"Grenelle" des violences conjugales: de premières pistes d'action remises au gouvernement

Publié le 30/10/2019 - 08:18
Mis à jour le 30/10/2019 - 08:22

Faciliter les signalements par les professionnels de santé, mieux former les forces de l'ordre, instaurer un "brevet contre la violence" dans les écoles : les groupes de travail du "Grenelle" contre les violences conjugales ont présentés ce mardi 29 octobre 2019 de premières propositions, dont le gouvernement a promis qu'il allait s'inspirer".

PUBLICITÉ

Dans les réponses actuellement apportées à ce fléau, "certains processus dysfonctionnent clairement", déplorent les experts, citoyens, associations ou familles de victimes impliqués dans cette concertation, qui doivent remettre mardi quelque 60 propositions à la secrétaire d'État Marlène Schiappa. "Le gouvernement va désormais examiner ces travaux dans le détail. Les députés s'en inspireront pour porter des mesures législatives dans les prochaines semaines", affirment les services de Mme Schiappa.

Dans un entretien à La Croix paru mardi, la secrétaire d'État fait part de son intérêt pour plusieurs des mesures évoquées dans ce rapport d'étape, notamment l'instauration d'un "protocole clair" avec une "méthodologie précise" pour les policiers et gendarmes amenés à accueillir des victimes de violences conjugales. Mme Schiappa évoque également la possibilité de "réquisitionner les armes à feu dès la première plainte", armes qui constituent "le premier mode opératoire, devant les coups", dans les féminicides.

"L'évolution du secret médical"

Troisième sujet qui a retenu l'attention de la secrétaire d'État : "l'évolution du secret médical", qui pourrait permettre aux professionnels de santé de signaler plus facilement une situation de violence, même sans l'accord de la victime.

Les auteurs de ce rapport appellent par ailleurs à "redéfinir la procédure et les critères d'indemnisation des victimes", à mieux prendre en charge les soins psychologiques, et à rendre accessible 24h/24 le numéro d'appel 3919, dédié aux violences conjugales - ce qui serait particulièrement utile pour les femmes résidant dans les DOM, actuellement gênées par le décalage horaire.

Le monde du travail a aussi un rôle à jouer dans l'accompagnement des femmes victimes, estiment les acteurs de la concertation, qui soulignent la nécessité de "favoriser la mobilité professionnelle" des victimes, mais aussi de mettre à leur disposition "un moyen dématérialisé de conserver leurs bulletins de paie (...) pour éviter toute rétention du conjoint violent". La conclusion du Grenelle aura lieu le 25 novembre, à l'occasion de la journée pour l'élimination des violences faites aux femmes, après la remise également des conclusions des "Grenelle locaux" le 5 novembre.

Tous les trois jours, une femme est tuée par son compagnon ou ex-compagnon, et chaque année près de 270.000 femmes sont victimes de violences. Depuis le début de l'année, 121 féminicides ont eu lieu en France, selon le collectif féministe #NousToutes, soit autant que durant toute l'année 2018.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Roue de secours : un garage solidaire à venir pour les revenus modestes à Besançon

En novembre dernier le Département du Doubs avait offert cinq voitures à l'association La Roue de Secours. Ces véhicules sont loués par l'association à Besançon, réservés aux travailleurs aux revenus modestes ou en recherche d'emploi. Le garage devrait ouvrir vers le 10 février 2020 dans le quartier des Tilleroyes. "Des dons de voitures sont toujours les bienvenus", assure le président de l'association...

La France interdira le broyage des poussins et la castration à vif des porcelets fin 2021

Le broyage des poussins et la castration à vif des porcelets, deux pratiques très controversées utilisées dans l'élevage, seront interdits fin 2021, a annoncé ce mardi 28 janvier 2020 le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, qui doit détailler dans la matinée un plan pour l'amélioration du bien-être animal. Il confirme ainsi officiellement des mesures qu'il avait évoquées en novembre lors d'une interview à la radio.

« Le Bon Sens », une nouvelle page « pour influencer » les candidats à l’élection municipale de Besançon

Depuis novembre 2019, une page Facebook publique a été ouverte par un groupe de personnes ne se revendiquant d'"aucun parti politique" et composé d'"aucune personnalité publique". Son nom : "Le Bon Sens". Ses objectifs : "influencer" les candidates et candidats en course pour la mairie de Besançon et les inviter à "piocher" dans les idées qui y seront proposées.

Christophe Grudler : « Non aux drones américains pour surveiller nos frontières… »

Le député européen de Belfort Christophe Grudler (MoDem), qui vient par ailleurs d'annoncer sa démission de conseiller départemental du Territoire de Belfort, dénonce avec force l'appel d'offres de l’agence européenne Frontex favorisant les drones américains pour la surveillance des frontières en Europe.

Besançon : le Registre des tumeurs du Doubs au CHU reçoit la très bonne note de « AAA »

Le registre des tumeurs du Doubs au CHU de Besançon vient de recevoir la note "AAA", soit la meilleure note de la part du Comité d'évaluation des registres (CER), pour ses travaux d'enregistrement des données, mais aussi de la santé publique et de recherche. Dr Anne-Sophie Woronoff, responsable du Registre des tumeurs du Doubs nous en parle…

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.47
légère pluie
le 29/01 à 12h00
Vent
5.1 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
94 %

Sondage