Le gros coup de l’ESB M

Publié le 08/03/2013 - 21:50
Mis à jour le 16/04/2019 - 09:15

Vainqueurs au finish à Angers (27-28), les handballeurs bisontins ont réalisé une excellente opération dans l’optique du maintien. Ça commence à sentir bon…

1221347315_logo_contenu.jpg
©

Handball (Pro D2)

PUBLICITÉ

Le chaud, l’effroi… et finalement la délivrance. A Angers, la troupe à Christophe Viennet a vécu un match à rebondissements, croyant d’abord maîtriser l’affaire, avant d’être quasiment certaine d’être terriblement prise au piège. Un match, sans réel fil conducteur, si ce n’est un, crucial et même vital : le cœur qu’a su mettre dans les débats cette équipe bisontine.

L’ESB M avait certes été invitée à bien se battre, tant ses débuts avaient été convaincants, avec Claire notamment (0-3, 5e), auteur d’un très joli 100% à la pause (4/4). Malgré la réaction angevine avec Baran (6-8, 15e), les Doubistes trouvaient la faille en multipliant les solutions offensives (Molinié, Portet…), et donc en faisant la course en tête (10-12, 22e). Et même quand Nikolic parvenait à rapprocher les siens (11-12, 26e), Besançon appuyait à nouveau par Benga et Decaudin (12-14, 29e), avant de voir les locaux rester au contact à la pause (13-14).

Angers passe devant, l’ESB M se révolte

Le retour des vestiaires était lui terrifiant. Angers prenant l’avantage pour la première fois de la soirée, avec un 5-0 inquiétant (18-14, 35e). Le temps mort de Christophe Viennet, pour remettre l’église au centre du village, avait du mal à accoucher de fruits probants. L’ESB M ne semblait plus y être. Diarra et le batailleur Nikolic portant l’avance à cinq buts d’avance (21-16, 41e). Sous l’impulsion du duo Claire-Clerc toutefois, Besançon revenait progressivement (23-21, 49e).

Mieux, alors que l’on pensait l’affaire très mal embarquée quelques petites minutes plus tôt, Molinié, en scorant coup sur coup à deux reprises, permettait aux siens de recoller (24-24, 54e). Plus frais, Besançon trouvait les solutions. La preuve. L’apport déterminant de Col, offensivement, mais aussi sur un contre défensif important (25-25, 56e). Très précieux aussi, Molinié s’arrachait pour redonner l’avantage à ses couleurs (26-27, 58e). Et si Nikolic répondait instantanément, le dernier mot revenait à Col, pour le but de la délivrance, à 36 secondes du gong (27-28). Une victoire à l’extérieur, la première depuis le 5 octobre, qui donne de bien meilleures perspective au club de Christophe Vichot, qui devra encore plus se rassurer, vendredi prochain devant Massy.

Angers – ESB M 27-28

Les marqueurs bisontins : Claire 7/9, Clerc 2/4, Decaudin 2/6, Portet 1/1, Chiappini, Rognon ¾, Calandre 2/4, Benga 3/6, Scotto 0/3, Molinié 4/5, Col 3/3, Tokic ¼

Les gardiens : Thirion 4/18, Rilos 4/17

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Paul Fontaine, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Atteint de la mucoviscidose, Paul Fontaine possède 55% de capacité respiratoire. Néanmoins, il repousse constamment ses limites pour réaliser ses rêves et atteindre des sommets. À l’heure actuelle, Paul espère un jour parcourir l’Atlantique à la Voile ou encore traverser l’Islande en courant. Il est l'un des ambassadeurs du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

Grandes Heures Nature : 15 000 personnes attendues dès demain à Micropolis

A partir de ce jeudi et jusqu'au 16 juin 2019, le Grand Besançon organise le festival Grandes Heures Nature à Micropolis. Une grande première pour l'Agglomération, qui travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Au programme notamment des épreuves d’outdoor et de nombreuses autres activités. 15 000 personnes sont attendues.

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

A la découverte de Sangé Sherpa, ambassadeur de Grandes Heures Nature

Né au Népal, Sangé Sherpa est arrivé en 2009 du côté de Besançon. Lors de sa venue dans la cité bisontine, il ne parlait que très peu français et ne connaissait pas le trail. Par la suite, il n’a pas fait les choses à moitié puisqu’il s’est lancé dans l’ultra-trail. Un sport de dingo dont il est l’un des meilleurs du monde.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.03
partiellement nuageux
le 17/06 à 18h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1016.04 hPa
Humidité
81 %

Sondage