Découvrez le programme de la journée de Laurent Nuñez à Planoise ce vendredi

Publié le 31/01/2020 - 08:59
Mis à jour le 31/01/2020 - 09:00

Le secrétaire d'État auprès du ministère de l'Intérieur, Laurent Nuñez, est attendu ce 31 janvier 2020 pour une visite dans le quartier de Planoise. L'intersyndicale devait aller à sa rencontre dans le courant de la matinée...

Laurent Nuñez se rendra sur le site du centre commercial Cassin qui a subi d'importants dégâts après l'incendie de la fourrière du 31 décembre 2019.  

Déroulé :

10h05 : Arrivée de M. le secrétaire d’Etat au commissariat de secteur du quartier de Planoise, 6 avenue du Parc.

10h10 : visite du commissariat

  • Présentation des effectifs du groupe de sécurité et de proximité sur le parvis 
  • Visite rapide du commissariat de secteur et présentation des effectifs  
  • Échanges avec les acteurs de la lutte contre les stupéfiants sur le quartier

10h45 : Déambulation dans le quartier avec une patrouille pédestre du groupe de sécurité et de proximité de Besançon

11h30 : Rencontre avec le conseil citoyen du quartier de Planoise et échanges avec les représentants des habitants au sujet de la sécurité dans le quartier, Centre Mandela, 13 avenue Île de France.

L'annonce de la venue de Laurent Nuñez fait suite à la séance des questions d'actualité au gouvernement au Sénat. Jacques Grosperrin en effet interpellé Christophe Castaner à propos du "mauvais bilan de la délinquance 2019" et de "’l'installation de la Police de Sécurité du Quotidien n’a pas inversé la tendance" indique le sénateur du Doubs qui estime, en évoquant la situation "préoccupante" de Planoise que "le dispositif est à revoir. "

Grosperrin dubitatif

Le ministre de l'Intérieur a rappelé qu'il avait lui-même installé le quartier de reconquête républicaine. Pour reprendre l'exemple de Planoise, il a indiqué que 16 policiers supplémentaires avaient été déployés. "Et les résultats sont là, notamment sur le démantèlement de trafics de drogue. Cela a pu provoquer des réactions de violence. Laurent Nuñez sera sur place vendredi" a indiqué le Christophe Castaner. "Le ministre de l’Intérieur a assumé ces mauvais indicateurs de façon surprenante, en expliquant que la violence que connaît Besançon en ce moment est liée aux bons résultats de la lutte contre les trafics. Je ne peux imaginer que le ministre de l’Intérieur se satisfasse sérieusement de ces résultats alors que la sécurité des habitants tout un quartier est mise en péril".

  • Depuis novembre 2019, au moins huit personnes ont été soignées au CHRU de Besançon pour des blessures par balle dans le quartier Planoise, en proie à des règlements de comptes et à une guerre de territoires pour le contrôle du trafic de stupéfiants.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Homme tué rue d’Arènes : Besançon Maintenant demande (encore) à la maire de développer la vidéosurveillance

La police a déclaré avoir pu retrouver l'auteur présumé d'un coup de couteau engendrant la mort d'un jeune homme ce jeudi 29 juillet rue d'Arènes grâce à la vidéosurveillance. Besançon Maintenant, groupe d'opposition de la droite et du centre au conseil municipal, demande une nouvelle fois à la municipalité de déployer d'autres dispositifs de vidéosurveillance.

102 M€ d’aides régionales votés par les élus de la Région Bourgogne Franche-Comté

Réunis en commission permanente, vendredi 23 juillet, les élus régionaux ont voté plus de 102,2 M€ d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19.

Au bout d’une nuit blanche, premier feu vert de l’Assemblée pour le projet de loi sur le pass sanitaire

Lutte contre la recrudescence de l'épidémie dopée au variant Delta ou combat pour les libertés publiques : au bout d'une nuit blanche d'intenses débats, l'Assemblée a voté ce 23 juillet 2021 le nouveau projet de loi anti-Covid avec à la clef l'extension controversée du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants.

Pass sanitaire dans les centres commerciaux : 20 km « c’est beaucoup » pour définir un bassin de vie, selon Griset

Un périmètre de 20 km, "c'est beaucoup" pour définir le "bassin de vie" dans lequel les centres commerciaux de grande taille seront accessibles sans pass sanitaire en raison de l'absence d'autres commerces de première nécessité, a estimé ce mardi 20 juillet 2021 le ministre chargé des PME Alain Griset.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.12
légère pluie
le 03/08 à 21h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
99 %

Sondage