autour de l’école » (A. Vignot)

Anne Vignot, la maire de Besançon, accompagné de Abdel Ghezali, 1er adjoint, ont souhaité faire part de leur tristesse ce 19 octobre 2020 suite à l'assassinat de Samuel Paty, enseignant à Conflans. Ils ont notamment évoqué plusieurs dispositifs sur lesquels ils travaillent comme des "assises de l'histoire des religions"...

Les jeunes se forment au numérique au Fablab de Besançon

La Fondation Orange soutient la formation solidaire du Fablab de Besançon, DigiFab pour favoriser l’inclusion numérique des jeunes en insertion professionnelle. Il s’agit pour eux de créer ou de valoriser leurs savoirs numériques pour mieux réintégrer les milieux professionnels ou scolaires grâce aux outils du Fablab.

Nouveau bâtiment Ducat au lycée Pasteur : « une aventure humaine »

Le bâtiment Ducat, bâtiment principal de plus de 3.000m2 du lycée Pasteur de Besançon, a été entièrement rénové et restructuré sur pas moins de 7 années (10 ans avec les études). Il a été inauguré ce jeudi 15 octobre 2020 notamment par Stéphane Guiget le vice-président de la Région Bourgogne Franche-Comté en charge de l'apprentissage, Patrice Durant, directeur académique des services de l'Éducation nationale du Doubs, Jacques Grosperrin, sénateur du Doubs et Yannick Lucas, proviseur du lycée Pasteur.

Les élèves de l’académie de Besançon (et le recteur) disent #MerciAuxProfs

Merci aux 22.800 profs... • Organisée tous les ans depuis 1994 par l'Unicef, l’organisation internationale du travail et l’Internationale de l’éducation, la journée mondiale des enseignants est  une bonne occasion de dire #MerciAuxProfs. 12 élèves des quatre coins de la  Franche-Comté ont d'ailleurs tenu à remercier leurs enseignants tout comme Jean-François Chanet.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.43
pluie modérée
le 23/10 à 3h00
Vent
1.2 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
98 %

Sondage