Le gros coup de l’ESB M

Publié le 08/03/2013 - 21:50
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:15

Vainqueurs au finish à Angers (27-28), les handballeurs bisontins ont réalisé une excellente opération dans l’optique du maintien. Ça commence à sentir bon…

1221347315_logo_contenu.jpg
©

Handball (Pro D2)

PUBLICITÉ

Le chaud, l’effroi… et finalement la délivrance. A Angers, la troupe à Christophe Viennet a vécu un match à rebondissements, croyant d’abord maîtriser l’affaire, avant d’être quasiment certaine d’être terriblement prise au piège. Un match, sans réel fil conducteur, si ce n’est un, crucial et même vital : le cœur qu’a su mettre dans les débats cette équipe bisontine.

L’ESB M avait certes été invitée à bien se battre, tant ses débuts avaient été convaincants, avec Claire notamment (0-3, 5e), auteur d’un très joli 100% à la pause (4/4). Malgré la réaction angevine avec Baran (6-8, 15e), les Doubistes trouvaient la faille en multipliant les solutions offensives (Molinié, Portet…), et donc en faisant la course en tête (10-12, 22e). Et même quand Nikolic parvenait à rapprocher les siens (11-12, 26e), Besançon appuyait à nouveau par Benga et Decaudin (12-14, 29e), avant de voir les locaux rester au contact à la pause (13-14).

Angers passe devant, l’ESB M se révolte

Le retour des vestiaires était lui terrifiant. Angers prenant l’avantage pour la première fois de la soirée, avec un 5-0 inquiétant (18-14, 35e). Le temps mort de Christophe Viennet, pour remettre l’église au centre du village, avait du mal à accoucher de fruits probants. L’ESB M ne semblait plus y être. Diarra et le batailleur Nikolic portant l’avance à cinq buts d’avance (21-16, 41e). Sous l’impulsion du duo Claire-Clerc toutefois, Besançon revenait progressivement (23-21, 49e).

Mieux, alors que l’on pensait l’affaire très mal embarquée quelques petites minutes plus tôt, Molinié, en scorant coup sur coup à deux reprises, permettait aux siens de recoller (24-24, 54e). Plus frais, Besançon trouvait les solutions. La preuve. L’apport déterminant de Col, offensivement, mais aussi sur un contre défensif important (25-25, 56e). Très précieux aussi, Molinié s’arrachait pour redonner l’avantage à ses couleurs (26-27, 58e). Et si Nikolic répondait instantanément, le dernier mot revenait à Col, pour le but de la délivrance, à 36 secondes du gong (27-28). Une victoire à l’extérieur, la première depuis le 5 octobre, qui donne de bien meilleures perspective au club de Christophe Vichot, qui devra encore plus se rassurer, vendredi prochain devant Massy.

Angers - ESB M 27-28

Les marqueurs bisontins : Claire 7/9, Clerc 2/4, Decaudin 2/6, Portet 1/1, Chiappini, Rognon ¾, Calandre 2/4, Benga 3/6, Scotto 0/3, Molinié 4/5, Col 3/3, Tokic ¼

Les gardiens : Thirion 4/18, Rilos 4/17

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le Doubs, un des premiers Départements labellisé « Terre de jeux 2024 » 

Le Département du Doubs est l’un des premiers départements à avoir signé la convention de labellisation "Terre de Jeux 2024 ". C’est ce jeudi 21 novembre que Christine Bouquin, présidente du Département, s’est rendue à Paris pour cette signature en présence de Tony Estanguet, président du Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

8e tour  de la Coupe de France : Auxerre chez le Petit Poucet. Le Racing Besançon ira jouer à Montceau

L'AJ Auxerre (L2), quatre fois vainqueur du trophée, se déplacera chez les Mosellans de Hombourg-Haut (R3), le Petit Poucet du 8e tour de la Coupe de France qui évolue au 8e échelon, selon le tirage effectué mercredi 20 novembre 2019. Le Racing Besançon se déplacera sur les terres du FC Montceau Bourgogne.  Les rencontres se joueront samedi 7 et dimanche 8 décembre 2019.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.35
légère pluie
le 07/12 à 21h00
Vent
2.14 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
95 %

Sondage